Corse Net Infos - Pure player corse

Conseil communautaire de la CAPA : Un compte administratif satisfaisant


Rédigé par José Fanchi le Samedi 9 Juin 2018 à 17:27 | Modifié le Samedi 9 Juin 2018 - 17:36


Lors de son conseil communautaire, la CAPA s’est penchée sur le compte administratif 2017, comprenant aussi l’adoption des comptes de gestion et l’affectation des résultats. C’est bien entendu Xavier Lacombe, vice-président de la CAPA en charge des finances qui en a assuré le compte rendu et les explications complémentaires avec la clairvoyance qu’on lui connait


Xavier Lacombe (Photo J.-M. T)
Xavier Lacombe (Photo J.-M. T)
Il n’a surtout pas la grosse tête et ne crie pas à l‘enthousiasme délirant, bien au contraire. Xavier Lacombe a présenté un dossier clair, des chiffres précis et justes avec les mots qu’il fallait, le ton aussi, car ces résultats, il les trouve plus que satisfaisants et ne se prive pas de le dire :
« Aujourd’hui nous pouvons nous réjouir de notre situation financière. Elle est saine malgré un contexte que vous savez tous très difficile avec, comme chacun sait, la baisse des dotations de l’Etat. Nous avons souhaité néanmoins amorcer une marche en avant vers la dynamique. Le travail entamé porte ses fruits malgré la rigueur que nous nous imposons… »


Situation claire et précise
Les différents comptes administratifs du budget général ont donc été présentés, mais aussi les deux budgets solidaires, à savoir les transports et l’environnement, ainsi que les trois budgets autonomes (eau et assainissement) et enfin le budget de la M3 E qui aujourd’hui n’existe plus, remplacée par la SPL-M3 E qui a été récemment créée. Le tout en conformité avec les comptes de gestion. La présentation a duré un peu moins d’une heure, ce qui a permis de constater de manière générale sur l’ensemble de tous les budgets, une situation qualifiée de satisfaisante.
Xavier Lacombe disait à ce propos :
« Nous avons une situation saine et satisfaisante, comme l’a également souligné Fanfan Dominici qui sait de quoi il parle. Nous arrivons aujourd’hui au compte administratif de l’année 2017 à avoir une situation financière qui fait plaisir. La trésorerie est très importante, l’endettement reste raisonnable. Avec une épargne brute qui dépasse les 12%, (10,3 en 2016, 12,1 en 2017) nous avons atteint nos objectifs et à ce niveau, nous n’aurons pas d’inquiétude particulière. »
- Comment expliquez-vous cela ?
« - Cela peut se traduire par la politique menée en 2015 et mise en place avec de nouvelles dispositions et surtout, nous avons fait aujourd’hui un rattrapage sur les recettes auprès de la DGFIP et nous avons des dépenses sur l’année 2017 qui sont inférieures aux recettes perçues. Nous disposons de nouvelles pistes avec de nouvelles recettes qui devraient être mandatées dans les mois qui viennent et que nous pourront constater au budget supplémentaire. C’est l’augmentation du versement de transport (VT) qui a été très important, avec des recettes importantes, la taxe foncière qui a rapporté 4 millions d’euros et surtout nous avons contenu les dépenses de fonctionnement en demandant aux services de faire le stricte nécessaire sans avoir de débordement et enfin, nous avons une économie de plus d’un million d’euro sur les dépenses de fonctionnement.
Au niveau des charges personnelles, compte tenu de l’évolution des compétences et la mutualisation qui n’avait pas tout à fait commencé, à périmètre constant, nous avons une évolution de charge de personnel qui demeure très faible. »
J. F.
 



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie