Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


Bandes à Part : une version.... historique


GAP le Jeudi 29 Avril 2021 à 12:53

Pour cette dernière parution du mois d'avril, Jean-René Derosas a concocté une version plutôt "historique" dans l'esprit. La première bande dessinée, La Dernière Ombre, évoque les tourments engendrés par la guerre, pour être précis la Der des Der avant la suivante, au travers du périple d'un groupe de soldats et de civils russes fuyant le front et qui vont trouver refuge dans un manoir isolé, recelant un secret. Avec Wanted Lucky Luke, Matthieu Bonhomme nous entraîne sur les traces du célèbre cow-boy solitaire qui doit venir en aide à trois soeurs en bien mauvaise posture avec leur troupeau. Un Lucky Luke, certes revisité, mais qui demeure fidèle à ses pères fondateurs Morris et Goscinny. Le troisième ouvrage de cette sélection printanière est Une Histoire du Nationalisme Corse, qui évoque les élections territoriales de 2015 avec la victoire historique d'une liste nationaliste, avant de revenir sur les grandes étapes qui ont abouti à ce succès. Une BD d'actualité dans la perspective des prochaines échéances régionales du mois de juin.



La Dernière Ombre Ed. Vent d’Ouest, 1 tome paru)

Bandes à Part : une version.... historique
(Scénario de Denis-Pierre Filippi et dessin de Gaspard Yvan)

 « L'imaginaire pour transcender la guerre. À bout de forces, un groupe composé de soldats et de civils russes s'éloigne péniblement du front. La Première Guerre mondiale s'étire et si cet ignoble conflit meurtrit les corps, il épuise aussi les esprits les plus sains. Pour soulager le moral des troupes, le soldat Zvoga, ancien capitaine de son état, préconise une halte dans un manoir isolé près duquel ils passent. Ce n'est pas du goût de son lieutenant, mais ce sera l'occasion pour le «Doc.» de soigner les blessés et d'offrir à ses filles qui l'accompagnent, Natalia et Irina, un peu de repos. La Baronne qui vit dans ses lieux, avec les siens, les accueille malgré elle, mais leur dissimule un secret. En effet, vit caché dans les murs de sa propriété un groupe d'enfants qu'elle tente de préserver de la guerre et de ses ravages. Une nuit, Natalia les découvre. Ces derniers la prennent, tout de suite, en amitié grâce aux histoires merveilleuses qu'elle leur conte et qui allègent leur souffrance et les tourments de la guerre. Mais la barbarie n'est jamais loin. Une mutinerie se prépare au sein du groupe de soldats et des rumeurs inquiétantes circulent... On aurait vu la dernière ombre rôder en ces lieux...  »


Avec ce premier tome d’un diptyque, Denis-Pierre Filippi (Terra Prohibita, Le Voyage Extraordinaire…) raconte les tourments de la guerre et comment l’imaginaire peu permettre d’oublier la violence humaine. Gaspard Yvan, qui signe sa première BD, met en scène le récit avec un dessin dynamique et riche en détails.


Wanted, Lucky Luke ! (Ed. Dargaud, série Lucky Luke vu par… 3 tomes parus)

(Scénario et dessin de Matthieu Bonhomme)

« Lucky Luke, qui vient d'être attaqué par un chasseur de primes, apprend que sa tête est mise à prix ! À peine a-t-il le temps de digérer la nouvelle qu'il vole au secours de trois sœurs aussi belles qu'intrigantes, en bien mauvaise posture avec leur convoi de bétail. Gentleman comme toujours, Lucky Luke propose de les escorter jusqu'à leur destination finale ; il ne se doute pas de ce qui l'attend... » 

 

Cinq ans après L’Homme qui tua Lucky Luke, Matthieu Bonhomme (Le Mans, Esteban…) revient avec une nouvelle histoire du célèbre cowboy. Comme dans le tome précédent, l’auteur propose une version plus réaliste et humaine du personnage, tout en restant fidèle au matériel d’origine. Au niveau du dessin, Matthieu Bonhomme donne un aspect plus réaliste et moins caricatural renforcé par un travail du rythme et de l’encrage.  


Une Histoire du Nationalisme Corse (Ed. Dargaud, 1 tome paru)

Bandes à Part : une version.... historique
(Scénario de Hélène Constanty et dessin de Benjamin Adès)

« Lors des élections territoriales en 2015, l'assemblée de corse assiste, pour la première fois, à la victoire d'une liste nationaliste qui réunit plusieurs groupes. Un coup de tonnerre qui ne relève en rien du hasard et qui réveille un sentiment profond d'identité corse qui s'est construit, souvent dans la violence, depuis bien longtemps.»   
La journaliste Hélène Constanty (Razzia sur la Corse, Corse, l'étreinte mafieuse) raconte avec ce documentaire, sous la forme d’une bande-dessinée, les principales étapes qui ont abouti à cette situation et l’origine du mouvement nationaliste. Elle est accompagnée par Benjamin Adès, dessinateur pour La Revue Déssinée, qui illustre le documentaire avec un dessin réaliste et sans fioritures.

 

















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047