Corse Net Infos - Pure player corse

7ème Rallye Celavu-Prunelli : Paul-Antoine Santoni seul au monde


Rédigé par Jose FANCHI le Dimanche 2 Juillet 2017 à 17:28 | Modifié le Dimanche 2 Juillet 2017 - 18:26


C’est la quatrième fois que le jeune pilote de la 208 se retrouve seul au monde sur des routes qui constituent son jardin. Il a remporté les cinq épreuves spéciales et écrasé la concurrence tellement sa domination a été probante. Il devance Jean-Mathieu Leandri, Scotto-La Chianca, Olivier Luciani et Jérémy Voglimacci. 72 équipages ont été classés sur les 87 qui avaient pris le départ au petit matin humide


7ème Rallye Celavu-Prunelli : Paul-Antoine Santoni seul au monde
Très belle participation pour cette 7 e édition à laquelle il convient d’ajouter une édition parallèle avec 16 équipages VHC et 19 VHRS. Des séries qui se montrent de plus en plus régulières dans nos épreuves et qui attirent chaque fois plus de monde. Il s’agit de voitures relativement anciennes, revues et corrigées par des amateurs éclairés qui redonnent vie à des autos de légende.

Marchetti et Avolio en Historique
C’est avec le VHC que nous commencerons cette revue d’effectif et son vainqueur, l’équipage formé de Joel Marchetti et Frédéric Siaudeau, au volant d’une superbe Ford Escort RS du plus bel effet, n’ayant rien perdu de son agressivité. Ils l’emportent devant Agostini-Royer et Florent d’Amore et Roger Martini.
Dans la catégorie VHRS, c’est Tony Avolio associé à Vannucci (Alfa Romeo) qui s’impose devant Claude et Monique Seguier.

Tous derrière…
La première spéciale n’échappait pas au super favori PA Santoni, qui laissait Leandri à 5 secondes, Scotto et Voglimacci assez loin. Le ton était semble-t- il donné au sortir de cette épreuve matinale et la physionomie de la course devait se dérouler de façon sensiblement identique tout au long de la journée. Paul-Antoine Santoni remportait d’ailleurs les quatre autres épreuves chronométrées avec beaucoup d’aisance suivi de Leandri la plupart du temps, Scotto la Chianca, Luciani, Voglimacci ou encore Pisano qui venait de temps à autre se mêler à la lutte.

Dans les groupes, le vainqueur de l’épreuve l’emporte dans le grouper R/5, le groupe A/FA revenant en toute logique à Scotto la Chianca devant Voglimacci et Franchi, alors que Pierre-Paul Renucci s’imposait à l’issue d’une superbe duel avec Titi Muselli (une seconde) dans un groupe N/FN fort relevé. Le groupe F2000 est remporté par Quessada loin devant Marchetti.

A retenir la bonne organisation de l’épreuve par l’ASA Corsica qui a réalisé un bien agréable carton plein.

Classement général final





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 21 Octobre 2018 - 20:51 Rugby : Pari réussi pour le RC Ajaccio

Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports