Corse Net Infos - Pure player corse

"2h38", la campagne choc sur les risques ferroviaires déployée en Corse


Michela Vanti le Mercredi 24 Novembre 2021 à 11:02

La campagne de prévention lancée il y a quelques temps par le SNCF contre les risques ferroviaires passe par la Corse et a fait sa première halte, ce mardi 23 novembre, à la cité scolaire de Montesoro où grâce à un partenariat mis en place entre les Chemins de Fer de la Corse et le Rectorat les premiers élèves du lycée Scamaroni ont pu découvrir 2h38, un film choc en réalité virtuelle pour marquer les esprits des jeunes



La rectrice de l'académie de Corse, Julie Benetti, a assisté assistera au lancement de la campagne de sensibilisation aux risques ferroviaires dans les lycées de l’académie, en présence d'Antonia Luciani, conseillère exécutive en charge de la culture, du patrimoine, de l’éducation et de la formation, de Hyacinthe Vanni, président des CFC, de Bruno BENAZECH, et de Julie Pla, responsable communication sécurité et sûreté SNCF Réseau.
La rectrice de l'académie de Corse, Julie Benetti, a assisté assistera au lancement de la campagne de sensibilisation aux risques ferroviaires dans les lycées de l’académie, en présence d'Antonia Luciani, conseillère exécutive en charge de la culture, du patrimoine, de l’éducation et de la formation, de Hyacinthe Vanni, président des CFC, de Bruno BENAZECH, et de Julie Pla, responsable communication sécurité et sûreté SNCF Réseau.
Chaque jour prés de 1 000 élèves empruntent le réseau ferré entre Casamozza et Bastia pour se rendre au collège ou au lycée. Portable à la main, play-list enclenchée, traversées inopportunes de voies : les mauvais comportements dans les gares ou sur les voies sont nombreux mais aussi très dangereux et parfois mortels. La Corse a malheureusement connu un grave accident ces dernières années et pour alerter les jeunes sur les dangers de leur présence sur les rails et les sensibiliser à ce problème, les Chemins de fer de la Corse et l'académie de Corse ont lancé ce 24 novembre à la cité scolaire de Montesoro une campagne choc destinée aux jeunes usagers. "On voit de plus en plus de comportements à risque et si on a décidé de déployer cette campagne sur les risques ferroviaires sur l'ile c'est pour anticiper des nouveaux drames, indique Hyacinthe Vanni, président des Chemins de fer de la Corse, qui avec la rectrice Julie Benetti était au lycée Vincensini mardi pour découvrir 2h38, un film choc en réalité virtuelle qui fait vivre l'expérience dramatique d'un jeune témoin d'un accident mortel en retranscrivant son cauchemar. 

Un scénario inspiré d'une histoire vraie qui constitue la pièce maîtresse d'une campagne de communication nationale de la SNCF à laquelle s'est associée la Corse dans le but de changer les comportements dangereux, notamment des adolescents, et prévenir les drames. Sur l'ile la campagne 2h38 : ne devenez pas le cauchemar d'un autre, qui s'accompagne d'une plus vaste opération de sensibilisation pour expliquer l'ensemble des règles à respecter dans un train, en gare ou sur les voies, sera déployée sur l'ensemble des établissements insulaires à commencer donc par le lycée professionnel Scamaroni de Bastia où les premiers jeunes, à  l'aide d'un casque de réalité virtuelle, ont découvert ce mauvais rêve. "En regardant le film j'ai eu des frissons d'angoisse, constate un élève, mais c'est utile pour bien se rendre compte des risques qu'il y a à proximité des voies ferrées"
La vidéo s'inspire, en effet, de l'angoisse que l'on peut retrouver dans les films d'horreur pour marquer les esprits. "J'ai ressenti de la peur Je vais y réfléchir plus maintenant avant de traverser la voie sans faire attention", explique un autre élève.

La réaction des élèves et de la rectrice après avoir vu la vidéo

Blanche
"C'était palpitant. La première scène se passe la nuit, on est sur des rails. On aperçoit une ombre. Un train arrive, ses phares nous éblouissent : ils nous passent à travers. On se retrouve ensuite dans une chambre, le réveil indique 2h38. Aussitôt que l'on tourne la tête, un jeune garçon nous saute dessus puis c'est le noir complet. On ouvre les yeux et des trains surgissent de tous les côtés pour nous foncer dessus. Ce sont les scènes qui m'ont le plus marqué et qui m'ont fait sursauter. On comprend que l'on arrive dans un cauchemar autour du fantôme d'un adolescent écrasé par un train. 
Le film était effroyable, jusqu'à par moments angoissant. Le message a été transmis : marcher sur les voies ferrées est dangereux et le film a fait son travail. Je trouve la plateforme utilisée très attractive puisque ce dispositif de réalité virtuelle m'a permis de vivre la situation à 100%."
 

2h38 : ne devenez pas le cauchemar d'un autre


​ 

F.






















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047