Corse Net Infos - Pure player corse

Corse GSM : Une centaine d’emplois menacée


PLB le Lundi 24 Février 2020 à 19:15

Ambiance de crise lundi soir à Corse GSM, distributeur exclusif de SFR en Corse. Une récente décision de l’opérateur pourrait en effet conduire à une suppression de 80 emplois sur l’île.





«J ’ai monté ma boite en 1994 » explique Louis Antonini, gérant de SOCODI (Corse GSM). « Aujourd’hui cela représente 13 magasins en Corse, 80 salariés, un chiffre d’affaire annuel de 13 millions d’euros ». Mais aujourd’hui Corse GSM est en conflit avec SFR qui a annoncé vouloir résilier le contrat actuel au 31 décembre 2020. «Nous sommes dans une phase de renouvellement de contrat, mais les propositions de SFR sont aujourd’hui inacceptables » poursuit L.Antonini. «Cette proposition si on l’acceptait serait synonyme de baisse de rémunérations et diminution du contrat. Inenvisageable ».

Pourtant, selon Louis Antonini, SFR peut se targuer d’avoir en Corse GSM un interlocuteur et un distributeur hors-pair. La société corse obtient en effet d’excellents résultats au  niveau national. « Nous avons les meilleurs résultats de France puisqu’on figure dans le top 3 des distributeurs. On a 70% de part de marché et de nombreuses récompenses nous ont été décernées pour notre travail ».
Alors pourquoi ? « SFR veut tout simplement tout reprendre pour rien ». Le dialogue est aujourd’hui rompu. La ligne est coupée entre Corse GSM et la direction de SFR. «Ils ne répondent plus à nos sollicitations ni courriers » déplore Louis Antonini qui s’en est alors remis à la Collectivité de Corse. «SFR a signé une DSP avec la CdC d’un montant de 360 millions d’euros en s’engageant auprès d’elle à installer 170 000 prises en Corse ». Ce contrat a été signé en novembre 2018 par Gilles Simeoni, président de l’Exécutif de Corse et  Alain Weill, PDG de Altice-France pour SFR-Collectivités.  Selon la convention d’une durée de 30 ans, SFR dispose de 5 ans pour déployer 170 000 prises FTTH (fibre optique) en Corse. Informé de ce conflit entre SFR et Corse GSM, le président de l’Exécutif a donc adressé un courrier au PDG d’Altice France  (Voir par ailleurs).


Or à ce jour, la CdC ne semble pas avoir été entendue non plus. Parallèlement Corse GSM a fait des propositions à SFR de LBO, reprise de l’entreprise par les salariés, mais SFR ne s’est toujours pas manifesté. Face à ce statu quo, SOCODI a donc entamé des procédures judiciaires. « Nous avons ouvert deux procédures judiciaires » explique Me Frédéric Michel, avocat parisien. « La première est purement commerciale et a été déposée aux tribunaux de commerce de Paris et Bastia pour non renouvellement abusif et préjudice moral. La seconde est prud’homale afin de défendre les salariés et faire que SFR  assument les coûts de licenciement».
Lundi soir, les personnels ont donc été mis au courant de la situation engendrant comme on peut s’en douter une vive inquiétude chez eux…





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements












    Aucun événement à cette date.




Newsletter



Galerie
Halloween Calinzana
Halloween Calinzana
1er palmarès d'architectes en Corse
1er palmarès d'architectes en Corse
Universita di Corsica-CNRS
Sfida Capicursina
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
 Salon du chocolat de Bastia
ACA-Nancy
Rhodanus
Mohamed Hamidi présente Une Belle Equipe
Da Capandula à Santa Maria
Salon du chocolat Ajaccio
Mercatu di Natale
Trophées énergie
IMG_7708