Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Arte Mare se la joue en musique…


Rédigé par Philippe Jammes le Lundi 24 Septembre 2018 à 15:30 | Modifié le Lundi 24 Septembre 2018 - 16:10


Présentation lundi matin au cinéma « Le Régent » à Bastia de la 36ème édition du Festival du film et des cultures méditerranéennes* qui se déroulera du 6 au 13 octobre prochain. Une édition intitulée « Arte Mare donne le La ».


Présentation lundi matin de la 36ème édition d'Arte Mare au cinéma le Régent.
Présentation lundi matin de la 36ème édition d'Arte Mare au cinéma le Régent.
« En 2018, Arte Mare se grise de musiques de cinéma » annonce sa présidente Michèle Corrotti. « Le festival fait ses gammes et offre à son public des rencontres avec des compositeurs et musiciens prestigieux : Bruno Coulais, Serge Perathoner, Anne Gravoin, Béatrice Thiriet… Et aussi avec des journalistes critiques qui connaissant la musique comme Laurent Delmas, Michka Assayas, Romais Estorc ou Christophe Bourseiller ».


Le « La » sera donné le samedi 6 octobre avec le film « Les invisibles » en ouverture. Le festival comprendra 7 films en compétitions : « Mon cher enfant » de Mohamed Ben Attiaz (Tunisie), « Yomeddine » de Abu Bakr Shawky (Egypte), « Carmen et Lola » d’Arantxa Ecchevarria (Espagne), « Euforia » de Valeria Golino (Italie), « Amanda » de Mikhael Hers (France), « The Reports on Sarah and Saleem » de Muayad Alayan (Palestine-Pays Bas, Allemagne – Mexique) et « Alice T » de Radu Muntean (Roumanie).
Oure ces films en compétition (l’acteur, metteur en scène et réalisateur Thierry de Peretti sera le président du jury), Arte Mare proposera un panorama méditerranéen de 10 films.


Le cinéma corse sera aussi bien présent avec 8 films (en compétition) : « L’odeur de gaz » de Jean-Louis Tognetti, « Au commencement » d’Isabelle Dolce, « Beatrice » de Rinati Frassati, « On m’a donné la terre » de Francescu Artily, « Sur tes traces » d’Alexandre Oppecini, « Casse noisette » de Justine-Julie Lefevre, « Carnet de tango » d’Emmanuel Elliah et « Un cœur de femmes » de Marue Murcia. 
En partenariat avec l’IUT di Corsica, Arte  Mare proposera là aussi un panorama du film corse  avec une dizaine de films.
En compétition aussi les écoles méditerranéennes de cinéma  avec une sélection de 7 films.   
Cette 36ème édition rendra hommage à Paul Vecchiali. « C’est la 3ème fois que Paul Vecchiali nous fait l’amitié de participer au festival et bien sur on ne se lasse pas de retrouver cet inlassable cinéaste, aventureux et inventif comme à la première heure » déclare M. Corrotti.
Coté musique, puisque cette année Aerte Mare donne le La … Une douzaine de films : de « L’île d’amour » de 1944 avec Tino Rossi à « Ammore e Malavita » de 2017, en passant par « La panthère rose » (1963), « Les grands ducs » (1996), « Hair » (1979)….. « Les cinéastes ne sont pas seulement des peintres mais aussi des musiciens, tant la bande son et l’accompagnement jouent dans les films un rôle absolument déterminant » souligne Christophe Bourseiller, responsable de cette belle programmation. 


Et les enfants dans tout ça ? Arte Mare a pensé à eux avec « Ciné mioches » ! Trois films seront projetés dont « Boule et Bill » in lingua corsa. 
7 prix au total viendront récompenser les divers courts et longs métrages. 
Restons dans les prix avec le désormais très célèbre Prix Ulysse décerné cette année à la romancière  Marie NDiaye pour l’ensemble de son œuvre.   Lise Marzouk recevant quant à  elle le prix Ulysse du 1er roman pour « Si » (éditions Gallimard). 


Autour du Festival dont le siège sera une fois de plus au théâtre de Bastia, tous les jours des rencontres, des débats, des conférences, des moments partagés, des master classes, des soirées musicales, des dîners en musique, expositions…  L’une d’elles présentera une belle collection de pochettes de bandes originales de films issues de la collection de Laurent Deville. Une autre, les toiles de Louis Schiavo.  Enfin la gastronomie mettra plusieurs fois le couvert avec plusieurs chefs présents au festival qui proposeront de délicieux menus servis avec les meilleurs vins de Corse. 
En clôture de ce festival, le samedi 13 octobre, de la belle ouvrage aussi avec « Lola et ses frères » de Jean-Paul Rouve. 
En clôture,  de la belle ouvrage aussi avec « Lola et ses frères » de Jean-Paul Rouve. 
* www.arte-mare.corsica



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie