Corse Net Infos - Pure player corse

Adrian : Les dispositions prises par la CCI de la Corse-du-Sud


Rédigé par José Fanchi le Mardi 30 Octobre 2018 à 18:30 | Modifié le Mardi 30 Octobre 2018 - 19:54


Soucieux des conséquences économiques majeures et des difficultés importantes pour un grand nombre de ses ressortissants, le président de la CCI de Corse du sud réclame la déclaration en état de catastrophe naturelle. Il n’ pas manqué de saluer la réactivité de la Préfète de Corse, les décisions prises de mise en sécurité de la population et la réactivité des services de sécurité


Dès lors que l’alerte à été donnée, la CCI de Corse du Sud a pris de nombreuses résolutions et mis tout en œuvre afin d’éviter la panique :
L’ensemble des plaisanciers et entreprises portuaires ont été alertés avant l’arrivée de la tempête
Deux escales de croisière ont été déroutées
Le départ anticipé des navires de ligne
Les passagers pris en charge dans le terminal maritime
La fermeture du site portuaire dès 17 heures, et la mise en libre-service des parkings pour faciliter le retrait des véhicules.

En ce qui concerne Propriano, aucun dégât (hormis quelques pierres provenant de la digue mais sans gêne pour le fonctionnement du port). Les accès fonctionnent normalement (barrière et portillon) ainsi que les éclairages.
A Bonifacio, il a été constaté des dégâts sur la guérite d’accueil (entrée port et plaisance).
A Porto-Vecchio, le Port est resté opérationnel mais des infiltrations d’eau ont été constatées dans le bâtiment. États des lieux : Infiltrations dans le bâtiment, compteur général disjoncté lors de la prise de service, remise en marche des systèmes informatiques et des caméras etc.


Port de Commerce d’Ajaccio
 Pas de dégâts visibles sur les bâtiments (sous réserve de vérification)
Zone E et voie de circulation entre Capucins et 3 Marie hors service, remise en service de la zone dès 11 heuresdu matin
Nettoyage réalisé sur le poste 3 Marie Nord   
Nettoyage sur le plan incliné du môle croisière
Gros nettoyage en cours (déchets et débris sur la zone de Marcunaghju)


Dégât important sur la capitaine annexe du Margonajo (arrachage du bardage
Pour mémoire, ce sont les approvisionnements en fuel de la centrale du Vazziu mais aussi de la totalité des carburants reçus par les DPLC qui utilisent l’appontement.
Le Président de la CCI de Corse du sud s’est expliqué :
« Nous sommes manifestement dans des nouveaux phénomènes climatiques mais on peut se poser la question du dimensionnement  des infrastructures qui protègent la totalité des activités économiques du fond de baie d’Ajaccio. Ajaccio a essuyé  trois tempêtes hors-norme en 2008 et 2010. Nous ne sommes pas face à une nouveauté mais à une répétition, plus violente et heureusement plus courte, de ces phénomènes. Sur les 10 ans, la CCI a pu constater « l’oubli » du danger dès que le soleil est de retour, sans oublier que la CCI est seule à avoir mené des études lourdes qui démontrent l’urgence des prises de décisions en matière de mise en sécurité du fond de baie et des dépotages énergétiques. Elle appelle à la prise de conscience collective et à l’engagement des opérations d’investissement nécessaires à cette mise en sécurité. »


Aéroport Napoléon Bonaparte
 
Mardi à l’aéroport d’Ajaccio, d’importantes dispositions ont été prises à la suite de la tempête de lundi :
Fermeture du terrain hier de 18h à 0h avec diffusion d’un NOTAM
Annulation de tous les vols Air Corsica (Arrivées/Départs) et protection des passagers par la compagnie sur les vols du lendemain.
Prise en charge d’une petite quarantaine de passagers du vol EASYJET au départ de Paris-CDG en raison de la fermeture du terrain.
L’aéroport, aidé par la Croix Rouge et la Protection Civile, a mis à disposition une salle, des lits, 150 matelas, 150 couvertures (sur place afin de se parer à toute éventualité), de l’eau et des sandwiches afin que les passagers qui n’avaient pas d’hébergement ou de moyens de locomotion puissent passer la nuit. Au total, une quinzaine de personnes a passé la nuit dans l’aérogare et le retour est plutôt très satisfaisant au regard des facilités qui ont été mises à leur disposition.
 
Mardi 30 octobre 
Retour à la normale, tous les vols sont partis à l’heure.
Le trafic ne devrait pas être perturbé.
L’ensemble des passagers en souffrance devrait repartir dans la journée et les jours suivants.
4 rotations supplémentaires à destination de Paris ORLY, Marseille, Lyon et Nice ont été mises en place par la compagnie Air Corsica afin de réacheminer les passagers des vols annulés.
 
Le Président et les élus de la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Ajaccio et de la Corse-du-Sud tiennent à remercier les équipes techniques de l’aéroport d’Ajaccio et des ports de plaisance et de commerce d’Ajaccio, la Croix Rouge, les services de la Préfecture et madame la Préfète, le SDIS de Corse et la Protection Civile. Ils demandent de classer la ville en état de catastrophe naturelle.
 



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie