Corse Net Infos - Pure player corse

Conférence sociale : Pour le Groupe Andà per dumane, la présence des corps intermédiaires est indispensable


le Mardi 15 Janvier 2019 à 18:42

Dans un communiqué le Groupe Andà per dumane revient sur la conférence sociale décidée par la Collectivité de Corse pour trouver un terrain d'intente et améliorer le niveau de la vie en Corse.




@Photo Nicole Mari
@Photo Nicole Mari

« Hier matin a eu lieu au sein du Théâtre Municipal de Bastia la première conférence sociale à l’initiative de la Collectivité de Corse. 

Cette table ronde réunissait représentants de gilets jaunes, collectifs, associations, syndicats et élus, afin de mettre à plat les problématiques liées à la cherté de la vie et de trouver des solutions pour notamment baisser le coût du carburant et des denrées alimentaires. 

Notre groupe a pris acte des échanges entre l’ensemble des acteurs et notamment de l’intervention pertinente du Docteur François Pernin, Président de la Coordination interassociative de Lutte contre l’Exclusion (CLE). Celui-ci a tout d’abord réaffirmé la réelle définition de la pauvreté, laquelle ne se limite pas seulement à la position d’un revenu par rapport à un seuil défini mais s’étend plus largement aux conditions d’accès aux soins, aux services publics, à la culture et à l’éducation. Cette vision pragmatique, nous la partageons totalement et doit être pleinement intégrée dans les politiques publiques de l’ensemble des collectivités territoriales qui œuvrent dans ce domaine. 

Aussi, le Docteur Pernin a rappelé assez justement que le PADDUC, réalisé sous la mandature de gauche à laquelle plusieurs membres de notre groupe appartenaient, avait bien pris en compte ces fractures sociales à travers ses grandes orientations et que l’actuelle majorité territoriale suivait cette direction. 

Face à la colère légitime mais souvent mal orientée, il est nécessaire que l’on se consacre pleinement à ces problématiques afin d’éviter une hausse de contestation qui serait préjudiciable pour notre société. Le cap fixé par le Président de l’Exécutif de Corse nous paraît judicieux, à savoir l’élaboration d’un diagnostic partagé suivi bien évidemment d’un apport de solutions dans un délai de deux mois. Mais toute réussite, aussi modeste soit- elle, ne pourra être atteinte sans les collectifs, associations et syndicats présents hier autour de la table et auxquels les gilets jaunes doivent nécessairement s’associer. 

En Corse comme sur l’Hexagone, les corps intermédiaires demeurent des partenaires incontournables pour relever les grands défis de notre société. A l’échelle du territoire insulaire, notre groupe prendra comme à son habitude toute sa place afin d’aider à répondre à ces questions prépondérantes pour le quotidien des Corses. ».




Corse | Entretiens | Elections | Institutions














Newsletter




Galerie
Galeani
Galeani
Nettoyage Sanguinaires
Nettoyage Sanguinaires
Recyclerie de Corse
Recyclerie de Corse
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Logements sociaux à Budiccioni
Logements sociaux à Budiccioni
Incendie appartement Ajaccio
Incendie appartement Ajacci
Premier bain de l'année à L'Ile-Rousse
Animations de Noël à Porto-Vecchio
Clean walk à Ajaccio
Messe de Noël à Castellucio