Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : "La nuit juste avant les forêts" de Koltès à l'Aghja


Rédigé par Vanina Bruna le Samedi 22 Mars 2014 à 20:34 | Modifié le Dimanche 23 Mars 2014 - 22:20


Vendredi 28 et samedi 29 mars à 21 heures, l'Aghja programme l'une des pièces majeures de Koltès : "La nuit juste avant les forêts", dans une mise en scène d'Eric Castex.


Un jeune homme tente de retenir, en usant de tous les mots dont il dispose, un inconnu abordé dans la rue, un soir pluvieux où il se sent seul, seul à avoir mal. Il parle, il parle aussi frénétiquement qu'il ferait l'amour, il crie son univers : un univers nocturne où il est l'étranger, l'orphelin, et qu'il fuit en se cognant partout dans sa difficulté d'être et sa fureur de vivre. On ne connaît pas son nom, on ne sait pas qui il est, on sait seulement qu'il n’a pas la peau très blanche. De temps en temps, quand il a trois sous en poche, il s'offre une nuit à l'hôtel dont il fait son endroit à lui. Ça ne dure jamais longtemps. Pas de plainte, pas de gémissement. Il aimerait juste de temps en temps boire un verre avec quelqu'un, serrer une main, ou servir à quelque chose. Du travail ? Il n'en cherche même plus. Partout où il est allé, on lui a dit d'aller voir à côté. … "Quel fouillis, quel bordel, camarade, et puis toujours la pluie, la pluie, la pluie "…
En 1977, quand Koltès livre ce texte coup de poing, il  connaît un succès immédiat. Le réentendre aujourd'hui, nous fait mesurer à quel point il est toujours brûlant. Il ne se passe pas un jour sans qu'on ne parle d'exclusion, d'indifférence, de racisme, et sans que la haine et les extrémismes se manifestent. Notre société pourtant d'abondance laisse toujours autant, sinon plus, de personnes au bord de la route... 
 
"(...) Azeddine Benamara – époustouflant, habité – endosse ce qui est tout autant un discours qu'un personnage. (...) Au phrasé musical du texte, Eric Castex répond par le blues – musique des profondeurs, des mystères, musique nocturne – que distillent les lignes mélodiques et rythmiques composées et jouées en live par Dorian Baste." LA LIBRE BELGIQUE
"Un des plus beaux monologues vus depuis longtemps. À voir d'urgence. Un acteur exceptionnel. (…).  Le texte est tellement fort et vécu de l'intérieur qu'il nous fend le cœur sans pathétique. (…) Sublime !" Christian JADE, RTBF.be.  




Dans la même rubrique :
< >

Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine





Derniers tweets
Corse Net Infos : Incendie maîtrisé à la torréfaction de Lisula https://t.co/JrGI7T4UOL https://t.co/Oa8skwlVVM
Jeudi 19 Juillet - 19:26
Corse Net Infos : Echecs : Marc’Andria Maurizzi, vice-champion d'Europe par équipe https://t.co/YUnsER1KPP https://t.co/k5rF7M24cm
Jeudi 19 Juillet - 19:01
Corse Net Infos : Jean-Guy Talamoni : L’hydromaréthermie pour lutter contre la pollution de l’air en Corse ? https://t.co/VWa8gpys29 https://t.co/bU9wi06FyY
Jeudi 19 Juillet - 18:26
Corse Net Infos : Le petit chat sauvé par les #sapeurspompiers de #Calvi https://t.co/dM4lbvL1TM
Jeudi 19 Juillet - 10:51



Newsletter






Galerie