Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : "Du texte à l'image", un festival du film pour 1 300 scolaires


Rédigé par le Dimanche 17 Décembre 2017 à 11:05 | Modifié le Dimanche 17 Décembre 2017 - 16:01


Plus de 1 300 collégiens et lycéens, venus de plusieurs établissements scolaires du grand Bastia, vont participer à ce festival qui va se dérouler du lundi 18 au jeudi 21 Décembre au cinéma "Le Studio". Il résulte d’un partenariat entre l’association Musanostra, le Cinéma Le Studio, l’Education Nationale par le biais du Lycée Paul Vincensini et la Ville de Bastia. Plus de 1300 collégiens et lycéens, venus de plusieurs établissements scolaires du grand Bastia, vont participer à ce festival. Au programme des films inspirés de romans du patrimoine littéraire mondial suivis de tables rondes liées aux problématiques du cinéma. Pierre Gambini, musicien, Gérard Guerrieri, réalisateur et Dominique Birraldacci, artiste réalisatrice musicienne sont les invités de cette 8ème édition.


Nathalie Malpelli, professeur de Lettres modernes, membre du bureau de Musanostra
Nathalie Malpelli, professeur de Lettres modernes, membre du bureau de Musanostra






"Ce festival intitulé « Du texte à l’image » projettera des films inspirés de romans du patrimoine littéraire mondial" a expliqué Nathalie Malpelli, professeur de Lettres et membre de Musanostra.
Du 18 au 21 décembre, il s’agira de proposer à des élèves de la région la vision de films importants ces dernières années (HHhh, Elle s’appelait Sarah, Au Revoir Là-haut…) ainsi que des débats avec des professionnels, dans le but de les sensibiliser au travail du texte et de l’image.
L’objectif est de susciter un intérêt des élèves pour ces thématiques mêlant la littérature et le cinéma. Il s’agit aussi bien de constituer une culture commune que de donner des clés aux élèves pour évaluer une œuvre cinématographique et littéraire, pour étoffer leur esprit critique et leur capacité d’argumentation.

Ce festival engage, par les moments qu'il facilite autour de thématiques liées au grand écran à une plus grande mixité culturelle, professionnelle et générationnelle.


Marie-France Bereni Canazzi, enseignante, présidente de l'association Musanostra et Nathalie Malpelli, professeur de Lettres modernes, membre du bureau de Musanostra, sont à l’origine de ce Festival.
Plusieurs enseignants de Lettres, de Langues, d’Art, d’Histoire et de Sciences participent activement à son l’organisation (dont Mmes Marchetti, Maestrali, Giusti Savelli, Simonpietri, Benedetto, Vanni, Marchini, Tamagna, Memmi, Agostini, MM. Salviani, Franchi…)
 

 

Il résulte, nous l’avons dit; d’un partenariat entre l’association Musanostra, le Cinéma Le Studio, l’Education Nationale par le biais du Lycée Paul Vincensini et la Ville de Bastia.

Cette manifestation aura lieu dans un cinéma qui a une histoire : Le Studio, à Bastia. C’est aussi l’occasion de proposer une sortie aux élèves, de leur faire quitter leur espace de travail habituel, et de les engager dans une démarche culturelle.


Le programme et les tables rondes 
5 films sont proposés à tous les publics et certains sont suivis de tables rondes, animées par les responsables de l'action
 
Lundi 18 Décembre

14 heures : Au revoir là-haut de Albert Dupontel, 2017.


Mardi 19 Décembre  
9-12 heures : Elle s’appelait Sarah de Gilles Paquet-Brenner, 2010, 1h51.
14-17 heures : Au revoir là-haut de Albert Dupontel, 2017, 1h53.
Cette séance est suivie d’une table ronde avec Pierre Gambini et Dominique Birraldacci sur « le rôle du son, de la musique au cinéma ».


Mercredi 20 Décembre
9-12 heures : HHhh de Cédric Jimenez, 2017, 2h.
 11 heures, table ronde : la place de l’histoire au cinéma, son traitement (sérieux ou loufoque) avec Gérard Guerrieri et Janine Vittori, conseillère pédagogique en arts plastiques, membre de Musanostra


Jeudi 21 Décembre 
9-12heures : Le crime de l’Orient Express de Kenneth Branagh, 2017, suivi d’une table ronde sur l’adaptation de quelques romans policiers et de science-fiction, en présence de Gérard Guerrieri, avec la participation de Bénédicte Giusti Savelli, enseignante, et JM Graziani, sapeur-pompier, membres de Musanostra.
1417 heures : American Pastoral de Ewan Mc Gregor, 2016, d’après le célèbre roman de P Roth, suivi d'une table ronde sur les adaptations préférées des élèves avec Mme Lucie Memmi, M. Riccini, Mme Calligari
18h30 : Communication de Kévin Petroni, agrégatif de Lettres modernes, diplômé de l’ENS, de l’EHESS et de Paris-Sorbonne (Spécialité : Théorie de la littérature, promotion 2017), membre du bureau de Musanostra.
En comparant l’oeuvre de Joseph Conrad, Au cours des Ténèbres, et de Francis Ford Coppola, Apocalypse Now, il évoquera la manière dont le récit de Marlow à propos du système d’oppression colonial mis en oeuvre au Congo a servi de structure narrative essentielle dans la formulation de la dénonciation de la guerre du Vietnam que propose Coppola.
Un programme à ne manquer sous aucun prétexte.




Dans la même rubrique :
< >

Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine