Corse Net Infos - Pure player corse


COVID-19 - « En Corse, le système de santé se prépare à toute éventualité »


Julia Sereni le Jeudi 24 Septembre 2020 à 18:33

Au lendemain de la publication par le gouvernement de la nouvelle carte COVID-19, la Corse reste en zone d’alerte. Si le taux d’incidence diminue depuis deux semaines, le nombre d’hospitalisations demeure quant à lui important. L’ARS de Corse se prépare donc à toute éventualité. Dans les prochains jours, les capacités de réanimation des hôpitaux corses seront augmentées, et la ville de Porto-Vecchio pourrait quant à elle faire l’objet des mesures spécifiques.



Marie-Hélène Lecenne (Photo Michel Luccioni)
Marie-Hélène Lecenne (Photo Michel Luccioni)
Classée en simple zone d’alerte dans la nouvelle carte publiée par le gouvernement, la Corse fait néanmoins l’objet de toutes les attentions de la part de l’ARS. Car si on assiste à un fléchissement du taux d’incidence, qui diminue depuis deux semaines, on constate par ailleurs des hospitalisations en nombre relativement important en fin de semaine dernière et lors du week-end dernier.
 
« Nous sommes dans une situation de tension des établissements de santé » reconnait la directrice de l’ARS Marie-Hélène Lecenne. « Sur les hospitalisations, on est à 100% d’occupation à Bastia et 60% à Ajaccio » précise t-elle. Des chiffres qui constituent une alerte jugée aujourd’hui suffisante pour ouvrir des capacités supplémentaires dans les hôpitaux, notamment en réanimation. Si de l’aveu même de la directrice, il est difficile de faire des prévisions sur les jours et semaines à venir, « le système de santé se prépare à toute éventualité ».
 
Un plan blanc « intermédiaire » ou « gradué »
Une concertation est donc actuellement en cours afin d’augmenter les capacités de réanimation, notamment sur Ajaccio. L’hôpital de Bastia augmentera également ses capacités, mais de manière bien moindre, en raison de contraintes liées à leurs locaux et personnels. « Ajaccio devient notre offre régionale » résume Marie-Hélène Lecenne.
 
Et pour ce faire, c'est tout le système qui doit être réorganisé, mais dans une moindre mesure que lors du déclenchement du plan blanc en mars dernier. Ainsi, une part seulement de l’activité du centre hospitalier d’Ajaccio sera déportée ailleurs, et non pas la totalité. « On veut faire de manière très graduée pour maintenir à l’hôpital la capacité de prise en charge d’autres pathologies et d’autres urgences » explique la directrice de l’ARS. La nouvelle organisation devrait être au clair d’ici le début de la semaine prochaine.
 
Des mesures spécifiques pour Porto-Vecchio
Un travail est également mené sur la situation de Porto-Vecchio, en concertation avec la préfecture et la mairie. La commune, « peut-être plus exposée qu’ailleurs à la dimension festive », présente en effet un taux d’incidence de 160, ce qui est largement supérieur aux villes d’Ajaccio et de Bastia. Aussi, dès demain, des mesures spécifiques pourraient être annoncées.



















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047