Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : «Bastia à l’ouest/J’ai rêvé une île» une lecture théâtralisée de Christian Ruspini, samedi à Sant Angelo


Rédigé par Philippe Jammes le Vendredi 16 Février 2018 à 20:22 | Modifié le Vendredi 16 Février 2018 - 22:28


Afin de financer la diffusion de sa nouvelle adaptation "51 Pégasi : la confession de la bête" d'après l’œuvre de Marc Biancarelli, Christian Ruspini revient sur les planches bastiaises. Au programme, un spectacle de lecture théâtralisée autour de "Bastia à l'ouest / J'ai rêvé une île"* ce samedi 17 février à 20h30 au Théâtre Sant Angelo.


Christian Ruspini profite aussi de sa présence à Bastia pour proposer durant 3 jours, du vendredi 16 au dimanche 18, un stage de lecture intitulé "Matières & Poésie" avec une restitution publique à l'issue du stage (renseignements au 06.27.94.31.48),


Ce stage est une plongée dans la poésie contemporaine, trois jours en immersion, à travers diverses écritures. Avec les voix, les mots et les textes de Christophe Tarkos, Marina Tsvetaeva, Thierry Metz, Marguerite Duras, Jacques Roubaud, Robert Walser, Henri Michaux, Christian Ruspini tente au cours de cet atelier de mêler la voix dans l’absurde, l’absurde dans le corps, le corps dans la violence, la violence dans l’amour, l’amour dans le silence. Autant de vérités en éclats, dispersées. «En Lecture à voix haute et en Jeu, le silence, la forme, les sentiments, l’intuition et le corps, seront nos alliés pour une traversée dans la poésie contemporaine» indique Christian Ruspini.


Les fonds recueillis par cet atelier permettront de soutenir la production et la diffusion du spectacle "51 Pégasi : La confession de la bête", d'après l'oeuvre de Marc Biancarelli dont la prochaine représentation est prévue le 10 mars prochain au centre culturel  l'Alb'Oru.
Au cœur de ce stage, Christian Ruspini se produira seul sur la scène de Sant Angelo avec «Bastia à l’ouest/J’ai rêvé d’une île». 
«En janvier 2016 la ville de Bastia me proposait de participer au festival I Sulleoni prévue au mois de juillet suivant. J’ai alors entrepris de réunir certains de mes textes et poésies et de continuer l’écriture d’un spectacle à partir de souvenirs et d’émotions liés à la ville de Bastia. Bastia à l’ouest j’ai rêvé une île » est devenu un parcours autobiographique qui questionne l’altérité. Il est des façons de parler de soi qui parlent tout autant des autres» précise Ch.Ruspini que CNI a rencontré lors de ce stage….
---
* «Bastia à l’ouest/J’ai rêvé une île» C’est l'histoire d’'un pont et d'une frontière qui voudrait discuter. Dans le souvenir d’une île, d’une ville, Bastia, un homme écrit, se livre, parle de lui, de ce qu’il voit et de ce qu’il vit. Entre rêve et réalité, un parcours ici se fragmente, tente le récit, ses côtes et ses méandres, pour trouver ou retrouver l’altérité, le monde et ses abysses.
Durée : 1h 
Lieu : samedi 17 février à 20h30 au Théâtre Sant Angelo, Rue Saint Angelo, Bastia 
Tarif : 8 euros





Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine