Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Plus de 200 marcheurs contre le cancer du sein


Rédigé par Michela Vanti le Dimanche 15 Octobre 2017 à 12:58 | Modifié le Dimanche 15 Octobre 2017 - 14:01


Dans le cadre de la manifestation nationale Octobre rose, organisée par la Ligue contre le cancer, une marche a eu lieu ce dimanche à Bastia. Plus de 200 marcheurs ont participé à cet événement dont l’objectif était de mobiliser les femmes de 50 à 74 ans au dépistage du cancer du sein.


Bastia : Plus de 200 marcheurs contre le cancer du sein

Plus de 200 personnes ont enfilé un maillot rose ce dimanche matin à Bastia et répondu à l'appel de la Ligue contre le cancer qui les invitait à marcher contre la tumeur du sein qui en Corse frappe une femme sur neuf.

A 10 h 00, le coup d'envoi a été donné sur la place Saint Nicolas d'où la vague rose s'est élancée dans un parcours accessible à tous dans le centre-ville de Bastia.

 

Cette marche rose que ce 15 octobre a aussi eu lieu à Calvi, Saint Florent et Ghisonaccia "a été l’occasion de faire œuvre de pédagogie auprès du grand public " a rappelé Marc Germain, President de la Ligue contre le Cancer. " Le dépistage n’est pas toujours fait à temps, en Corse plus que dans d’autre départements on constate qu’il y a des personnes encore réticentes alors qu’à Bastia nous avons le BIS, Bastia institut du Sein, que c’est un service extraordinaire doté des technologie de haut niveau qui permettent de faire un diagnostic performant.".

 

Avec environ 54 062 nouvelles personnes touchées chaque année, en France, le cancer du sein est le plus répandu des cancers féminins. Près d’une femme sur neuf sera concernée au cours de sa vie, d’après la Ligue contre le cancer. Moins de 10 % des cancers du sein surviennent avant 40 ans. L’incidence augmente ensuite avec l’âge. Il est donc recommandé de faire des dépistages dès l’âge de 50 ans. Le progrès, tant au niveau du dépistage que de la prise en charge médicale de la maladie, permet de guérir, aujourd’hui, 3 cancers du sein sur 4 mais le dépistage reste fondamental pour pouvoir soigner à temps la maladie.

 

La Ligue rappelle que le dépistage organisé permet à toutes les femmes, âgées de 50 à 74 ans, et ne présentant pas de symptôme, de bénéficier, tous les deux ans, d’une mammographie prise en charge par l’Assurance maladie car il n’en reste pas moins vrai que celui du sein reste le cancer le plus fréquent chez les Françaises, et se trouve à l’origine d’environ 11 500 décès par an.

 





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 12 Octobre 2018 - 14:36 Un cas humain de Virus du West Nile en Corse

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie