Corse Net Infos - Pure player corse


Antennes 4G : la Corse sur la bonne voie pour une couverture totale


Livia Santana le Vendredi 26 Novembre 2021 à 17:37

Ce vendredi 26 novembre, le directeur de la fédération française des télécoms, Michel Combot, s'est rendu en Corse pour inaugurer le premier site 4G multi-opérateurs à Soccia. Cette antenne, résulte de l'opération "New Deal Mobile", lancée en 2018 pour lutter contre les zones blanches et grises. Pour CNI, Michel Combot revient sur le déploiement de la 4G sur l'île et les chantiers à venir.



L'ensemble des participants à l'inauguration  du premier site 4G multi-opérateurs à Soccia
L'ensemble des participants à l'inauguration du premier site 4G multi-opérateurs à Soccia


- Quel est le rôle de la fédération de la téléphonie mobile ? 
- Nous représentons les opérateurs de télécoms, dans le cadre des contacts avec l’État. Nous sommes là pour animer le dialogue singulier entre les élus et les représentants de la société civile autour des aménagements du territoire, des enjeux environnementaux. Nous ramenons des expériences de terrain concernant la mise en œuvre des politiques publiques.  

- Vous avez inauguré ce vendredi 27 novembre, le premier site 4G multi-opérateurs issu du New Deal Mobile à Soccia, qu’est-ce que c’est ?
- Le placement de cette antenne s’inscrit dans le New Deal signé entre l’État et L’arcep, (Ndlr ; Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse) en 2018. Avant, l’attribution des lignes se faisait aux enchères. Sous l’impulsion du gouvernement, il a été décidé une politique publique pour intégrer la 4G plus rapidement sur les territoires. Trois milliards d’euros ont été posés sur la table pour prendre en charge la construction de pilonnes et couvrir les nouvelles zones blanches. A présent, ce sont les élus qui disent où il est nécessaire d’en implanter. A Soccia, il s’agit de la réalisation de cette action. Nous espérons que ce sera la première installation d’une longue série de pilonnes mutualisés entre les opérateurs. 

- Où en est-on du déploiement de la 4G en Corse ?
- En Haute-Corse nous avons actuellement 474 antennes installées tous opérateurs confondus et depuis 2018 elles ont toute été converties en 4G.  Depuis trois ans nous avons aussi placé 159 nouvelles antennes et 36 pilonnes mutualisés sont encore à construire dans les zones blanches. En Corse-du-Sud, nous avons identifié 31 pilonnes à construire, 437 antennes sont présentes et toutes sont converties. Aujourd’hui, chaque opérateur améliore son réseau. En Corse, le partenariat est important pour tenter de surmonter les difficultés nombreuses comme les zones de montagnes, les zones littorales où les raccordements électriques des pilonnes sont difficiles. Mais dans le cadre du New Deal, 80 millions ont été investis en Corse sur 8 ans, c’est un peu au-dessus de la moyenne nationale.  

- Quels sont les grands enjeux des prochaines années ? 
- Au-delà des zones blanches, nous voulons couvrir les axes routiers. Il faut aussi se projeter sur ce que pourra être la 5G. Elle sera surtout utilisée dans les zones à forte population comme Ajaccio ou Bastia, dans les gares, les aéroports… Là où il y’aura besoin de technologies sans fil. L’enjeu est pour nous d’expliquer aux élus ce que sera la 5G et aussi ce qu’elle ne sera pas aussi. Dans le futur, nous voulons atteindre la neutralité carbone grâce à la 5G qui est moins énergivore, mais aussi au recyclage des portables ou encore en sensibilisant les utilisateurs à l’économie de consommation de Co2. Par exemple, en regardant Netflix sur sa télévision plutôt que sur son ordinateur on fait un usage plus responsable.













    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047