Corse Net Infos - Pure player corse


Ajaccio : le PCF célèbre la « journée nationale de la Résistance »


C.-V. M le Jeudi 28 Mai 2020 à 15:32

La cérémonie organisée par le PCF de la Corse-du-Sud à l'occasion de la « journée nationale de la Résistance », qui commémore l’anniversaire officiel de la création du Conseil National de la Résistance (CNR) le 27 mai 1943, s'est déroulée mercredi soir à devant le monument de la Résistance, quai l'Herminier, à Ajaccio. A cette occasion Anissa-Flore Amziane, secrétaire départementale du PCF de Corse-du-Sud, a rappelé dans quelles circonstances le Conseil national de la Résistance a été créé et le rôle qu'ont joué les communistes corses




Extrait
"Les communistes, en Corse comme ailleurs, veulent saluer la détermination et l’audace de ces
résistants rassemblés qui ne séparaient pas libération nationale et libération sociale, qui ont su
imaginer une autre société française au moment où le nazisme et le fascisme régnaient en
maîtres sur une grande partie de l’Europe ; et qui ont donné à leur programme des
prolongements d’une immense portée historique et sociale.
Toujours présents aux commémorations patriotiques, les communistes tiennent
compte des circonstances exceptionnelles créées cette année par la pandémie et le
confinement ; mais ils ont décidé de célébrer à leur manière cet anniversaire tout à fait
singulier. Ils ont de bonnes raisons nationales pour le célébrer. Et ils ont également
d’excellentes raisons corses pour le marquer.


Créateurs et principaux animateurs en Corse du Front National pour la libération de la
France (le Front National était membre du CNR, il était représenté par le communiste Pierre
Villon), les communistes corses se souviennent que, trois semaines avant la réunion de Paris,
une réunion clandestine, tout aussi audacieuse, s’était tenue dans une grotte à Porri, les 3 et 4
mai 1943. Cette réunion stratégique, regroupant une vingtaine de cadres du Front national et
du Parti communiste, a été notamment évoquée par Leo Micheli dans son grand discours de
Bastia en présence du Président de la République, le 4 octobre 2013. Les grands axes de la ligne
politique de la Résistance et l’orientation de sa propagande en direction des troupes italiennes,
en vue de l’insurrection, ont été arrêtés à Porri, trois mois avant la prise de la préfecture
d’Ajaccio, le 9 septembre 43, par les partisans armés du Front national.
Résistance et mouvements populaires, en Corse et sur la continent, s’imbriquent et
s’expliquent mutuellement ; et c’est dans le même mouvement général qu’ils prennent sens
et portée. Quelles que soient les spécificités réelles, et quelles que soient les déformations
ultérieures, volontaires ou non.

C’est dans cet esprit de fidélité mémorielle, de respect de la vérité historique, et de
prise en compte du contexte social et politique d’aujourd’hui, que la fédération départementale
de Corse du sud du Parti communiste français a organisé, sous sa propre responsabilité, le
ce mercredi 27 mai au monument de la Résistance, quai L’Herminier à Ajaccio,
une cérémonie commémorative qui a suivi scrupuleusement les dispositions officielles en vigueur.



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements














    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047