Corse Net Infos - Pure player corse

Agnès Buzyn : « en Corse, le vieillissement de la population pose la question des soins  »


Rédigé par Pierre BERETTI le Mardi 28 Mai 2019 à 16:05

La ministre de la Santé et de la Solidarité, Agnès Buzyn, a assisté, mardi à Ajaccio, à une table ronde en présence de la préfète de Corse afin d’échanger avec les professionnels de santé sur les problématiques locales.




La Ministre de la Santé et de la Solidarité,  Agnès Buzyn, a fini sa visite en Corse autour d’une table ronde à l’Agence Régionale de Santé avec les professionnels.
Deux objectifs à cette rencontre : d’une part présenter le plan « Ma Santé 2022 » soit une déclinaison en Corse du chantier « structuration territoriale des soins de proximité » et d’autre part échanger avec les acteurs locaux. 
En effet de nombreux membres de l'Union Régionale des Professionnels de Santé, Médecins Libéraux de Corse (URPS) étaient présents.


La première inquiétude qui a été évoquée a pointé du doigt la télémédecine et les précautions à prendre afin que cet outil ne remplace pas le praticien malgré l’utilité des nouvelles technologies dans quatre projets aujourd’hui fonctionnels : la télé expertise en dermatologie, la télé AVC, la télédialyse et un portail régional de télémédecine : Alta Strada.  
Dans la salle un chirurgien dentiste parlera également de la problématique des soins chez les enfants et particulièrement chez ceux en situation de handicap ou d’autisme avec un manque de structure sur Ajaccio.


Le vieillissement de la population et la fatigue des aidants sera aussi une préoccupation avec un exemple d’hébergement temporaire dont le taux d’occupation est croissant.
En effet, le rapport Ma Santé 2022 fait état de la nécessité d’anticiper les problématiques en tenant compte des spécificités de la Corse telles que des contraintes liées à sa caractéristique d’île-montagne, la forte précarité ou encore le vieillissement de la population. De nombreuses actions ont été menées pour favoriser la présence et l’installation de médecins en zone fragile avec une mise en œuvre des mesures d’aides conventionnelles et aides FIR, l’élaboration d’un règlement des aides de la Collectivité de Corse, la mise en place du guichet unique en octobre dernier ou encore une convention cadre relative à l’internat et au post-internat de médecine générale. 


Après un tour de table, la ministre s’est voulu rassurante quant à la télémédecine et a ensuite poser un contexte d’insuffisance démographique globale. « Il faut savoir qu’à l’échelle de la planète, il manque près de 12 millions de personnels soignants. En France, malgré les professionnels présents, nous devons aussi faire face à cette pénurie. En Corse, le vieillissement de la population pose la question des soins mais aussi celles des aidants qu’il convient de soulager. Ainsi, dès le mois de juin, un plan d’aide aux aidants sera élaboré. Par ailleurs, il convient de mieux mutualiser les moyens afin de penser en offre de soins territoriale ». 




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie















Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude