Corse Net Infos - Pure player corse

“Bienvenue Chez Nous"sur TF1 : Félix et Joël de Lumio en compétition


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Samedi 29 Septembre 2018 à 15:35 | Modifié le Samedi 29 Septembre 2018 - 17:20


Félix, Pharmacien à la retraite, propriétaire de la maison d’hôtes de Lumio et Co-gérant de celle-ci et Joël, auto-entrepreneur dans la communication web seront en compétition dès ce lundi sur TF1 dans l'émission "Bienvenue chez nous" pour une spéciale tables d'hôtes" réalisée et enregistrée au "Pain de sucre" à Lumio avec l'aide du chef Mathieu Grégory.


Joël et Felix de Lumio dès ce lundi sur TF1 dans l'émission "Bienvenue chez nous" pour une spéciale tables d'hôtes"
Joël et Felix de Lumio dès ce lundi sur TF1 dans l'émission "Bienvenue chez nous" pour une spéciale tables d'hôtes"

L'un est pharmacien à la retraite, il s'appelle Félix, l'autre est auto-entrepreneur dans le domaine du Web et se prénomme Joël.
Ensemble ils ont décidé de participer à l'émission de TF1 «  Bienvenue chez nous »
Cette maison de 1880 typique des petits villages est une ancienne auberge où s’arrêtaient les diligences. La bâtisse est imposante et la vue sur le clocher de Lumio et la baie de Calvi est tout simplement époustouflante.
« Elle appartenait à mon arrière-grand-mère. La maison a par la suite été divisée en 2 appartements. » précise Félix, avant de poursuivre :
"Une partie appartenait alors à ma mère et l’autre à un homme du village, qui m'avait promis de lui revendre lorsqu’il quitterait les lieux.
Parce que je suis un enfant du village ! Chose promise, chose due : j’ai racheté l’appartement en 2012 ! 
». 
A l’époque, Félix est pharmacien sur le continent,  dans les Hautes-Alpes… Lorsqu’il imagine revenir s’installer à Lumio à sa retraite pour être auprès de sa mère, il n’envisage pas de ne rien faire et pense alors à ouvrir une maison d‘hôtes. Mais Félix ne peut se charger des rénovations à cause de la distance et confie donc les travaux et la décoration à son ami Jean-Luc, aujourd’hui décédé.
Aujourd’hui retraité depuis 1 an, Félix est ravi d’accueillir des hôtes chez lui : « J’ai commencé dès le mois de mai 2017, très vite après mon retour au village, et aujourd’hui je continue de faire évoluer le projet avec l’aide de Malika, qui se charge du ménage, et de Joël qui gère le site internet, les réservations et aussi l’accueil. ».


Félix a rencontré Joël par le biais d’un infirmier qui s’occupait de sa mère il y a deux ans, il lui avait recommandé pour faire son site internet à l’ouverture de la maison d’hôtes.
Joël lui est Nantais d’origine et a travaillé pour diverses sociétés d’ingénierie informatique, avant de tout quitter pour s’installer en famille à Lumio en 2005 : fatigué d’être toujours en déplacement, il décide finalement de se lancer dans la création de sites en auto-entrepreneur.


Au fil du temps, les deux hommes deviennent amis et Félix décide de confier à Joël toute la gestion de la communication et des réservations pour se concentrer sur l’accueil de ses hôtes.
" Au départ, nous avions décidé de participer à l'émission, persuadés que cela concernait les chambres d'hôtes. Pour nous, notre objectif premier n'était pas de gagner mais bien d'aller voir ce qui se faisait ailleurs, chez nos "concurrents" et de nous améliorer. Le problème, c'est qu'entre temps, nous avons appris que c'était un spécial table d'hôtes et que de notre côté nous ne faisions pas de cuisine ! Nous avons donc décidé de transformer notre animation en atelier de cuisine et pour cela, nous avons fait appel au chef Mathieu Gregory qui est pêcheur et cuisinier du "Pain de sucre" sur la plage de Lumio.
Mathieu connaît tout de la cuisine corse et des saveurs du terroirs" p
récise d'un air amusé Joël, avant de poursuivre :
"Nous sommes partis sereins dans cette aventure pour affronter Sebastien et David en Auvergne, Véronique et Armel dans le lot et Nathalie et Cyril en Lorraine"

Pour le reste de cette belle aventure, rendez-vous ce lundi 1er octobre à partir de 18 heures. Félix et Joël seront les premiers en lice.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie