Corse Net Infos - Pure player corse



A Fiera di a Castagna revient du 9 au 11 décembre pour célébrer son 40ème anniversaire


le Samedi 3 Décembre 2022 à 19:10

Après deux ans d’absence, la foire de Bocognano fait son grand retour à l’occasion de cet anniversaire un peu spécial. Du 9 au 11 décembre, ce sont cette année une quinzaine de castanéiculteurs, mais également plus de 150 producteurs et artisans qui seront au rendez-vous pour ce beau moment toujours très attendu en fin d’année



C’est l’un des rendez-vous incontournables des fins d’année en Corse. A Fiera di a Castagna est de retour du 9 au 11 décembre à Bocognano, après deux ans d’absence du fait de la crise sanitaire. « C’est un moment très attendu par tout le monde, aussi bien par les bénévoles que par les exposants, ou même par la population de la micro-région. Je pense même, en toute modestie, que la Corse entière attend avec impatience le retour de la foire de Bocognano », sourit Alexandre Filippi, le président du foyer rural « U Castagnu », organisateur de la foire. 
 
Cette année, c’est une édition un peu particulière que s’apprête à vivre la foire en raison de son 40èmeanniversaire. « L’année 1982 avait été prolifique. Nous espérons que 2022 le sera tout autant au niveau de la foire », glisse Alexandre Filippi.  Un anniversaire qui sera célébré comme il se doit avec le retour d’une quinzaine de producteurs de farine AOP, après des années difficiles. « Le travail du Groupement de producteurs et de l’AOP Farina castagnina corsa commence à porter ses fruits », se ravit le président du foyer rural. « C’est quelque chose de très importantd’autant plus que nous étions malheureusement, à une époque, tombés jusqu’à trois castanéiculteurs sur le champ de foire », appuie-t-il en concédant : « Cela ne veut pas dire que tout est réglé. Le problème du cynips dans certaines régions est encore prégnant. La châtaigneraie corse n’est pas, malgré tout, dans le meilleur état possible ». Afin de reconduire celle-ci vers des jours meilleurs, il indique par ailleurs qu’une petite pépinière de plants de châtaigniers a été créée par le Groupement de castanéiculteurs. « Plus d’une centaine de pieds sains seront mis à disposition de ceux qui le souhaitent. Cela représente beaucoup d’espoir », se réjouit-il. 
 
Le concours de farine de châtaigne fait son grand retour 
Dans la même dynamique, cette année marquera aussi le retour du concours régional de farine de châtaigne corse le dimanche 11 décembre, après 9 ans d’absence. « C’est important pour la foire, mais aussi pour la profession. Cela veut dire qu’il y a un regain de production et d’attrait pour la farine de châtaigne car cela veut dire qu’on va pouvoir encore tirer vers le haut la production en AOP de la farine de châtaigne. On va limiter, bien entendu, autant que faire se peut avec le Groupement de castanéiculteurs le prix du kilo de farine car, lors de ces années de raréfaction de la ressource, on a connu des envolées de prix injustifiées et injustifiables aux yeux des consommateurs », dévoile le président du foyer rural « U Castagnu ».
 
Outre les castanéiculteurs, sur les quelques 3000m2 du champ de foire, plus de 150 exposants seront aussi présents. Parmi eux, des producteurs d’huiles essentielles, de bière et whisky corse, de canistrelli, de fromage, d’huile d’olive, de vins, de miels, ou encore d’autres productions agricoles, des produits qui possèdent pour la plupart un label de qualité sous la forme d’une Appellation d’Origine Contrôlée (AOC). Une part belle sera également réservée à l’artisanat d’art avec notamment des potiers, couteliers, ébénistes, et autres joailliers. À l’instar de ce qui est porté dans l’ADN de la foire, la culture sera également mise à l'honneur, notamment à travers plusieurs moments forts, comme les concerts d’I Voci di a Gravona, l’Arcusgi et Cuscenza le samedi soir et de la Scola di Cantu di Natale Luciani le dimanche après-midi.

Un programme qui s’annonce donc riche, comme à l’accoutumée. Une qualité qui vient d’ailleurs de permettre à la Fiera di a Castagna d’être une nouvelle fois distinguée avec l’obtention du label national « Année de la gastronomie 2022 » au titre de « l’Automne des Producteurs ». Une récompense qui vient valider les 40 années passées à promouvoir une agriculture de qualité. « C’est très important pour nous d’avoir cette reconnaissance officielle qui n’est qu’un label, mais tout de même une forme d’accréditation de tous les efforts entrepris depuis 40 ans », se félicite Alexandre Filippi. « Cette année, nous avons conventionné avec l’AFPA pour la cuisine du restaurant. La pulenta reste l’œuvre des bénévoles du foyer rural, mais u tianu di viteddu sera fait par l’AFPA d’Ajaccio et nous aurons aussi le dimanche une soupe de châtaignes contactée par le chef Romuald Royer », annonce-t-il encore. 
 
Plus de 600 scolaires attendus 
Comme à chaque édition, la journée du vendredi sera consacrée aux scolaires et placée sous le signe de la transmission. « Hormis la promotion de la châtaigne, de ses dérivés et de la gastronomie corse, le thème que nous avons voulu mettre en avant c’est aussi cette transmission nécessaire et indispensable des savoir-faire, des savoir-être, des savoir-devenir aussi de futurs acteurs de la production, de la consommation, mais aussi de la préservation », livre le président du foyer rural. 
 
Au cours de cette « Ghjurnata di a Tramandera », les enfants pourront découvrir la fabrication et l’élaboration des piliers de la gastronomie traditionnelle corse, comme la fabrication du fromage et du brocciu réalisée avec le Campus AgriCorsica de Sartène, la préparation de la pulenta de farine de châtaigne et bien entendu déguster ces mets afin d’éveiller le goût de ce jeune public à des saveurs trop souvent oubliées. « Nous nous tournons vers les scolaires depuis des années, mais là il s’avère que cela va peut-être même au-delà de nos espérances, puisque nous avons déjà plus de 600 scolaires qui devraient venir sur le champ de foire », signale le président du foyer rural. La foire ouvrira par la suite au grand public dès le vendredi 14 heures. 
 
« L’accumulation de choses positives font que l’on peut espérer un succès de cette foire », souligne encore Alexandre Filippi. « Et puis, cette année est aussi un peu particulière car nous avons malheureusement récemment déploré le décès de notre président, Denis Moretti, qui était une des chevilles ouvrières de la foire depuis des années », reprend-il, se disant ému d’avoir été porté à la tête de l’association à sa suite. 
 
A Fiera di a Castagna attire en moyenne 15 000 personnes chaque année, occasionnant un impact économique non négligeable sur la région ajaccienne et la vallée de la Gravona hors saison estivale, la foire étant de surcroit visitée par des personnes venues de toute la Corse, mais aussi de toute l’Europe, certains touristes planifiant leur venue autour de l’événement.
 
Depuis 1982, le Foyer rural « U Castagnu » aspire à travers elle à « promouvoir l’agriculture et la culture insulaires en proposant au public cette formidable vitrine, conçue sur une charte stricte de qualité des produits ». Un rendez-vous qui a aussi permis à la filière castéanéicole de se structurer au fil du temps, et à la châtaigne de retrouver ses lettres de noblesse et de connaitre un engouement nouveau de la part de la population de l’île. 


Photo archives
Photo archives














L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Motards en colère
Motards en colère
Foot L1. ACA-Strasbourg
Foot L1. ACA-Strasbourg
Les dauphins de Calvi
Les dauphins de Calvi
Assemblée de Corse
Assemblée de Corse
jardin Pecunia
Assemblée de Corse.15
Congrès Mycologie
Foot ACA-PSG.10
Crash Calvi
Corsica Bike Festival à Lisula
L'Ehpad Saint-André à Furiani
Salon du Chocolat de Bastia 2022