Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia haut lieu du flamenco durant deux jours


Rédigé par Philippe Jammes le Dimanche 25 Février 2018 à 15:03 | Modifié le Dimanche 25 Février 2018 - 18:54


Ce week-end, samedi et dimanche, se tenait au centre culturel Una Volta à Bastia un stage master class de flamenco de haut-niveau, avec pour diriger celui-ci Carmen Ledesma, la maestra du baile flamenco.


L'association Arte Flamenco Bastia, présidée par Anne Guidicelli, organise l'enseignement du flamenco, depuis déjà 17 ans. Elle propose une initiation à la culture et à la danse flamenca (chant, danse percussions), en accueillant mensuellement la danseuse professionnelle Paca Santiago. 
Régulièrement les professionnels de la danse,  interviennent au sein de l'association dans le cadre  stages de perfectionnement.  Par ailleurs les adhérents se rendent tous les deux ans en Espagne pour y suivre des stages et assister à des spectacles. 


Ce week-end, Anne Guidicelli avait réussi  la gageure d’inviter une danseuse de renommée mondiale : Carmen Ledesma. 
Chaque venue de Carmen Ledesma en France, suscite l'engouement auprès des aficionados. Elle est une véritable égérie pour la nouvelle génération flamenca, et a inspiré de nombreux professionnels ayant émergé depuis sur les scènes internationales. En tournée en France, elle a donc effectué un crochet  par la Corse pour y rencontrer les passionnés de flamenco en Corse.


Carmen Ledesma est née à Séville en 1956 au sein d'une famille gitane dans le quartier de la Macarena, un quartier dans lequel cohabitaient gitans, « payos »non gitans et très vite fit ses premiers pas de danse à l'âge de quatre ans. En  1983, elle gagne le premier prix "Juana la Macarrona" du Concours national de Cordoue. En 1986, elle participe au festival flamenco de Madrid avec son spectacle « Cantando la pena, la pena se olvida ». Elle a dansé aux côtés de Antonio Gades dans le ballet National d'Espagne et dans de célèbres compagnies (Mario Maya, Farruco, Curro Velez et Antonio Gadès). A partir de 1994, elle participe au spectacle de Pedro Bacan et fut soliste à l'affiche des plus grandes scènes internationales. Elle fut aussi l'élève du légendaire Enrique el Cojo.  Camaron de la Isla, Naranjito de Triani, Lebrijano  l'ont accompagnée au chant.  Jose Menese l'a accompagnée au chant lors du spectacle mémorable « De mis soledades vengo » 2004-2007 dirigé par Joan Albert Amargos. Comme reconnaissance de sa trajectoire artistique, un prix de danse


"Carmen Ledesma" a été créé par la peña Torres Macarena. Même si elle dit n'avoir plus la même force qu'à ses vingt ans elle affirme pouvoir mieux écouter le chant et exprimer par la danse ce qu'elle ressent. « La musica es un miembro de mi cuerpo ». Elle admire particulièrement les bailaoras Matilde Coral et Trini Espana. La première pour son style résolument classique et son maniement de la bata de cola et du manton ; la seconde pour sa danse plus « flamenca » racée et sauvage qu'elle compare aussi à Concha Vargas. Carmen définit sa danse comme un mélange à la fois de rage et de classique. L’enseignement qu’elle prodigue est suivi par de nombreux élèves dans plusieurs écoles renommées de Séville, telle la Fondation Cristina Heeren ou l’école d’Esperanza Fernandez. Son style, éminemment gitan, est apprécié pour sa pureté technique alliée à une force expressive dévoilant un caractère généreux et puissant. Elle aime par dessus tout l'improvisation et pour elle trop de technique freine l'inspiration. Elle est une égérie pour la nouvelle génération flamenca, et a inspiré de nombreux professionnels ayant émergé depuis sur les scènes internationales.


Après la séance de samedi, un temps d'échange a eu lieu autour d'un verre de sangria, à la découverte de cet art séculaire qu’est le flamenco , ses grandes dates et ses styles. Cette rencontre a été animée par la ravissante et talentueuse danseuse Lori La Armenia.  Chorégraphe, danseuse et comédienne,  Lori Bagdassarian dite « La Armenia »  transforme le corps et la danse à ce qu’il faut pour rester en suspens. « Flamenca » initiée au cœur du triangle d’or Jerez-Sevilla-Lebrija, c’est d’abord Mercedes Ruiz et Manuela Carpio qui la propulse sur le devant des tablaos Andalous elle remporte le Premier Prix Concours por Bulerias, Nîmes. En 2008 elle intègre la Compagnie Irina Brook à Paris. Depuis la rencontre entre jeu et danse est fusionnelle et se révèle en tant que comédienne affirmée dans Pan et Somewhere la Mancha. Dès lors elle signe les chorégraphies pour, Estampas Flamencas, Les Amants de Séville  de T.Petitgirard (Carré Montfort), Gariné, Opéra bouffe de Gérald Papasian (Théâtre Saint Maur 2),“Carmen” de Jacques Malaterre,


Le Medley final de KENDJI pour The Voice. Sa dernière création, Vivencias, présentée  au Festival Arte Flamenco de Mont de Marsan et notamment jouée au Zénith de Paris et à la Philharmonie de Yerevan,  ouvre un dialogue musical  entre duduk , violon Tzigane et flamenco , en hommage à son histoire de vie qui a forgé sa personnalité flamenca. Parmi ses nombreuses collaboration artistiques on peut distinguer  ses performances  au sein de la formation  ClickHere,  qui fusionne electro,  flamenco et musique des balkans, et sa participation au film aux  cinq césars, Les Garçons et guillaume à table  de Guillaume Gallienne .


CNI a rencontré les deux stars du flamenco lors de ce master class…




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie





Derniers tweets
Corse Net Infos : Vitrines vivantes à Calvi https://t.co/t9tDq6K0wq https://t.co/kDD4fiwQgf
Samedi 21 Juillet - 23:46
Corse Net Infos : #Patrimonio Julien Doré aux #Nuits de la #guitare : « J'ai tissé un lien poétique avec la #Corse » @jdoreofficiel https://t.co/iN0SKayimI
Samedi 21 Juillet - 22:14
Corse Net Infos : Escale calvaise pour l'actrice New-yorkaise Sienna Miller https://t.co/wBwft4Y2Nc https://t.co/c39Kz2mE23
Samedi 21 Juillet - 21:36
Corse Net Infos : Fiera di l'Alivu : 30 anni di lotta per un sapè fà https://t.co/zXgkvDYBi4 https://t.co/wpg5q3yhLm
Samedi 21 Juillet - 20:46



Newsletter






Galerie