Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Une opération «Territoire zéro chômeur longue durée» en projet


Rédigé par Philippe Jammes le Mercredi 17 Avril 2019 à 18:40

La ville de Bastia a décidé récemment, par délibération du 18 décembre dernier, de présenter sa candidature à l’expérimentation de l’opération TZCLD, «Territoire zéro chômeur longue durée». Cette candidature ne sera toutefois définitivement retenue qu’à l’issue d’un processus de sélection parmi tous les territoires qui se seront portés candidats. Un processus qui va s’échelonner jusqu’à la fin de l’année. A ce sujet, une réunion de présentation du projet a eu lieu ce mercredi soir à la salle Polyvalente de Lupino, en présence de Jean-Guy Talamoni, président de l‘Assemblée de Corse, Serge Linale, représentant le maire de Bastia, Dominique Gatti, directrice de Pôle emploi Bastia, Véronique Albertini , coordinatrice nationale de TZCLD, Jean-Claude Morison, chargé de mission TZCLD et d’une bonne centaine de personnes.




Serge Linale, adjoint au maire, délégué à la cohésion sociale, aux liens intergénérationnels et au logement social, a présenté le projet TZCLD à Bastia
Serge Linale, adjoint au maire, délégué à la cohésion sociale, aux liens intergénérationnels et au logement social, a présenté le projet TZCLD à Bastia

"Cette réunion avait pour objectif de rencontrer les habitants et associations des quartiers, afin qu’ils expriment les manques et les besoins des territoires qui pourraient être traités par cette expérimentation" a souligné Serge Linale, adjoint au maire, délégué à la cohésion sociale, aux liens intergénérationnels et au logement social.  

Ce projet «Territoire zéro chômeur longue durée» s’appuie sur la conviction que personne n’est inemployable et que chacun possède des compétences qu’il doit pouvoir valoriser. Cette expérimentation a été initiée par « ATD quart monde », rejoint ensuite par d’autres associations comme le Secours catholique, Emmaüs pour ne citer que celles ci. Depuis 2016, elle est portée par l’association nationale «Territoire zéro chômeur de longue durée » et a été validée en février 2016 par le vote, à l’unanimité du parlement, d’une loi proposée par Laurent Grandguillaume actuel président de l’association.
Les premiers retours d’expérience sont plutôt positifs. Ainsi la commune de Jouques dans les Bouches du Rhône a créé 120 emplois et n’a plus de chômeurs de longue durée, la ville de Lille a créé 180 emplois, en 2018 ...


Quid de ce projet et qui le finance ?
Chaque année le chômage de longue durée coûte 43 milliards d’euros à l’Etat et aux collectivités locales entre dépenses sociales associées à la perte d’un travail (RSA, CMU, Allocations diverses…), dépenses d’accompagnement (indemnités chômage, ASS etc.…), coûts annexes (conséquence sur la santé, la famille etc..), et par le manque à gagner en termes d’impôts, de cotisations sociales et de dépenses réalisées dans les territoires concernés. Ce coût de la privation d’emploi peut être mis au service de la création de nouveaux postes.
L’idée de « TZCLD » consiste à démontrer qu’il est possible, à l’échelle d’un territoire, sans surcoût significatif pour la collectivité, de proposer un contrat à durée indéterminée, à temps choisi, à toute personne privée durablement d’emploi depuis au moins 12 mois, sur la base du volontariat.


Un Fonds d’expérimentation territoriale contre le chômage de longue durée, dont le conseil d’administration est composé de représentants de l’Etat, d’organisations syndicales de salariés et d’employeurs, d’associations de collectivités locales, de parlementaires, de comités locaux et d’autres organismes publics impliqués dans le dispositif, abondé par l’Etat et les collectivités volontaires à partir de crédits réaffectés, permet ainsi de financer pendant 5 ans les emplois crées à 80%. Les 20% restant devront être le produit du service rendu.


Quels secteurs concernés ?
Après études, il a été constaté que de nombreuses activités qui pourraient être utiles à la collectivité et qui ne sont pas ou peu exercées, pourraient être sources d’emplois : services à la personne, travaux agricoles, activités en lien avec la transition écologique ...


Le projet à Bastia

«Pour bénéficier de ce dispositif TZCLD, le territoire doit candidater et être retenu par une commission nationale sur la base son implication et de la qualité de son projet » indique Serge Linale. «La ville de Bastia s’est portée candidate à cette expérimentation par un vote unanime de son conseil municipal. Il faut savoir que le chômage de longue durée touche plus de 900 personnes sur la commune, et comme ailleurs, de nombreux besoins ne sont pas satisfaits, ni par le secteur privé ni par le secteur public ou associatif. Il est donc possible de faire se rencontrer des chômeurs de longue durée et ces activités, en traduisant cette rencontre par des emplois ».
La mise en œuvre de cette candidature a été confiée au Centre Communal d'Action Sociale de la ville qui a recruté un chargé de mission à cet effet.


«Cette démarche est une démarche moderne et volontariste. La réinsertion par l’emploi des personnes qui en sont resté trop longtemps éloignées s’inscrit en pleine cohérence avec le schéma directeur de l’action sociale de la ville de Bastia qui vise à passer de l’assistanat à l’accompagnement dans la prise en charge de la précarité des familles et des individus » précise encore Serge Linale,

A ce jour, en Corse, deux autres territoires ont décidé de candidater: la Communauté de Communes Pasquale Paoli (42 communes du Centre Corse) et la Communauté de Communes du Cap Corse. La collectivité de Corse souhaite porter une démarche pour l’ensemble du territoire.


Cette expérimentation se construit en 4 phases :Création d’un comité de pilotage local et mobilisation exhaustive des acteurs, identification et rencontre des personnes durablement privées d’emploi du territoire volontaires pour rejoindre la démarche, iIdentification des travaux utiles sur le territoire et création et identification d’une ou plusieurs entreprises à but d’emploi.
 Une fois les ressources humaines identifiées et les emplois attendus formalisés, une ou plusieurs entreprises à but d’emploi (EBE) sont mises en place. Elles se chargent de recruter les demandeurs d’emploi et de prospecter pour développer leurs activités. Les comités locaux s’assurent que les EBE ne font pas concurrence au tissu économique local. Les emplois créés sont des CDI sur la base du SMIC, à temps choisi, les personnes sont volontaires. Le projet repose sur l’absence de sélection. Chaque emploi doit permettre au salarié de développer ses compétences, que ce soit par la formation continue, la montée en compétence sur son poste de travail ou une mobilité dans l’entreprise. De plus, chaque salarié peut quitter l’EBE si un emploi dans une entreprise classique lui est proposé, tout en gardant le droit de revenir dans l’EBE si besoin. Les territoires retenus pour l’expérimentation sont ainsi habilités par l’association « Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée » pour une durée de 5 ans et bénéficient des aides du Fond d’expérimentation pour les emplois créés.

Mercredi soir les bases ont donc été jetées et la population va être «sondée» à travers un questionnaire* 
Si vous souhaitiez qu’un nouveau service se développe sur votre commune quel serait-il ? 

Pour l'emploi et la formation, pour la vie quotidienne (petits travaux, enfants, vacances, administratif, etc.), pour l’animation – les loisirs la culture , pour la mobilité, le transport , pour l'habitat : entretien rénovation, pour l'environnement, quels types d’emplois d’utilité sociale au sein de votre commune ? Etc…..

 

* Questionnaire disponible au CCAS de Bastia (ancienne mairie, place du marché)





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie













Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude