Corse Net Infos - Pure player corse

CADEC : créer un emploi par jour et investir 100 millions d'euro en Corse en 2019


Rédigé par Victoria Leonardi le Vendredi 17 Mai 2019 à 13:30

Cette semaine à Ajaccio, la Caisse de développement de la Corse a tenu son assemblée générale. L'année dernière la CADEC a permis la création et le maintien de 320 emplois. Alex Vinciguerra, président du conseil d'administration, nous révèle ses missions et les perspectives pour cette année.




Photos Michel Luccioni
Photos Michel Luccioni

Dans quel état se trouve l’économie Corse ?

Comme dans l’Europe entière, la Corse est entrée dans une phase de croissance modeste mais stable, Notre modèle « consommation/immobilier » résiste mais reste très fragile car il nous oblige à importer toujours plus pour répondre aux besoins générés. Comme on produit peu, on creuse le déficit commercial et on place la Corse sous la dépendance de sources extérieures de capitaux liées à la saison touristique, à l’attractivité immobilière et encore et toujours… aux  transferts publics.

Or la réduction constante des dotations nationales et européennes couplée au poids des charges de la collectivité unique ralentissent désormais la mise en chantier de grands projets structurants et renforcent plus que jamais l’absolue nécessité d’un accompagnement de l’initiative privée.

 

Dans cette économie fragile est-il alors raisonnable et opportun d’être, comme vous, des financeurs de l’économie Corse ? 

C’est le très faible endettement des entreprises insulaires  qui nous a conduit à conceptualiser un système original de soutien au développement.  A taille égale, une entreprise Corse est deux fois moins endettée qu’une entreprise continentale. Malgré la qualité de leur signature,   les entreprises insulaires, en ayant peu recours au crédit,  n’exploitent  pas suffisamment  leur potentiel d’investissement et de création d’emplois, ce qui constitue un frein manifeste au développement économique .

C’est aussi parce que nous avons confiance dans la Corse et dans ses entrepreneurs que nous nous attachons à  révéler, par un meilleur accès au crédit,  le potentiel de croissance de notre économie en faisant émerger des projets d’investissement créateurs d’activités et d’emplois.

En outre, nous constatons qu’au-delà de la légitime recherche de rentabilité, les entrepreneurs Corses répondent plutôt mieux qu’ailleurs à leur responsabilités sociales, éthiques et environnementales en intégrant une dimension familiale à leurs projections , ce qui leur fait préférer la sagesse de la vision à  moyen terme à la frénésie de rentabilité d’une exploitation immédiate du court terme. 

Huit ans après votre relance, quelles sont vos principales réalisations ?

Grace à la rapidité de traitement des demandes et à nos avances remboursables à taux zéro, nous avons généré près de 600 millions d’investissement productif, accompagné avec proximité et professionnalisme 1300 projets. Grace à notre filiale CORSABAIL, nous avons aussi construit des hôtels, des bâtiments industriels, des bâtiments commerciaux , une clinique…

 

Notre autre métier, c’est aussi lever et gérer des fonds. Nous gérons des fonds publics et privés pour un total bilan avoisinant les 80 Millions d’euros d’encours.

Nous avons pu ainsi grâce aux fonds européens FEDER financer 240 entreprises qui probablement n’auraient pas eu , sans notre intervention technique accès à ce type de crédits.

Notre fierté est aussi de rendre aux financeurs publics et donc aux contribuables   les fonds qu’ils nous ont confié, ainsi en début d’année 2019 nous avons restitué plus de 6 millions d’euros.

 

Malgré votre petite taille vous n’hésitez pas à rechercher des ressources sur les marchés financiers , est-ce l’amorce d’une banque Corse ?

Nous sommes seulement des artisans qui essayons de bien faire. Grâce à notre travail et au soutien de nos actionnaires , dont la CdC, nos deux structures CADEC et CORSABAIL sont désormais agréées comme les deux seules sociétés de financement de plein exercice ayant leurs sièges sociaux en Corse . Notre objectif n’est pas de devenir une banque, avec l’ensemble des enseignes nationales et la Banque Publique BPI France , le secteur est déjà très bien représenté.  

Notre modèle est original et il s’exerce exclusivement en Corse.

Dans un contexte règlementaire particulièrement strict, c’est pour l’ensemble de notre équipe une  fierté que  d’installer nos structures dans le cercle national restreint des sociétés de financement.

Le chemin reste techniquement long et difficile . Sur un marché financier globalisé qui se préoccupe peu de développement régional, nous avons pu convaincre malgré notre taille et la spécificité de notre économie…C’est un signe important de confiance . 

Malgré une situation structurelle et conjoncturelle difficile, c’est l’énergie des entrepreneurs Corses  qui nous alimente. Aussi pour l’année 2019, nous avons prévu d’accompagner 200 projets à hauteur de 20 millions d’euros, nous espérons ainsi générer 100 millions d’euros d’investissements et participer à la création en Corse d’un emploi par jour.  

   

 




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie















Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude