Corse Net Infos - Pure player corse


A Venzulasca, la tradition de la Sant'Andria perdure


J.L. le Samedi 27 Novembre 2021 à 17:39

Fêtée le 30 novembre dans le calendrier chrétien, la Sant'Andria associée à des rites païens est une coutume qui marquait le passage de l'automne à l'hiver, c'était aussi un temps de partage et de solidarité envers les plus démunis. Aujourd'hui, à Venzulasca, ressuscitée par la dynamique Anghjulina Antonetti, présidente de l'Associu Venzulaschese, la Sant'Andria donne lieu à une fête toute particulière.



Une jeune fille de Venzulasca fête la Sant'Andria
Une jeune fille de Venzulasca fête la Sant'Andria
Anghjulina Antonetti animée par les récits des anciens a renoué avec une vieille tradition. Elle retrace l'origine de la Sant'Andria,"mes grands-parents me parlaient de cette fête, mais petite je ne l'ai pas connue. Selon les anciens, elle se fêtait la veille au soir et ça ressemblait à un carnaval. On fait l'amalgame avec Halloween, dans la Sant'Andria, il y a des survivances de rites pré-chrétiens, les hommes se déguisaient, se noircissaient le visage, mettaient une cagoule en toile de jute, et se rendaient ridicules, il arrivait même que certains se déguisent en femme. "
Même, si aujourd'hui à Venzulasca on a adapté cette tradition populaire, il y a des pratiques qui ne varient pas. Anghjulina nous explique le bruit et le partage sont des constantes. "On faisait beaucoup de bruit pour chasser le mauvais esprit avec e tintenne, e sunaglie et i baterchji. On tapait aux portes et surtout on donnait de quoi manger. La Sant'Andria dans la croyance populaire chrétienne c'est aussi une continuité de la Toussaint, c'est une lucarne ouverte entre les deux mondes, celui des morts et celui des vivants." De la mémoire familiale, Anghjulina retient que grand-mère lui disait que les morts revenaient tout le mois de novembre, quand ils arrivaient le 1er novembre , ils avaient faim et soif et quand ils repartaient le 30, ils faisaient des réserves pour manger tout l'hiver, empianu e musette. "On leur donnait des fruits secs, du fromage, de l'huile d'olive, en fait, on répartissait les récoltes pour que les plus pauvres ne soient pas dans le besoin. On faisait la charité, et on promettait l'abondance 'a divizia ' à ceux qui donnaient et la disette 'a dicetta' à ceux qui ne donnaient rien. Cette tradition est une représentation de nos morts, quand on donne à ses défunts, on donne au Seigneur. C'est bien là, le sens profond de la Sant'Andria, le partage, celui du premier apôtre André qui partagea son pain avec une foule immense. "
 
Un moment d'échange festif
Au début des années 2000, l'aspect commercial d'Halloween s'impose en Corse, et les citrouilles loin de la tradition populaire locale font renaître malgré elles la Sant'Andria. A Venzulasca, le partage est le maître- mot de la fête, ce fond rituel ne s'est pas perdu, on donne aux associations, nous précise Anghjulina, qui perpétue ce que ses aïeux lui ont laissé et le transmet à ses filles, Ghjuvanna et Maria toujours très motivées pour faire du bruit et recevoir des friandises. Au village, la tradition est très vivante, portée par l'Associu Venzulaschese depuis une vingtaine d'années et bien ancrée chez les plus jeunes qui n'ont plus besoin des adultes pour déambuler dans les ruelles,car  ils sont familiarisés avec cette coutume automnale. Ainsi,le 29 au soir, à la tombée de la nuit, les enfants se déguisent et utilisent des pétards pour le tapage nocturne. Ils sont impatients comme les plus anciens qui les attendent et qui souvent leur jettent des bonbons de leur fenêtre. Cette année, l'Associu Venzulaschese prévoit une nouveauté, un repas participatif pour toutes les générations, pendant que la tournée des enfants se fera, les jeunes prépareront un feu sur la place de l'église et nous partagerons un apéritf avec tous les gens du village pour que la Sant' Andria soit un moment d'échange festif  pour tous,s'enthousiasme Anghjulina, et les enfants chanteront à tue-tête le refrain de cette comptine comme le faisaient les anciens du village.
 
Sant' Andria pescadore piglia un  pesciu, è fà l'amore
Sant' Andria di e filette si ne manghja sette à sette
Sant' Andria di lu prunu, si ne manghja unu à unu
 
Aujourd'hui, dans un esprit de transmission, les jeunes du village reprennent le flambeau de l'Associu, Anghjulina les accompagnera encore quelque temps, puis elle tirera sa révérence pour leur laisser entièrement les rênes. Dans le village de Venzulasca, la Sant'Andria n'est pas seulement une aide apportée aux associations ou un échange festif, elle demeure une tradition partagée de génération en génération, et tout porte à croire qu'avec le nouveau bureau de l'Associu Venzulaschese, on pourra chanter encore longtemps in Venzulasca, Sant'Andria di leva in purleva cù u tempu s'arradicheghja.
 
JL

 


Les enfants su village
Les enfants su village













    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047