Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Carton plein pour le Biking di a festa di a lingua


Rédigé par Michela Vanti le Dimanche 12 Juin 2016 à 21:27 | Modifié le Lundi 13 Juin 2016 - 00:29


Carton plein pour la première édition du Biking di a festa di a lingua organisée par l’Associu Mantibum pendant la Festa di a lingua di Bastia. Cinquante vélos sont sortis des salles de fitness pour envahir la place du Marché qu’a bougé pendant quatre heures au rythme du sport et de la culture


Presque deux-cents sportifs, et amateurs, ont participé ce dimanche à la première Ghjustra di Biking organisée par la Mairie de Bastia en partenariat avec l’ l’Associu Mantinum pendant le mois de A festa di a Lingua.  
La passion pour le sport et l’envie de le relier à une action caritative ont conduit les habitués des salles de fitness tout comme des gens communs, des sportifs de haut niveau comme Mickael Landreau et des politiques de la Ville, à l'image de Pierre Savelli le maire de la ville, à participer à cette joute caritative qui permettra à l’Association Les Enfants de Noël d’acheter des dons à offrir aux petits les plus démunis.   
Pendant  quatre heures les coaches de Perfect bodies, d’Eloïse Bastide E coach, de Mondiale Fitness Center et de ASF Ns ’Fitness, salles de sport partenaires de l’initiative, ont animé la place au rythme de sport, musique et langue corse.  

En marge de cet évènement Mattea Lacave, déléguée à la culture et à la langue corse de la Mairie de Bastia a exprimé sa satisfaction pour la belle réussite de cette joute «  qui a allié sport et culture pour la bonne cause.».

- Quelles sont les différences entre cette édition de A festa di a Lingua  et les précédentes ?
- C’est la troisième année qu’on célèbre a Festa di a Lingua avec la nouvelle mandature car c’est un évènement qui existait auparavant. Nous, nous avons voulu y donner une véritable place dans notre action politique.
Pendant la première année de notre mandature on était beaucoup dans la diffusion et l’affichage de la culture et depuis l’année dernière, nous essayons d’aller dans des espaces qui ne sont pas réservés à la langue corse de façon traditionnelle pour faire rentrer la langue dans des espaces où elle n’a pas l’habitude d’y être véhiculée.
On voulait sortir de l’évènementiel et toucher différents publics c’est pour ça que nous avons multiplié les dates en organisant des cafés littéraires ainsi que numériques, des conférences, des manifestations sportives comme celle d’aujourd’hui ainsi que des plus grands évènements comme le concert de Mai Pesce le 18 juin au Boulodrome de Lupino.
 

- Est-ce qu’une fête  peut suffire à diffuser l’usage du Corse dans la société ?
- On sait que le nombre de locuteurs est en train de chuter, l’Unesco déclare le Corse en danger donc aujourd’hui on sait que si on veut préserver cette richesse le statut de coofficialité, est le seul moyen d’accéder véritablement au bilinguisme.
Parler corse c’est une richesse et ce statut permettra à tout le monde  d’accéder à cette richesse qui n’est pas que linguistique.






Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Décembre 2018 - 19:24 Bastia : Réhabilitation du groupe scolaire Desanti

Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine