Corse Net Infos - Pure player corse


Core in Fronte à Borgu : " Les terres agricoles ne doivent pas être sacrifiées "


Victoria Leonardi le Dimanche 11 Octobre 2020 à 08:29

Ce 10 octobre le mouvement indépendantiste Core in fronte a tenu une conférence de presse à Borgu pour dénoncer le nouveau PLU de la ville, en cours d'instruction, qui rendrait urbanisables 60 hectares de terres agricoles ESA (Espaces Stratégiques Agricoles).



Photo Facebook @coreinfronte
Photo Facebook @coreinfronte
"L'urbanisation en Corse doit rester le reflet de notre identité, de nos choix de développement et de nos véritables besoins de logements. Les terres agricoles ne doivent pas être sacrifiées, elles sont un levier pour une agriculture de production." Le mouvement indépendantiste Core in Fronte alerte, une fois de plus, sur la "nécessaire" préservation du foncier sur l'ile. Et choisit pour ce faire la commune de Borgo où le nouveau PLU, en cours d'instruction, rendrait urbanisables 60 hectares d'espaces stratégiques agricoles, les ESA, terres à forte potentialité, officiellement inconstructibles, qui seraient "voués à être urbanisées au profit de la colonisation de peuplement et des 5000 arrivants annuels."

Pour Core in Fronte, la Corse voit en effet débarquer chaque année des milliers de nouveaux habitants. Pour les loger les nouvelles constructions se multiplient sur les zones périurbaines du grand Ajaccio et du grand Bastia et ce "développement urbain anarchique qui se fait le long des axes routiers" inquiète le mouvement qui prône pour une urbanisation "qui soit le reflet de l'identité insulaire at qui soit conforme aux véritables besoins de logements.".

​Au 30 septembre de cette année 33 184 tonnes de ciment avaient déjà transité à la cimenterie du port de Bastia en battant, malgré le contexte sanitaire et le confinement du printemps dernier, le record de 2016 quand 31 619 tonnes de béton avaient été débarquées en Corse pour être utilisées "pour construire des logements secondaires sur le littoral." dénonce Jean-Battista Lucciardi, porte parole du mouvement.

Pour Core in Fronte la grande majorité des terrains proposés constructibles sur la commune de Borgo figurent sur la nouvelle cartographie des ESA du PADDUC de la Collectivité de Corse qui est toujours en cours de validation. En compensation de ces pertes  et pour atteindre un quota sur son PLU la municipalité propose, par exemple, de classer en zone agricole stratégique plusieurs terrains sablonneux du Lido de la Marana qui ne sont pas répertoriés par la cartographie du Padduc - dénonce le mouvement. 

Pour cette raison les indépendantistes demandent que le PLU de Borgu soit rejeté en l'état et qu'il soit mis en cohérence avec les grandes orientations du PADDUC qui "aurait du sanctuariser les terres agricoles mécanisables et irrigables". 

Voté en 2015 par l'assemblée de Corse, le plan d'aménagement et de développement durable de la Corse (Padduc) est en révision. Les élus devraient  se prononcer avant la fin de l'année sur une seconde mouture de ce recueil de 3 000 pages qui fixe les grands enjeux insulaires en termes d'infrastructures, d'énergie, avec une autonomie visée pour 2050,  et de définition des zones à vocation économique ou agricole.




















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047