Corse Net Infos - Pure player corse

Conseil municipal : Centre-ville, entrée de ville, tous concernés, forza Aiacciu !


Rédigé par José Fanchi le Lundi 27 Novembre 2017 à 22:55 | Modifié le Lundi 27 Novembre 2017 - 23:49


Il faut se bouger, travailler, se battre, obtenir ce qui nous revient, arrêter les inégalités. Laurent Marcangeli était remonté lundi en fin d’après-midi à l’ouverture de la séance du conseil municipal. Point d’allocution d’ouverture mais une entrée en matière très orientée vers sa ville, sa passion, son domaine qu’il sait maîtriser dans ses propos de pur Ajaccien, défenseur de sa cité, de ses habitants, avec cette mansuétude qui lui est propre et pour laquelle il n’hésite pas à employer les mots qu’il faut, là où il faut ! Offensive, réquisitoire, message aux candidats, il faut que ça bouge ! Majorité et opposition la main dans la main pour aller de l’avant. Forza Aiacciu !


Conseil municipal : Centre-ville, entrée de ville, tous concernés, forza Aiacciu !
Conseil municipal quasiment au complet, public massé dans l’entrée, télévisions et direct sur les réseaux sociaux, il n’en fallait pas plus pour donner des ailes aux orateurs de notre commune pour aborder des sujets d’actualité, dans une ville, force est de le constater, bloquée, prise dans l’étau de l’économie et qui ne veut pas mourir. Que les élus ne veulent pas voir mourir. Ajaccio ne veut pas mourir. Loin de là, elle entend plus que jamais aller de l’avant…
Alors il faut se battre, prendre le taureau par les cornes, aborder les sujets avec circonspection, aller au combat de la survie et donner, ou plutôt se donner les moyens de combattre certaines inégalités, faire en sorte de la capitale régionale bénéficie des mêmes avoirs que les autres, afin qu’elle puisse, elle aussi, entamer sa marche en avant et vers ses ambitions légitimes.


Booster le centre-ville
Tout a commencé avec la stratégie locale d’appui au développement commercial et artisanal de proximité. En clair, la redynamisation de l’activité qui constitue un enjeu majeur pour la municipalité d’Ajaccio. Intervention musclée de Stéphane Sbraggia, dans un sujet qu’il a su maîtriser. La réalisation de diagnostics, d’actions pluriannuelles insérées dans les réseaux d’acteurs locaux pour des associations dont le conseil municipal a approuvé les actions. Il faut préserver le centre ville et il faut se battre. Il a fallu mettre une stratégie en place, qui s’inscrit dans un projet de territoire et un projet urbain, des principes fondateurs comme l’attractivité et la stratégie spécifique, le diagnostic, les actions. En clair : 
  • Une stratégie
  • Trois objectifs
  • Quatre axes
  • 26 actions
Des propos clairs et précis, des indices très bien développés et des opportunités de développement claires et précises. Tout ce qu’il faut pour présenter une panoplie complète, dans un rapport remis en octobre dernier à la Secrétaire d’Etat au Commerce et à l’Artisanat et à l’Inspection des Finances ainsi qu’au Commissariat Général de l’Environnement. Au bout, l’opportunité d’une nouvelle gouvernance commerciale pour le centre ville, avec l’organisation d’une journée de rencontre des acteurs publics et privés sur le commerce en centre ville et ses évolutions, et surtout l’opportunité et la faisabilité d’un office de commerce et de l’artisanat pour la ville d’Ajaccio. 
«La démocratie commence par ce genre de soirée d’ouverture au direct, les débats de notre conseil permettent aussi de réfléchir à l’organisation d’une telle séance, c’est une première et nous devons être précis dans nos déclarations et propositions. Nous aurons ce soir un ordre du jour assez relatif mais très mais important. »


Lettre dans réponse…
Dans un courrier adressé à la CTC par le maire d’Ajaccio, ce dernier avait exprimé une certaine vue d’Ajaccio avec bon tiers de la population corse. Il avait d’ailleurs parlé d’un gros problème  malgré de nombreuses années d’un déséquilibre flagrant dans ses infrastructures :
« La ville a tenté de travailler avec la CTC mais cela n’a pas été possible de mener à termes le moindre projet structurant. Fond de baie, pénétrante, prolongement de la rocade, des réalisations qui semblent conformes à la croissance démographique du pays Ajaccien et l’extension de ses activités économiques sur des territoires autrefois exclusivement ruraux. J’ai écrit en ce sens un courrier au président de l’Exécutif le 22 mai dont vous avez copie, il demeure sans réponse à ce jour. C’est pourtant une urgence vitale pour le devenir de notre territoire, de la capitale régionale et de ceux qui y vivent. Il est grand temps de faire entrer nos infrastructures dans une modernité digne du XXIe siècle. Par conséquent, la ville d’Ajaccio formule le vœu que la majorité territoriale issue des élections des 3 et 10 décembre prochains prenne enfin la mesure de l’urgence du rattrapage infrastructurel dont le bassin de vie ajaccien a besoin, par des actes concrets. »
Nous reviendrons dans une prochaine édition sur les nombreuses interventions des élus de l’opposition qui, souvent, ont abondé dans le sens de la majorité, notamment sur les infrastructures de la ville et cela à tous les niveaux. La défense d’Ajaccio a prévalu ! La capitale régionale amorce une marche en avant et ne manque pas d’arguments face aux candidats de la prochaine assemblée unie.
J. F. 



Corse | Entretiens | Elections | Institutions





Derniers tweets
Corse Net Infos : #Vin #Corse #Viticulture : La #Cave d'#Aleria fête son 60ème anniversaire et voit l'avenir en bulles https://t.co/0kttVXRlww
Dimanche 27 Mai - 00:42
Corse Net Infos : Grève au Crédit Lyonnais https://t.co/24EafOM0Ja
Dimanche 27 Mai - 00:10
Corse Net Infos : Le professeur Josette Dall'Ava-Santucci à la "Librairie des Palmiers" https://t.co/LyWXqZvNfT
Dimanche 27 Mai - 00:05
Corse Net Infos : Turboexpo à Poretta : 140 000 m² d’exposition et plus de 1 000 véhicules neufs et d’occasion de toutes sortes… https://t.co/VvO4VmZiz6
Samedi 26 Mai - 20:11



Newsletter






Galerie