Corse Net Infos - Pure player corse

4e Rallye di u Paese Aiaccinu : P.-A. Santoni l’emporte devant F. Andreucci et J.-M. Leandri


Rédigé par Jean-François Vinciguerra le Dimanche 6 Mars 2016 à 18:08 | Modifié le Dimanche 6 Mars 2016 - 19:18


Il a tenu bon ! Solide et bien dans sa tête, le vainqueur de la précédente édition voulait récidiver dans ce rallye qu’il a dominé de la tête et des épaules. Ce ne fut pas une sinécure, tant s’en faut, mais le bonhomme a fait fi des attaques venant de toutes parts et a mené sa course avec la régularité d’un métronome. Au fil des kilomètres, Paul-Antoine Santoni n’a pas concédé la moindre miette, bien au contraire, il a su doser sa victoire au fil des spéciales, tout en maîtrisant sa passion. Avec lui, saluons la performance de Frédéric Andreucci qui a mené son bonhomme de chemin avec efficacité et intelligence. Lui non plus n’a rien lâché. Jean-Mathieu Leandri enfin, sur la troisième marche du podium. Son coup de poker n’a pas porté ses fruits mais il s’est montré terriblement efficace. La jeune garde est en place


P.-A. Santoni
P.-A. Santoni
Quel beau rallye. Quelle performance des organisateurs et de leurs partenaires. Quelle ambiance et quel enthousiasme cette épreuve a soulevé en ville. Vendredi soir avec la spéciale « Impériale » de nuit qui, si elle n’a pas été chronométrée, a permis de réconcilier le public de centre ville avec la course automobile. Comme cela s’est fait depuis la nuit des temps. On en redemande…
Les deux autres étapes ont marqué les esprits de par l’engouement qu’elles ont suscité, les passages en ville aux parcs de regroupement et d’assistance, la proximité des épreuves aussi bien de Capo di Feno, que d’Alata ou du Celavo Mezzana, permettant aux spectateurs de se rendre rapidement sur site.
Rien à dire du côté de l’organisation, bien au contraire, les gars de l’ASA Corsica et leurs partenaires ont remarquablement maîtrisé l’épreuve, notamment au niveau de la sécurité, des commissaires et du PC Course où tout s’est déroulé dans la perfection, y compris l’accueil et la disponibilité pour les médias. C’est tellement rare…
 
Le réveil a sonné trois fois !
Dimanche matin, il fallait se lever dans le petit matin pluvieux et frisquet pour se rendre sur les bords de la route de Valle di Mezzana. Beaucoup l’ont fait, d’autres le regretteront, notamment François-Frédéric Navarra qui a été victime d’une panne de réveil ! Il a rejoint le parc fermé avec du retard et en a été quitte pour une pénalisation. Alors qu’il avait marché comme un avion la veille…
La veille au soir, l’épreuve de nuit avait été remportée par Paul-Antoine Santoni, auteur du meilleur temps devant Frédéric Andreucci et Jean-mathieu Leandri. 4 secondes de mieux pour le premier, quelques centièmes entre le 2e et le 3e. Suivaient Galeani, qui revenait fort après son incident de la veille puis Navarra, Alerini et Jean-Pierre Gordon, Balesi et Usciati. Une petite nuit de repos allait-elle changé la donné pour la boucle du lendemain ?
 
Le coup de poker de Leandri
Il ne pleuvait pas de trombes hier matin, mais suffisamment pour inciter bon nombre de pilotes à faire un rapide choix de pneumatiques dans la mesure où quelques minutes plus tard, sur la ligne de départ, il ne pleuvait pratiquement plus. Les choix ont été vite fait. Jean-Mathieu Leandri, en concurrent averti, a voulu mettre tous les atouts de son côté et tenter le coup de poker en pneumatiques Slick (lisses), car par endroit la route avait séché. Mal lui en prit. Un tête à queue lui fit perdre une quarantaine de secondes et sans doute la seconde place voir plus, qui sait…Toujours est-il que le pilote de la 208 s’est rattrapé par la suite et a grimpé sur le podium final.
 
Santoni enfonce le clou
C’est Santoni qui réalisa le meilleur temps sur les 14 km du tracé devant Andreucci a 10 secondes et Navarra suivi de Gordon. Dix secondes de mieux, voilà un chrono qui en disait long sur les intentions de Paul-Antoine dans cette spéciale…
D’autant plus que le même Santoni récidivait dans les deux autres épreuves. Il remportait la 10e devant Andreucci, Leandri et Navarra, la 11e avec le même scénario, où l’on notait le retour en force de Paul Alerini. Plus rien ne devait changer l’ordre établi la veille au sortir de l’épreuve de nuit.
Paul-Antoine Santoni remportait l’épreuve haut la main avec 16 secondes d’avance sur Frédéric Andreucci et 19 secondes sur Leandri. Quatrième place méritée pour Paul Alerini, suivi de Navarra qui a parfaitement redressé la barre.    
 
J.-P. Gordon, calme et sang froid
Il ne dispute pas toutes les épreuves de la saison mais il sait se faire remarquer lorsqu’il se met au volant. Jean-Pierre Gordon est une des valeurs sûres du sport automobile insulaire. Ce week-end, au volant de la petite Clio 1600 deux roues motrices, il a littéralement balayé la route et réalisé des temps de grande qualité. 6e au général, il remporte naturellement le groupe FA et la classe au terme d’une épreuve maîtrisée avec brio.
Autre personnage qui se fait une place dans le paysage mécanique, Jean-Baptiste Botti, qui a mené sa monture à la 7e place et la victoire dans la classe R4 à la clé. Avec lui, Pierre-François Balesi, Lefebvre, vainqueur du groupe FN, suivi d’Ucciani et Muselli, vainqueur de la classe 3 du groupe FN, ainsi que Porcu, Pierre Quilici, et Istria.
A noter la victoire de Patrick Langiani dans le groupe F2000, sans oublier la coupe des Dames pour Laura Salini et Anne-Laure Brunelli, classées 43e.  
J.-F. V.

Classement général final

Fred Andreucci
Fred Andreucci
1. 1 SANTONI Paul-Antoine- NESTA Audrey FORD Fiesta 1 ( 55'07"9) 1er Groupe A et A8
2. 10 ANDREUCCI Frédéric  -POBEDENNY Anthony FORD Fiesta 1 ( +43"2)
3. 8 LEANDRI Jean-Mathieu - GORGUILO Anthony PEUGEOT 208 (+1'15"3)
4. 11 NAVARRA Francois-Frederic - BARRA Marc FORD Fiesta  (+1'36"3)
5. 42 GORDON Jean-Pierre - SCIPILLITI Patrick RENAULT Clio Super 1600 (+2'15"5)
6. 2 ALERINI Paul - NANNI Xavier FORD Fiesta   (+2'56"2)
7. 9 BALESI Pierre-François GORGIGLIO Thierry FORD Fiesta (+3'09"8)
8. 18 ISTRIA Charles-Antoine - DE BARTOLO Fabrice PEUGEOT 207 S2000  (+3'57"1)
9. 12 USCIATI Dominique GORDON Fabrice FORD Fiesta  (4'17"4)
10. 40 LEFEBVRE Frédéric - DINI Gilbert MITSUBISHI Evolution 9 ((5(+4'41"8
11. 47 VOGLIMACCI Jérémy - BARICHELLA Tony RENAULT Clio Super   (+4'43"5)
12. 91 MUSELLI Jean-Philippe - FOLACCI Dominique RENAULT Clio 2 FN 1 (+4'51"1)
13. 65 PORCU Jean-Francois - BOURGEOIS SIMONPIERI Serena PEUGEOT 208 (+4'59"3)
14. 24 BOTTI Jean-Baptiste - MAZOTTI Francis MITSUBISHI Evolution 9 (+5'00"9)   
15. 16 QUILICI Pierre - MARTINI Philippe PEUGEOT 207 S2000 (+5'05"6)
16. 61 CIAMIN Nicolas - DE LA HAYE Thibault FORD Fiesta  (+5'44"8)
17. 66 GAMBARELLI Anghjulu- DELIPERI Olivier PEUGEOT 208  (+5'49"4)
18. 105 FRANCHI Joseph - MATEOS Anna CITROËN C2 1 F2000 1 ((+6'19"4)
19. 69 MAISANO Brandon  -THERRY Patrick PEUGEOT 208    (+6'23"6)
20. 34 SACCAGI Julien - REROLLE Damien RENAULT Clio R3     (+6'29"9)
21. 36 PISANO Mickael  - BERTHOLE Olivier RENAULT Clio R3 Max     (+6'53"8)
22. 75 LANGIANI Patrick  - RASIGNI Romain RENAULT R5 Gt Turbo   (+6'54"3)
23. 17 CRISCUOLO David -  CRISCUOLO Sandra PEUGEOT 207   (+6'59"7)
24. 29 MEZZACQUI Jean-Luc  - SALINI Daniel PEUGEOT 207 R3t Evo   (+7'10"8)
25. 41 MAMELI José BIZZARI -  Marc RENAULT Megane   (+7'24"3)
26. 85 FAUSTINI Johann BOLGARI - Grégory RENAULT Clio Rs   (+7'27"5)
27. 46 LECA Julien BURESI - Francois-Xavier RENAULT Clio    (+7'33"7)
28. 77 MILANINI Bruno - COUBARD Laurent PEUGEOT 206 Kit Car   (+7'34"0)
29. 60 MARTINAGGI Romain- SPADONI Remy Noel CITROËN C2 R2 Max    (+7'36"2)
30. 51 ANFRIANI Jean-Dominique - BURESI Laura PEUGEOT 206 Xs   (+7'54"2)
31. 109 AGUILAR Stefan - AGUILAR Julien PEUGEOT 106 Rallye   (+7'56"7)
32. 45 FOLACCI Sébastien  - GUGLIELMI Pierre-Antoine CITROËN Saxo Vts   (+8'28"1)
33. 32 ALBERTINI Charles-Andre -  COSTA Marie-Camille RENAULT Clio R3   (+8'28"2)
34. 62 MASSIMI François - OLIVESI Marie-Pierre CITROËN C2   (+8'44"4)
35. 101 RADTKE Paul-Andre - STROMBONI Olivier CITROËN Saxo      (+8'45"8)
36. 76 BALTOLU Ange  - BALTOLU Pierre Paul / Anthony RENAULT Clio Rs   (+8'58"2)
37. 26 CECCALDI François - JEGAT Michel CITROËN DS3 17 R 5   (+8'59"4)
38. 71 MASCLAUX Sébastien - CHAPUIS Sandrine PEUGEOT 206 Rc   (+9'00"2)
39. 97 SUSINI Patrice - SUSINI Marine RENAULT Clio Ragnotti    (+9'08"8)
40. 67 GIUSTI Igor - CHIAPPE Patrick PEUGEOT 208   (+9'12"1)
41. 35 JESSOP François - LEONARDI Marc RENAULT Clio R3 Max    (+9'25"9)
42. 59 AVAZERI Christian - MARTIN Nicolas PEUGEOT 206 Xs    (+9'48"4)
43. 123 SALINI Laura - BRUNELLI Anne-Laure PEUGEOT 106 Rallye   (+10'03"4)
44. 49 STEFANAGGI Antoine - TERRONI Cédric PEUGEOT 106 Rallye   (+10'16"0)
45. 57 MARIANI Anthony - GHELARDINI Francois-Marie PEUGEOT 206 Xs   (+10'17"4)
46. 54 ANFRIANI Paul-Etienne - CADDEO Allan PEUGEOT 206 Xs   (+10'24"7)
47. 68 MUSELLI Stéphane - FEIBELMAN Christophe PEUGEOT 208   (+10'31"1)
48. 119 CASANOVA Anthony - NESI Antoine PEUGEOT 106 6 FN   (+10'32"2)
49. 23 DIANI Jean-Noël - MARTELLI Cyril BMW 325I   (+10'45"7)
50. 94 D'AMORE Jean-Philippe - D'AMORE Francois-Joseph RENAULT Clio Ragnotti   (+10'50"7)
51. 103 SPANEDDA Philippe - Regis SANTACROCE Anthony CITROËN Saxo   (+10'53"1)
52. 19 DE LA FOATA Paul - DE LA FOATA Mickael PORSCHE 996      (+11'20"3)
53. 22 RAYNAUD Vincent - PASSONI Mathieu-Louis LOTUS    ( +11'38"3)
54. 56 APPIETTO Richard - ALTANA Patrick PEUGEOT 106     (+11'55"7)
55. 115 PAUTOU Loïc - BUSE Julien RENAULT Twingo Rs    (+11'58"4)
56. 21 MATTEI Denis - MARCELLIN Alain-Ange BMW 135I     (+12'00"6)
57. 50 CASALTA Cyri l - FERRACCI Nicolas PEUGEOT 106 S16    (+12'52"3)
58. 74 LORENZONI Philippe - JOLY Xavier RENAULT R5 Gt Turbo   (+12'53"7)
59. 58 PORCU Pascal-Andre - CATELLAGGI Julie PEUGEOT 206 Xs   (+13'07"2)
60. 118 CATELLAGGI Jean-François - CORSI Frédéric PEUGEOT 106   (+13'37"1)
61. 116 RUDAS Jean-Baptiste - RUDAS Megane CITROËN Ds3   (+14'44"4)
62. 121 NIVAGGIONI Jean-Toussaint - PONSOT Sébastien CITROËN Saxo Vts    (+14'52"7)
63. 112 Grange-Bressy
64. 117 BARTOLI / HUBAC
65. 53 SPINETTI / ANFRIANI
66. 133 NICOLI / GALTIERI
67. 130 PINELLI / PASQUALINI
68. 111 TUCCI / ALIBELLI
69. 110 CLAUDE / BEAUBERT
70.. ASSAINTE / ASSAINTE
71. 87 LECA / CALISTRI
72. 128 MERCURI / GUIGUES
73. 113 DIFEO / DIFEO
 
Historique VHS : Martini-Fieschi bien sûr
On les attendait sur le podium mais ce ne fut pas un long fleuve tranquille pour Jean-Philippe Martini et Ambroise Fieschi. Comme ils l’avaient fait dans le Var la saison dernière, ils ont disputé cette épreuve avec sérieux et application, parfaitement calculé leur course face à leur adversaire direct, Sylvain Rouveiroli qui n’a jamais lâché prise. L’équipage de la Kadett GT/E a tout de même réussi à l’emporter avec trois petites secondes d’avance au terme d’une bagarre de haute tenue.
 
Classement général
1. Martini-Fieschi (Opel Kadett) 1h 04’17- 
2. Rouveiroli-Peretti (Kadett) à 3’’
3. A. Casabianca-Saulnier (Samba)  à 2’58’’
4. Denis D’Amore-Mura ( Opel Manta) à 3’09’’
5. Florent D’Amore-Chiappe (Kadett) à 4’39’’
6. Deglise-Julien (R5) à 7’59’’
7. Trojani-Vittori (Visa)  à 11’
8. Lanfranchi-garcia (Alfa Giulia) à 12’53’’
9. De Castelli-Biancarelli (BMW 323 i) à 12’54’’
10. Merlenghi-Hentges (BMW 325 i) à 13’07’’
11. Pucci-Pucci (Golf Gti) à 18’57’’
12. Leandri-Santini (Porsche) à 19’44’’
J.-F.V.
 
 
 




Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports





Derniers tweets
Corse Net Infos : U Ghjurnalettu di CNI https://t.co/D7YvVldj0w https://t.co/smVB9APQ0B
Mercredi 23 Mai - 18:51
Corse Net Infos : Elisenda Paluzie : « Violer des droits démocratiques, ce n’est pas acceptable en Europe ! » https://t.co/1QEGzxvlKD https://t.co/dME3CkdTZm
Mercredi 23 Mai - 18:41
Corse Net Infos : #Catalogne #Catalunya @Corse @epaluzie Elisenda Paluzie : « Violer des droits démocratiques, ce n’est pas acceptabl… https://t.co/exZOfHW9eM
Mercredi 23 Mai - 18:29
Corse Net Infos : Porto-Vecchio : Job dating pour les BTS Tourisme https://t.co/I5lW0m00gs https://t.co/FRNjlF11sG
Mercredi 23 Mai - 18:12



Newsletter






Galerie