Corse Net Infos - Pure player corse


Attentat de Conflans : émotion et colère en Corse après l’assassinat de Samuel Paty


MV le Samedi 17 Octobre 2020 à 14:09

L'émotion est vive ce samedi, après l'assassinat d'un professeur d’histoire qui avait montré des caricatures de Mahomet à ses élèves et qui a été décapité à l’arme blanche ce vendredi vers 17 heures près du collège du Bois d’Aulne de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines).
En Corse élus, religieux, syndicats et simples citoyens rendent hommage à Samuel Paty.
Un rassemblement intersyndical en hommage au professeur est prévu dimanche 18 octobre à 15 heures devant l'inspection académique de Bastia.



Pour Gilles Simeoni il y a "nécessité de vaincre l’islamisme radical"


Jean-Guy Talamoni : "Solidarité sans faille avec le monde enseignant"


Pour Jean-Christophe Angelini "toutes nos énergies doivent tendre vers la défaite du fondamentalisme islamiste"


"Ch’ellu riposi in Santa Pace"


Le père Olivier Culioli " Il était père d’un enfant. Il avait une famille. Ne les oublions pas dans nos prières"


Julien Morganti : "Aucune idéologie ne justifie cet acte !"


Paul-Félix Benedetti : "Aucune idéologie politique, aucune croyance religieuse ne peut justifier la barbarie et le fanatisme."


Ghjiseppu Maestracci, Ava Basta "Aujourd’hui...tous les tableaux sont noirs et l’intelligence pleure"

Pessimu è più chè  pessimu..
 
Il était seul dans sa classe avec des chérubins attentifs et surpris.
Il leur faisait comprendre que notre terre est ronde.
Avec un bâton de craie il éclairait la vie. 
Il fouillait le passé.. 
Chasseur d’obscurantisme il traçait  l’avenir en éclairant la voie et la LUMIÈRE ÉTAIT dans leurs yeux, pétillante.
Un corbeau noir est passé.
Le ciel s’est assombri...
Aujourd’hui...tous les tableaux sont noirs et l’intelligence pleure.
Demain il fera jour... et nous irons Toutes et Tous in Bonifaziu sculpter sur les  falaises blanches de beaux bâtons de craie .
Ùn PASSARANU.

Laetitia Cucchi, présidente d'Inseme "Dire les choses oui ! En tant que citoyen : dénoncer, refuser"


CGT Educ’Action de Corse

 
La CGT Educ’Action de Corse ainsi que les deux Unions départementales CGT tiennent à exprimer leur soutien le plus profond aux proches de la victime ainsi qu’à toute la commun  scolaire de son collège, à ses collègues bien entendu ainsi qu’à ses élèves.
Pour la CGT Éduc’action de Corse, c’est notre profession qui est endeuillée mais qui restera combative parce que l’École doit rester le lieu du vivre ensemble, de l’émancipation et doit former des citoyennes, des citoyens libres et éclairé·es. La liberté d’expression comme la laïcité ne doivent et ne peuvent être sous le joug d’une quelconque dictature religieuse.
L’École à elle seule ne pourra jamais remédier les fractures d’une société minée par les inégalités sociales et les discriminations. Son rôle d’émancipation collective et individuelle ne pourra s’accomplir vraiment qu’en travaillant à une réelle et profonde transformation de la société sur les bases de la justice sociale et d’une véritable égalité.
Sur le terrain, les enseignant.es, dans leur quotidien doivent redoubler d’ingéniosité pour enseigner l’éducation civique, la science et conserver leur liberté́ pédagogique. Un·e enseignant·e doit pouvoir, dans son enseignement, aborder tous les sujets du programme sans avoir peur pour sa vie ou celle de ses proches. La République doit demeurer au dessus des faits religieux quels qui soient, la République doit demeurer avant tout Liberté, Égalité, Fraternité et LAÏCITE.
Pour l’heure c’est le temps du recueillement et de la retenue qui prime.
La CGT Éduc’action de CORSE se tiendra aux côtés des collègues qui continueront d’accomplir leur mission avec dignité.
La CGT Educ’action apporte son soutien à tous les rassemblements qu’ils soient au niveau local ou national en hommage à notre collègue.

A Manca : "il faut combattre l'islamo-fascisme"

Chaque fois que la barbarie s’abat sur les peuples, aucun.e militant.e du genre humain ne doit rester indifférent.e. La barbarie moyenâgeuse des islamo-fascistes n’a rien à envier à celle de leurs cousins nazis ou impérialistes. Par le sang qu’ils s’autorisent à verser en diverses occasions, ils s’auto désignent comme des ennemis de l’humanité.
Il ne saurait y avoir de comptabilité macabre dans ce cadre ; un enseignant d’histoire décapité par le passage à l’acte d’un criminel fondamentaliste stimulé par une campagne haineuse sur les réseaux sociaux, c’est aussi grave qu’un village kurde anéanti par les supplétifs islamistes d’Ergogan.
Partout dans le monde, l’extrême droite progresse sous ses formes païennes ou religieuses, mais les islamo-fascistes conservent, encore pour l’instant, le leadership dans une offensive globale contre les sociétés et principes démocratiques.
La liberté de conscience et la liberté d’expression sont des principes de citoyenneté arrachés de haute lutte par les peuples qui se sont levés en masse contre les despotismes et l’obscurantisme. Aucune croyance ne saurait remettre en cause ces acquis.
Les islamo-fascistes et ceux et celles qui les cautionnent doivent être combattus sans concessions. Aucune remise en cause de nos libertés ne doit être tolérée.

La FSU appelle au rassemblement

La FSU de la Corse présente ses plus sincères condoléances à la famille de notre collègue de Conflans-Sainte-Honorine victime d’un effroyable et lâche assassinat. 
Cet enseignant a été tué pour avoir voulu enseigner, à ses élèves, les valeurs humanistes de notre République et cela dans le plus strict respect de laïcité.
La FSU continuera sa lutte contre tous les obscurantismes. Elle  réaffirme avec force que ses adhérents et sympathisants poursuivront leurs missions en œuvrant à la formation de futurs citoyens libres et éclairés.  
La FSU appelle à des rassemblements demain, dimanche 18 octobre 2020, à 15h00 devant le rectorat d’Ajaccio, à Porto-Vecchio devant le lycée, à Bastia devant l’inspection académique et à Corte devant le lycée.

Le SNPDEN CORSE condamne

Le SNPDEN CORSE condamne avec fermeté cet acte odieux et inqualifiable qui a coûté la vie à un enseignant dans l'exercice de ses fonctions. Nos pensées les plus attristées vont à sa famille, à ses proches et à toute la communauté éducative du collège du Bois d'Aulne.
Le combat pour la liberté d'expression doit continuer et l'Ecole doit rester un rempart contre l'obscurantisme.

















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047