Corse Net Infos - Pure player corse

Conseil municipal d'Ajaccio : Langue Corse et cohésion sociale au menu d’une séance ordinaire


Rédigé par José Fanchi le Jeudi 30 Janvier 2014 à 16:58 | Modifié le Jeudi 30 Janvier 2014 - 17:23


Une dizaine de dossiers ont été débattus mercredi soir au Conseil municipal d’Ajaccio parmi lesquels la semaine de la langue corse, le bilan complet du contrat urbain de cohésion sociale et les perspectives d’avenir et la création d’une voie de liaison entre le Nord-est de la ville au Stiletto


Tumasgiu d'Orazio a présenté les actions envisagées dans le cadre de la semaine de la langue corse
Tumasgiu d'Orazio a présenté les actions envisagées dans le cadre de la semaine de la langue corse
C’est Paul-Antoine Luciani, 1er adjoint qui a entamé le débat avec la cession, par la ville- pour un euro symbolique - d’une parcelle située à Caldaniccia sur laquelle la CTC va aménager un sens giratoire pour améliorer la sécurité. D’une superficie de près de 7500 M², le terrain est libre de tout occupation et présente un intérêt certain pour la population d’Ajaccio et des environs.
Relayé par Charles Cervetti, adjoint délégué aux finances, ce dernier a présenté un dossier de rééquilibrage du tableau des effectifs et la stagiairisation d’agents communaux. Cela a entrainé une intervention de l’opposition mais tout est rentré dans l’ordre. Autre dossier, celui de l’augmentation de la capacité du multi accueil de Bodiccione, présenté par Thérèse Pasqualaggi. 10 places supplémentaires seront crées au sein de cette crèche à la faveur d’un appartement contigu. Des places qui, rappelons-le, bénéficieront de la prestation de service annuelle attribuée par la C.A.F.

Langue Corse : Développement harmonieux

Voilà la semaine de la langue corse qui se profile. En fait, ce sont deux semaines qui vont permettre à bien des amateurs de se familiariser avec ces ateliers mis en place depuis des années par la municipalité. La ville proposera des actions ayant pour thématique centrale l’expression orale mais aussi graphique et culinaire. En clair, apprendre la langue hors les murs de l’école. Il va sans dire que ces actions seront soumises à M. Arrighi, inspecteur académique. D’autres actions seront menées avec le concours la direction de la culture et du patrimoine et les médiathèques. Le final sera l’installation du « village » de langue et culture, le 7 juin prochain sur la place De Gaulle suivie d’un grand bal.
Au programme, cinq week-ends entre avril et mai, dédicaces, ateliers, poésie, théâtre et concerts entre le 31 mai et le 4 juin. Une belle semaine en perspective.

La bonne cohésion sociale

Une bonne nouvelle : le Contrat Urbain d’Ajaccio est reconduit jusqu’à la fin de l’année 2014. Il s’agit d’un contrat de cohésion sociale qui en fait est un projet de territoire dans lequel s’articulent les crédits spécifiques de la politique de la ville et les crédits de droit  commun de l’ensemble des partenaires. Il s’appuie sur une géographie prioritaire de la 
politique de la ville, établie sur la base d’un diagnostic réalisé par l’Etat et la ville. Il permet bien entendu l’amélioration de la vie quotidienne des habitants en favorisant l’égalité des chances dans les quartiers qui présentent des difficultés urbaines et sociales les plus sensibles, à savoir :
- Quartiers d’intervention massive : Cannes, Salines, Jardins de l’Empereur
- Quartiers de mobilisation de moyens spécifiques : St Jean, Loretto, Pietralba, Bpdiccione et A Mandarina
- Quartiers de prévention : Vazziu, Mezzavia, Citadelle et Viletta
Cinq thématiques prioritaires ont été retenues pour 2014 :
-1. Qualité de vie dans les quartiers
-2. Accès, emploi et développement économique
- 3. Réussite éducative et éducation populaire (accompagnement scolarité et langue et culture corses)
- 4. Sante
- 5. Citoyenneté
La 6e thématique, « prévention de la délinquance » a été retirée. Un appel à projets a été lancé dans le courant de l’année dernière auprès de l’ensemble des partenaires. Les opérations retenues répondent aux objectifs définis. 
Le financement global de 958 282 euros est assuré comme suit : Participation Etat/Acsé  279 715 euros et Participation de la ville : 658 567 euros. D’autres concours financiers pourront être sollicités auprès de la C.T.C. du Conseil Général de la Corse du Sud et de la CAF ainsi que tous les organismes et institutions susceptibles de participer au financement d’actions inscrites au Contrat Urbain de Cohésion Sociale. 
Ce dossier très complet a été présenté par François Pieri et complété par une projection.
Tous les dossiers présentés ont été adoptés.


Liaison Nord-Est-Stiletto

Le projet d’une voie de liaison reliant le Nord Est d’Ajaccio au secteur du Stiletto figure depuis longtemps dans les documents d’urbanisme de la commune. Cette opération est programmée dans le cadre de la révision du schéma directeur routier de la C.T.C. qui a été adopté en juillet 2011.
Il s’agit d’un véritable projet d’aménagement du territoire 
qui doit faciliter la mobilité de la population des quartiers desservis tout en contribuant à l’amélioration de la qualité de la vie et la préservation de l’environnement. Face au développement de ce secteur du Stiletto (halle des sports et collège l’an prochain), il est apparu impératif d’engager des études sans délais. La ville a donc lancé une consultation de 
maîtrise d’œuvre relative aux études pour la création d’une voie. Celles-ci devraient proposer plusieurs variantes pour cette liaison à créer et devront permettre, après une concertation publique, de définir le meilleur tracé et de lancer les procédures réglementaires associées au projet. Il est par ailleurs proposé la création d’une instance de concertation citoyenne. 
Voilà qui devrait rassurer pleinement l’association « Pietralba Autrement » qui s’est, d’ores et déjà, entretenue avec la mairie après des échanges de courrier dans lequel elle stipule notamment: « Cette question cruciale sera débattue lors de notre réunion. . Il est précisé dans l’ordre du jour que les études préalables devront permettre de « proposer plusieurs variantes afin de définir le meilleur tracé pour cette nouvelle voie ».
Un projet qui verra le jour très prochainement compte tenu des différentes propositions qui permettront de trouver la meilleure solution possible où chacun trouvera son compte. 
J. F.



Corse | Entretiens | Elections | Institutions