Corse Net Infos - Pure player corse

Acquisition de la citadelle d'Ajaccio. Core in Fronte dénonce des "petits arrangements entre amis"


Rédigé par Victoria Leonardi le Dimanche 28 Avril 2019 à 07:29

Le 15 avril le conseil municipal d'Ajaccio a voté le lancement du processus d’acquisition de la citadelle Miollis. Projet phare de cette mandature, le vote a fait l'unanimité parmi les élus de majorité et opposition. Alors que le maire Marcangeli a déclaré qu'il voudrait mettre les riverains au coeur du projet d'aménagement du bien, via une concertation publique, Core in Fronte affirme que le seul projet avancé par la municipalité "dans l'opacité la plus totale est la construction d'un hôtel de luxe dans le bastion de la citadelle" et demande que "La citadelle d'Aiacciu revienne aux seuls ajacciens et les investissements publics doivent être faits en ce sens et non au seul profit économique de grands groupes".




©Michel Luccioni
©Michel Luccioni
Le communiqué :
 

Depuis des décennies, le cas de la citadelle d'Aiacciu, lieu volé et occupé par l'armée française, revient sur le devant de la scène.
Ce monument historique de la ville à été spolié par la France, qui n'a jamais réalisé l'entretien nécessaire. 

Pendant des années il a été fait état de sa rétrocession par l'armée coloniale pour l'Euro symbolique, comme si cela devait être un cadeau alors qu'il ne s'agit que de la restitution d'un bien volé. De cela il n'est même plus question puisque le prix a été fixé arbitrairement à 1,3 million d'Euros. Ce double vol, consistant à revendre un bien usurpé, satisfait pleinement la municipalité d'Aiacciu ainsi que l'opposition communiste. L'opposition nationaliste, elle, ne semble pas disposée à s'en offusquer... 

Nous ne pouvons accepter ce nouvel acte de soumission de la ville à l'Etat. Ou plutôt ces petits arrangements entre amis. 

En 2016, le maire actuel annonçait, lors des journées du patrimoine, que " cette citadelle est notre patrimoine commun. Notre objectif est que ce lieu qui appartient toujours à l'armée, redevienne la propriété de la ville et de tous les ajacciens. Nous voulons faire de cet endroit qui s'est construit contre les populations extérieures, un quartier qui s'ouvre, un prolongement de ce que nous connaissons déjà. Il faut que ça devienne un lieu de vie qui ne ferme pas ses portes et que la population ajaccienne pourra arpenter tous les jours et non plus uniquement pour les journées du patrimoine" . Dont acte. 

Aujourd'hui, qu'en est il du quartier de résidence dont l'on veut faire penser que de nouveaux accédants pourront y prétendre? Qu'en est il du quartier commercial? Qu'en est il de l'espace culturel? Qu'en est il de la transparence dont on se gargarise ?
Rien si ce n'est des interviews. 

Le seul projet aujourd'hui avancé dans l'opacité la plus totale est la construction d'un hôtel de luxe dans le bastion de la citadelle, sur parait-il un petit "tiers environ " d'après Laurent Marcangeli dans une intervention sur Alta Frequenza.
Le choix d'une hôtellerie de qualité peut se concevoir à la seule condition qu'elle soit intégrée à un ensemble cohérent commercialement et culturellement, et duquel la ville et les ajacciens retireront un bénéfice. 

Or, ce projet mal ficelé juridiquement par la SEM Ametarra (détenue pour partie par la ville d'Aiacciu et pour autre partie par la CAPA), risque de se voir attribuer au seul candidat restant puisque le second s'est désisté.
Cette candidature, adossée à la société foncière française Novaxia, et franchisée par le groupe Accor, s'apprête à bénéficier d'une privatisation masquée avec un bail d'exploitation entre 50 et 70 ans pour un loyer très faible. 

La citadelle d'Aiacciu doit revenir aux seuls ajacciens et les investissements publics doivent être faits en ce sens et non au seul profit économique de grands groupes étrangers. 

Il appartient au mouvement national de s'élever énergiquement contre la spoliation de son patrimoine.
Pour notre part nous refuserons toujours cette logique de dépossession. 

Core in Fronte demande que l'appel d'offre concernant l'hôtellerie soit annulé compte tenu de l'unique postulant. Un nouvel appel d'offre doit être lancé en transparence, avec un loyer fixé à l'avance et une durée de bail qui ne s'apparente pas à une cession de fait. 

A terra corsa un hè da vende!




Communiqués | L'université | L'estru piuvanu














Newsletter




Galerie
Galeani
Galeani
Nettoyage Sanguinaires
Nettoyage Sanguinaires
Recyclerie de Corse
Recyclerie de Corse
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Logements sociaux à Budiccioni
Logements sociaux à Budiccioni
Incendie appartement Ajaccio
Incendie appartement Ajacci
Premier bain de l'année à L'Ile-Rousse
Animations de Noël à Porto-Vecchio
Clean walk à Ajaccio
Messe de Noël à Castellucio