Corse Net Infos - Pure player corse

Corsica Libera : "Aucun incendie dans la maison nationaliste"


Rédigé par le Mardi 7 Août 2018 à 15:42 | Modifié le Mardi 7 Août 2018 - 15:50


Après les ghjurnate internaziunale di Corti, le scagnu naziunale de Corsica Libera précise dans un communiqué que la "tempête dans un verre d'eau provoquée par certaines réactions à chaud prêtées au Président de l'exécutif et un battage médiatique qui nous éloignent de l’essentiel, Corsica Libera tient à rétablir la réalité des faits et à dissiper toutes ces fumerollles noires qui ne sont révélatrices d'aucun incendie dans la maison nationaliste"


" Corsica Libera se félicite du succès politique, et de l’accueil réservé au message délivré lors des ghjurnate internaziunale. Le scagnu naziunale remercie l'ensemble de nos invités internationaux et corses qui étaient, tous, présents durant ces deux journées. 

Concernant en revanche la tempête dans un verre d'eau provoquée par certaines réactions à chaud prêtées au Président de l'exécutif et un battage médiatique qui nous éloignent de l’essentiel, Corsica Libera tient à rétablir la réalité des faits et à dissiper toutes ces fumerollles noires qui ne sont révélatrices d'aucun incendie dans la maison nationaliste. 


Corsica Libera est une organisation politique libre de ses choix et qui, dans le cadre de ses relations internationales, européennes et autres, organise depuis toujours ses débats et les soumet à ceux qui y sont conviés. E Ghjurnate ont d'abord vocation à continuer d'inscrire depuis 36 ans notre lutte historique dans un cadre international et les anciens militants présents à la tribune y sont depuis toujours avec, pour seules interruptions pour certains, les années de prison. 
Ce fut le cas cette année encore, avec une nouvelle configuration, il est vrai, dont nos invités ont été avisés en temps et heure. Changement qui a pu générer un petit "couac" organisationnel, rien de plus. Nous sommes bien loin de certaines situations vécues récemment. 


La situation politique internationale des peuples sans États est telle qu'il faut définir nos enjeux majeurs. Nous le faisons dans le cadre corse, dans le cadre aussi des solidarités avec des peuples ultramarins relevant encore de la France ou des luttes européennes qui nous sont soeurs. La question de l'indépendance nationale reste pour nous majeure, renforcée à la lumière des expériences des luttes de nos amis qui, en Espagne, en France, en Grande Bretagne, en Irlande ou en Italie, vivent des autonomies de 30 ou 40 ans sans avancées réelles. La présence du Président de l'exécutif territorial à ces débats là est, et reste pour nous, une priorité. Les mois à venir vont certainement nous amener à prendre des décisions essentielles pour l'avenir de notre pays. Pour Corsica Libera, il est désormais grand temps que, après sa création effective et officielle que nous appelons de tous nos voeux, Femu a Corsica devienne enfin le grand parti autonomiste dont la Corse a besoin et joue enfin pleinement son rôle au sein de Per a Corsica. Nous sommes d'abord, pour notre part et de façon inchangée depuis plus de quarante ans, des militants politiques indépendantistes. 


Ces mêmes militants indépendantistes qui avons initié et participé à tant de combats, en particulier à celui, essentiel pour la Corse, de la paix. c'est en tant que tels que nous entendons recevoir de tous, et en priorité d'autres militants, le même respect que nous leur portons. Soucieux du renforcement de Per a Corsica, nous proposerons dans les semaines à venir des modalités de fonctionnement conformes aux vœux que nous avons maintes fois exprimés et destinées, à l’avenir, non seulement à dissiper et prévenir tout malentendu, mais aussi et surtout, à stabiliser et consolider durablement l’union des forces nationales dont le pays a besoin plus que jamais."



Corse | Entretiens | Elections | Institutions