Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : Paul Ruault s’en est allé


Rédigé par José Fanchi le Mardi 2 Janvier 2018 à 16:32 | Modifié le Mardi 2 Janvier 2018 - 16:38


Il aimait la vie, son métier et bien entendu sa famille. Mais il aimait tout autant la politique, avec discrétion, ses amis et, pour l’avoir côtoyé, la « flachine » avec une certaine dose de dérision qu’il maitrisait fort bien. Car Paul était un Ajaccien qui aimait sa ville, ses us et coutumes autant que son esprit qu’il a judicieusement façonné toute sa jeunesse durant dans les salles de classe du Lycée Fesch et, plus tard, sur les bancs de la faculté de médecine. Mardi, Paul Ruault s’en est allé rejoindre tous les anciens de la ville et du Parti Bonapartiste auquel il adhérait de tout son cœur


Ajaccio : Paul Ruault s’en est allé

L’ancien premier adjoint aimait sa ville au point d’entrer en politique assez jeune pour la servir, la défendre, lui apporter toute l’assise dont elle avait besoin jusqu’à apprécier à sa juste valeur le travail d’un maire dont il était l’opposant. C’est dire si l’homme était fier de servir sa ville avec beaucoup de discrétion dans sa manière d’agir. En clair, il était au service de sa ville. Paul était enraciné dans la société qui l'a vu naître. Il était un ancien conseiller territorial et premier adjoint au maire d'Ajaccio


Il a longtemps exercé en qualité de chirurgien à la clinique Sud à Ajaccio, ville où il a effectué ses études au lycée Fesch avant d’étudier la médecine à Paris. Interne des Hôpitaux, il fut chef de clinique et assistant des Hôpitaux de Paris avant de revenir au pays. Sportif et marathonien, amateur de nature et de longues marches en montagne, Paul était amoureux de sa ville mais aussi de sa Corse, qu’il parcourait dès que son emploi du temps le lui permettait. Il s’intéressait à tout était devenu un observateur des choses de la nature. Ses deux ouvrages, « Automne sur le cours Grandval » et « la vie ne dit pas tout » -  parus aux éditions Albiana - ont connu le succès. Ajaccien dans l’âme avions-nous dit, normal pour cet amoureux des belles choses, notamment le château de la Punta dont il était un ardent défenseur. Il y a quelques années, en 2013, il était venu au pied de l’ancien théâtre municipal St Gabriel, sur cette place de La Poste qui porte désormais le nom de l’ancien maire, Marc Marcangeli, son grand ami dont il a été le premier adjoint.


Il avait pris du recul, c’est vrai, prenant des nouvelles de sa ville de temps en temps auprès d’amis, mais restait discret compte tenu de son état de santé, ce qui ne l’a pas empêché de pleinement se consacrer à « son château de la Punta » dont il a été président de l’association, et qu’il défendait avec beaucoup de détermination.
Les obsèques de Paul Ruault ont eu lieu hier après-midi. A son épouse, ses enfants et petits enfants, parent et amis, Corse Net Infos présente l’expression de ses condoléances émues.
J .F.




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 16 Juillet 2018 - 10:08 Le feu à la mairie de Sampolu

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie





Derniers tweets
Corse Net Infos : Un avion d'Air Corsica bloqué à Calvi en raison d'une tempête à Nice ! https://t.co/PwCJ8eFibL https://t.co/hltpSosX5I
Lundi 16 Juillet - 18:16
Corse Net Infos : Bastia : La voie de l'avenir pour la ZAE d'Erbajolo https://t.co/x9JQba6f60 https://t.co/9bqTPLaEPu
Lundi 16 Juillet - 18:06
Corse Net Infos : Un couple coincé dans les rochers à la sortie sud de Calvi https://t.co/45VK7q4tPm https://t.co/lbQOAmcE87
Lundi 16 Juillet - 16:02
Corse Net Infos : Le feu à la mairie de Sampolu https://t.co/7iSGogfdLE https://t.co/Sbn72fQs0z
Lundi 16 Juillet - 10:16



Newsletter






Galerie