Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : "T-Rex" d'Alexandre Oppecini, jeudi 2 et vendredi 3 février à l'Aghja


Rédigé par le Vendredi 27 Janvier 2017 à 16:06 | Modifié le Vendredi 27 Janvier 2017 - 17:29


Jeudi 2 et vendredi 3 février, 21h, la compagnie Spirale présentera : "T-Rex" d'Alexandre Oppecini, dans une mise en scène de Marie Guibourt.


Ajaccio :  "T-Rex" d'Alexandre Oppecini, jeudi 2 et vendredi 3 février à l'Aghja
Alexandre, la jeune trentaine, est cadre dans les back offices d’une grande banque internationale à Paris. Un lundi matin, il se retrouve propulsé officieusement au poste de manager de son service. Il a un mois pour faire ses preuves en tant que chef d’équipe et développer la mise en place d’un nouveau logiciel : Easytrade.
Une vraie opportunité de booster sa carrière ! Pourtant, dès sa prise de fonction, un monstre de son enfance refait surface. Le Tyrannosaurus-Rex, appelé plus intimement le T-REX, surgit dans ses rêves pour le terroriser. Entre les insomnies et la surcharge de travail, Alexandre tente de prouver à sa hiérarchie qu’il a les épaules pour gérer son équipe et la migration du nouveau logiciel…
 Pourtant la folie le guette : le T-REX le harcèle jusqu’à s’emparer de lui.
La dramaturgie moderne a su exploiter l’univers de l’entreprise. On décrit un monde robotisé, mécanisé, sans âme. Avec T-REX, Alexandre Oppecini revisite ce thème en y intégrant quelque chose de plus sauvage et brutal, où les émotions de chacun y sont décuplées jusqu’à exploser. Un sentiment intense de frustration et de colère a pu naître en lui devant les injustices du monde du travail dont il a été témoin ; parfois victime.
Ce sentiment est d’une violence inouïe… Mais comme nous sommes des êtres civilisés évoluant socialement au sein de l’entreprise, il faut l’ignorer, le taire, l’enfouir… Et la rancœur s’accumule et grossit sous la peau du bon petit salarié discipliné jusqu’à devenir un furoncle infect prêt à exploser et expulser le pus.
C’est cette violence primitive qu’il avait envie de raconter, et les mots ne suffisant pas à la décrire, il a décidé de lui donner la forme d’un monstre préhistorique brutal, le contraire même de l’homme civilisé en cravate : le Tyrannosaurus-Rex.

(...) « Et cette avant-dernière journée (E Teatrale 2016) allait se terminer en apothéose. Le mot n’est pas trop fort. Ex-Caligula, et autres, il nous semble qu’Alexandre Oppecini excelle en tout. Tant pis, c’est dit. Puisqu’également dans l’écriture ciselée de ce T-Rex relatant certes une vie de bureau qu’il connaît bien mais en occupant aussi toute la scène de sa démarche élégante, même quand il pète un câble et dans un décor magnifiquement adapté.
Un sans-faute et un bijou que cette représentation qui était pourtant une première ! Faute d’être taxés d’obséquieux nous arrêtons là les compliments pour avoir constaté que les programmateurs étaient aux anges et le public de l’Alb’Oru debout ! » CI SIMU




Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine




Derniers tweets
Corse Net Infos : Argiusta-Moriccio : Présentation du chantier de maraîchage https://t.co/e0WeXpkmV3
Jeudi 26 Avril - 00:34
Corse Net Infos : Ateliers créatifs à Porto-Vecchio https://t.co/xvtGUPnpG9 https://t.co/HkaOzhJFYZ
Jeudi 26 Avril - 00:09
Corse Net Infos : Volley-Ball : Le GFCA paré pour un nouvel exploit https://t.co/E2mxAkbuZX https://t.co/IyDhGlle1w
Jeudi 26 Avril - 00:09
Corse Net Infos : 4e tournoi international « U11 » de l’ACA : Un plateau toujours aussi relevé https://t.co/cEqy9oszez https://t.co/wjX1aaXian
Mercredi 25 Avril - 23:29



Newsletter






Galerie