Corse Net Infos - Pure player corse

2èmes Rencontres Méditerranéennes du commerce et du centre-ville, "un beau symbole" pour Ajaccio


Rédigé par Pierre BERETTI le Mardi 29 Janvier 2019 à 21:11

Chef de file du projet, la ville d’Ajaccio a reçu les deuxièmes rencontres autour de la problématique du commerce et du centre-ville réunissant cinq partenaires dont des villes de PACA, d’Italie et de Sardaigne. Ces rencontres ont permis un échanges d’expériences, d’actions et de méthodologie afin de redynamiser les commerces et de redonner de l’attractivité aux cœurs de ville.




(Photo Michel Luccioni)
(Photo Michel Luccioni)
La cité impériale a accueilli les deuxièmes rencontres méditerranéennes du commerce et du centre-ville. Chef de file du projet CIEVP – Compétitivité et Innovation des Entreprises des Villes Portuaires, Ajaccio s’est entouré de cinq partenaires : Antibes-Juan-Les-Pins, Alghero, Gênes, Portoferraio et l’Université de Corse. Ce projet rentre dans la cadre du programme opérationnel maritime 2014/2020 lancé en 2015 par la Toscane. Lancé officiellement en janvier 2017 avec des premières rencontres, Ajaccio reçoit une nouvelle fois en séminaire de restitution les différentes villes. Au programme, la présentation des travaux menés et des échanges d’expériences au bénéfice de chacun. 
 
« Le fait de confronter les expériences avec les villes qui ont des problématiques similaires aux nôtres apporte deux choses, a expliqué Sébastien Feracci, directeur du commerce, de l’artisanat et du domaine public de la Ville d’Ajaccio. Tout d’abord, cela nous permet d’apprécier comment sont abordées justement les problématiques en fonction du contexte. On s’aperçoit qu’on a souvent les mêmes approches. Ensuite, du côté des actions que certains partenaires ont pu mettre en œuvre, cela nous permet, lorsque  c'est possible et si c’est adéquat de pouvoir dupliquer et donc de pouvoir gagner du temps sur la méthodologie et les pratiques. 
Le climat économique actuel n’est pas favorable en ce moment pour les petits commerçants, c’est une réalité, il a une évolution du contexte régionale également avec l’arrivée de deux grands centres commerciaux en périphérie. Notre objectif est de mettre en place des actions qui permettent de redonner de l’attractivité au centre-ville, de la visibilité à ses commerçants pour donner davantage d’équité au cœur de ville par rapport à la concurrence des grands centres commerciaux mais aussi à celle de la vente par correspondance ». 
 
Un rayonnement méditérranéen
Au-delà des grandes thématiques abordées, la ville d’Ajaccio souhaitait démontrer qu’en plus des actions locales, elle était capable de fédérer et de rayonner sur la Méditerranée comme l’a expliqué Sylvie Muraccioli, directrice des affaires Européennes et internationales. 
« L’intérêt pour Ajaccio de recevoir cette rencontre est de pouvoir rayonner à l’échelle de la Méditerranée afin de montrer que nous sommes fortement impliqués sur la résolution des problèmes qui touchent aujourd’hui notre ville. Nous travaillons sur ce projet depuis 2015. Nous voyons aujourd’hui des éléments concrets de réalisation. C’est donc une fierté de constater que le travail que nous avons mené porte aujourd’hui ses fruits. Les actions qui ont été effectuées ne pourront bien évidemment pas à elles seules résoudre l’ensemble des problèmes rencontrés par les commerçants de la ville mais en revanche elles peuvent fortement contribuer à une attractivité accrue du cœur de ville. Nous avons travaillé également avec d’autres acteurs locaux et notamment avec l’Université de Corse. L’UMR LISA a été en charge d’une étude socio-économique auprès des usagers. Ce qui nous apermis d’élaborer un plan d’action local qui a été ensuite partagé avec nos partenaires transfrontaliers ». 
 
C’est donc tout naturellement qu’il est revenu au Maire de la ville d’accueil, Laurent Marcangeli, d’ouvrir ces rencontres : 
« Ces rencontres qui ont lieu à Ajaccio sont un beau symbole. Elles démontrent que la ville d’Ajaccio est, depuis cinq ans, dans une optique de travail, d’échange dans le but de penser la ville de demain.  Le gouvernement a, par ailleurs, lancé le projet national « Cœur de Ville » et c’est tout naturellement que la cité impériale y a trouvé sa place dès le départ. Forte de son expérience et de ses échanges, ses rencontres ont pour objectif d’apprendre des autres et de partager nos actions. Ces rencontres vont nous permettre de parler de restitution d’espace public, de l’accessibilité, de dynamisation par le commerce et l’artisanat, de stationnement, d’aération, de partage, d’habitat. A travers ses retours d’expériences, nous allons donner une belle image de nos villes mais également d’une dynamique ambitieuse au service du développement de nos centres-villes ».  
 
Une identité commerciale pour Ajaccio
Toute la journée se sont donc succédé quatre tables rondes sur des thématiques précises : prospective commerciale de centre-ville et actions publiques, qualité des espaces commerciaux et attractivités du centre-ville, perspectives pour un office du commerce et de l’artisanat au bénéfice du centre-ville et artisanat d’art et attractivité des centres-villes.
A la fin de la journée, le premier adjoint, Stéphane Sbraggia, s’est dit très satisfait des travaux menés : « Ce retour d’expérience s’est fait sur la base d’un diagnostic mais aussi des similitudes en terme d’attractivité. La ville d’Ajaccio a un plan d’action avec de nombreux outils. Il nous faut dégager un moteur pour engendrer des réactions et combler un déséquilibre qui existe aujourd’hui entre le cœur de ville et la périphérie. Nous devons faire face à une vacance commerciale importante. L’objectif de notre projet global est de développer et de donner au centre-ville ajaccien une identité commerciale propre et une forte valeur ajoutée avec par exemple des commerces innovants». 
En dehors des grands chantiers initiés autour du réaménagement du square Campinchi et du patrimoine, d’autres actions ont été présentées comme la mise en service de bornes interactives pour la promotion des activités commerciales et des animations en centre-ville, le déploiement de capteurs de flux piétons, la charte de qualité d’occupation du domaine public et un guide du commerçant et de l’artisan ajaccien.  





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 21 Avril 2019 - 19:10 Ajaccio : Motos et véhicule brûlés

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie














Newsletter




Galerie
Galeani
Galeani
Nettoyage Sanguinaires
Nettoyage Sanguinaires
Recyclerie de Corse
Recyclerie de Corse
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Logements sociaux à Budiccioni
Logements sociaux à Budiccioni
Incendie appartement Ajaccio
Incendie appartement Ajacci
Premier bain de l'année à L'Ile-Rousse
Animations de Noël à Porto-Vecchio
Clean walk à Ajaccio
Messe de Noël à Castellucio