Corse Net Infos - Pure player corse

ADMR de Haute-Corse : plus que de l’aide à domicile


Philippe Jammes le Vendredi 9 Juillet 2021 à 15:20

L’aide à domicile a aujourd’hui une image un peu vieillotte : celle d’une femme de ménage se rendant au domicile d’une personne âgée. Une image qui nuit au fort recrutement qu’effectue actuellement l’établissement. Aussi l’ADMR de Haute-Corse* (Association de 1901) a-t-elle décidé de dépoussiérer toutes les idées reçues.



L'ADMR Haute-Corse dispose de 27 bureaux d'accueil dont celui de Lupino à Bastia
L'ADMR Haute-Corse dispose de 27 bureaux d'accueil dont celui de Lupino à Bastia

 
«A l’origine l’ADMR signifie Aide à Domicile en Milieu Rural » explique Nathalie Magny, responsable du Pôle Etablissements Sociaux et Médicaux-Sociaux à l’ADMR Haute-Corse. «Aujourd’hui nous travaillons dans toutes les communes qu’elles soient rurales ou urbaines, et nous venons en aide à auprès de 5000 personnes en Haute-Corse. Ce qui représente plus de 650 000 heures par an».
L’ADMR de Haute-Corse, présidée par Antoine Sabatini et dirigée par Jean-Claude Nativi, forte de ses 800 salariés, porte ainsi 24 SAAD, Service d’Aide et d’Accompagnement à Domicile et 3 SSIAD, Service de Soins Infirmiers à domicile, répartis dans toute la Haute-Corse et une équipe spécialisée dans les maladies neurodégénératives : maladie d'Alzheimer,  maladie de Parkinson, sclérose en plaque… Elle intervient aussi auprès des personnes présentant des troubles du spectre autistique, jeunes et adultes.  «Aujourd’hui les demandes d’aide se font de plus en plus nombreuses, une situation aggravée par la crise sanitaire et le chômage. Or nous n’arrivons pas à recruter car la profession jouit d’une mauvaise réputation.» explique Elise Riva, coordinatrice de parcours.


L’avenant 43
 «Jusqu’à présent le secteur n’était pas valorisé, mal rémunéré » ajoute N.Magny, «L’aide à domicile est souvent assimilée à une voie de garage pour les sans diplômes. Mais tout cela va changer avec la mise en place par le gouvernement de l’Avenant 43. Cet avenant à la convention collective nationale de la branche de l’aide à domicile a été publié au Journal Officiel le 2 juillet dernier. Cet avenant va permettre de faire évoluer les salaires à tous les niveaux de l’aide à domicile. Il n’y avait plus eu de revalorisation depuis 2002».  Cet avenant 43 présente une nouvelle étape essentielle vers la revalorisation historique des salariés de la branche de l’aide à domicile. Fruit d’un long dialogue entre partenaires sociaux, il marque la juste reconnaissance pour les professionnels d’un secteur trop longtemps oublié, alors qu’ils ont encore montré leur rôle essentiel en première ligne auprès des personnes âgées en perte d’autonomie pendant la crise Covid. L’entrée en vigueur de l’avenant 43, toute récente donc,  va permettre d’assurer une refonte complète de la grille conventionnelle et entrainera une revalorisation salariale inédite, à hauteur moyenne de 13% à 15% pour les personnels des services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) et des services de soins infirmiers à domicile (SSIAD), applicable dès le 1er octobre 2021.


Une prise en charge globale
«On recrute* aujourd’hui à tous les niveaux et dans tous les secteurs, aides à domicile, accompagnants, aides-soignants, etc.. car on travaille dans la prise en charge globale de la personne » précise E.Riva. «On maille au niveau du partenariat et on développe le – travail ensemble-. Ainsi nous avons des conventions avec les hôpitaux et les EHPAD, avec une quarantaine de partenaires du secteur social et médical. On est donc bien au-delà de l’intervention à domicile.»
* Fédération ADMR Haute-Corse : Lieu-dit Micoria - Route de la Canonica – 20290 Lucciana.  Tél : 04 95 36 18 47.
 
 














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047