Corse Net Infos - Pure player corse


Corse : Indemnité du trajet domicile-travail. Vers un montant revalorisé à 300 euros annuels


Victoria Leonardi le Jeudi 16 Mai 2019 à 09:10

Ce mardi 14 Mai se tenait à Corté la 2eme réunion concernant le renouvellement de l’indemnité trajet Corse après une 1ere séance de négociation le 30 avril.




Corse : Indemnité du trajet domicile-travail. Vers un montant revalorisé à 300 euros annuels
Le communiqué :

 

Voilà maintenant 10 ans que cet accord signé par la quasi-totalitédes organisations syndicales et patronales est entré en application permettant aux salariés du secteur privé de bénéficier d’une indemnité moyenne de 200 euros annuels prenant en partie le coût du transport domicile travail. Pourtant 10 ans après, de trop nombreuses entreprises ne l’appliquent toujours pas à leurs salariés alors que cet accord fait Loi.

Cette 2eme séance devait nous permettre de discuter des montants versés à partir de 2020 dans la mesure ou aucune revalorisation n’est intervenue depuis sa création en 2009 et que les prix du carburant en Corse continuent d’atteindre des sommets.

Les syndicats de salariés ont proposé lors de la 1ere séance un doublement de cette indemnité trajet domicile/travail. Lors de la réunion de ce jour Le MEDEF et l’U2P dans un 1er temps ont fermé la porte à toute revalorisation en se réfugiant notamment sur l’absence à cette réunion de l’autre organisation patronale à savoir la CGPME. 

Pour la CGT, comme pour l’ensemble des organisations syndicales de salariés il n’était pas question de signer la reconduction de cet accord (qui doit être renégocié tous les 3 ans) sur un montant identique fixé il y a 10 ans.

Lorsque des petites communes comme Antisanti accordent de 300 à 500 euros annuels à ses habitants qui travaillent loin de leur domicile, comment accepter que les entreprises Corses qui bénéficient de nombreuses aides et exonérations nationales et régionales refusent toute augmentation. 

De plus comme la Corse est très mal desservie par les transports collectifs, la majorité des patrons insulaires se dispensent de prendre à leur charge 50% de l’abonnement comme l’exige la loi. Afin d’encourager et de développer les moyens de transportscollectifsla CGT a proposé que l’abonnement salarié soit pris en charge à 100% par l’employeur.

Suite à de nombreux échanges, les syndicats de salariés ont convenu d’une base de négociation de 300 euros annuels qui sera proposée lors de la prochaine réunion le 10 septembre. Le MEDEF ayant donné son accord de principe pour négocier sans pour l'instant en valider le montant.

 

Afin que l’accord actuel qui arrive à échéance au mois de juin prochain puisse perdurer, un avenant le prolongeant jusqu’en décembre 2019 sera rédigé par la Direccte. Cela permettra de garantir le versement de la prime trajet de 200 euros annuels en moyenne jusqu’à la signature du prochain accord.

 

Pour la CGT rien n’est encore gagné tant la frilosité voir l’opposition de certaines organisations patronales est manifeste. Raison de plus pour continuer de porter cette question avec force et détermination dans toutes les entreprises.

 

La délégation régionale CGT

Grisot Muriel  et JP Battestini





Dans la même rubrique :
< >

Communiqués | L'université | L'estru piuvanu















Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude