Corse Net Infos - Pure player corse

"AIDAperla" : Le premier navire de croisière au GNL arrive à Ajaccio


le Mercredi 7 Juin 2017 à 23:59 | Modifié le Jeudi 8 Juin 2017 - 00:11


La croisière s'ouvre à l’ère du GNL (gaz naturel liquéfié) et c’est dans le port d’Ajaccio que la compagnie allemande AIDA CRUISES a choisi de jeter l’ancre avec son nouveau navire propre pour la saison 2017, "AIDAperla"!


Cruise Line:  AIDA
Cruise Line: AIDA
Le paquebot équipé d’une propulsion duale (cad pouvant fonctionner aussi bien au GNL qu’avec un carburant classique) géant de 300 m transportant 3 300 passagers, effectuera 20 touchers dans la Citée Impériale entre le 12 juin et le 30 octobre en journée complète (8h-20h).
Premiers navires de croisière au monde équipés de cette technologie, AIDAprima et AIDAperla, réalisés par le chantier japonais Mitsubishi, entrés en service respectivement au printemps 2016 et en juin 2017, seront suivis en 2018 et 2021 de 2 nouveaux vaisseaux qui fonctionneront eux intégralement au GNL (projet d’une valeur estimée à un milliard de dollars par bateau).
Et cela n’est que le début...


Le groupe Carnival ne s’arrêtera pas là, la commande de 2 paquebots de 2605 cabines destinés à Costa pour 2019 et 2021 ainsi que 3 unités supplémentaires de 2600 cabines livrables entre 2020 et 2022, 2 pour Carnival CL, la 3ème destinée à P&O.
D’autres armateurs habitués du port d’Ajaccio ont également décidé de miser sur le GNL, c’est le cas de l’italo-suisse MSC Cruises qui prévoit 4 géants de 2750 cabines livrables entre 2022 et 2026. L’Américain Royal Caribbean International a également annoncé la commande de 2 nouvelles unités de 2500 cabines livrables en 2022 et 2024. 

 

Quels avantages pour le GNL... 
Ce recours au gaz répond notamment à un enjeu environnemental évident et au durcissement logique de la règlementation sur les émissions polluantes, en Europe du nord, aux Etats-Unis et bientôt en Méditerranée et en Asie. 
L’avantage du GNL est qu’il traite une grande partie du problème en ne générant aucune émission atmosphérique d’oxyde de soufre ou de particules fines et en permettant de diminuer les émissions de CO2. Pour l’escale d’une journée d’un Paquebot tel que l’AIDAperla cela représente une économie équivalente au rejet de 11.000 véhicules diesels. Non négligeable ! 
Aucune autre technologie n’apporte aujourd’hui des avantages équivalents, cela en tenant compte des contraintes des paquebots, et notamment de leurs besoins colossaux en énergie pour assurer leur partie hôtelière qui représente 2/3 de la consommation des navires, contre 1/3 seulement pour la propulsion. 
Une excellente nouvelle donc et pas d’inquiétude à avoir aujourd’hui pour les ports qui ne sont pas encore en mesure d’assurer le réapprovisionnement ces super navires car les réserves leur permettent de naviguer une bonne semaine au moins avant d’avoir à regarnir leurs soutes... 


Les ports de Corse-du-Sud engagés dans une démarche Smart Ports 
Si la CCI d’Ajaccio et la compagnie AIDA, partenaires commerciaux de longue date (plus de 280 escales et près de 500 000 passagers ces 10 derniers années) célèbreront non sans fierté cette occasion très spéciale en permettant à une poignée de privilégiés l’accès et la découverte de cette merveille technologique cela n’est qu’une première à l’édifice « Smart Port » que la CCI s’applique à construire. 
Pour exemples, plan d’électrification des postes à quai (1 poste en centre-ville, et futur terminal St Joseph), programme de développement de l’appel aux énergies renouvelables (suite étude « Smarthyle » réalisée en 2016 par le CEA et la CCI sur commande de l’ADEME), plan de réception des déchets eaux grises et noires pour les grands yachts (déjà disponible pour les navires de plaisance), projet (en cours) de coffres eco-conçus pour le mouillage des grands yachts (lutte contre le mouillage sauvage et ses conséquences néfastes sur les fonds marins)... 
Les projets engagés par la direction des Ports sont nombreux et ambitieux pour répondre aux défis environnementaux, la CCI mise résolument sur l’avenir portuaire et compte bien poursuivre, dans l’intérêt général , son action vers une exploitation plus intelligente. 




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie




Derniers tweets
Corse Net Infos : Jean-Michel Mosconi : « La droite corse n’est aujourd’hui ni audible, ni crédible » https://t.co/Nxpsq1OalT https://t.co/TIzAHvnbYu
Vendredi 20 Avril - 00:18
Corse Net Infos : Semaine de l'Industrie 2018 : La Direccte de Corse remercie https://t.co/8jsY7NN62M https://t.co/7LdO7q12Jg
Jeudi 19 Avril - 23:13
Corse Net Infos : Semaine de l'Industrie 2018 : La #Direccte de #Corse remercie https://t.co/AduGRqDzjJ
Jeudi 19 Avril - 23:11
Corse Net Infos : Porto-Vecchio : Les écoles font leur Carnaval https://t.co/8Ijlt5w5Q6 https://t.co/lslI2wiY3N
Jeudi 19 Avril - 22:18



Newsletter






Galerie