Corse Net Infos - Pure player corse


11-Novembre : A Calvi, messe, cérémonie au monument aux morts et dépôt de gerbe en mer


Jean-Paul-Lottier le Lundi 11 Novembre 2019 à 14:19

Les cérémonies du 101e anniversaire de la signature de l'Armistice mettant fin le 11 novembre 1918 aux combats de la première Guerre Mondiale ont eu lieu lundi matin au monuments aux Morts de Calvi, avant un dépôt de gerbe en mer



Dépôt de gerbe par le maire Ange Santini entouré de son 1er adjoint Jean-Louis Delpoux et sa 5e adjointe Hélène Astolfi ainsi que l'Abbé Valery
Dépôt de gerbe par le maire Ange Santini entouré de son 1er adjoint Jean-Louis Delpoux et sa 5e adjointe Hélène Astolfi ainsi que l'Abbé Valery

Le temps qui adoucit la peine n'efface pas le souvenir.
Lundi matin à 11h30, à l'issue de la messe célébrée par l'abbé Ange-Michel Valery, archiprêtre du secteur paroissial Calvi-Balagne en l'église Sainte-Marie Majeure de Calvi, en présence de plusieurs personnalités civiles et militaires, c'est au monument aux Morts de la station touristique qu'a eu lieu la traditionnel cérémonie d'hommage à tous ceux qui sont tombés lors de la Grande Guerre.
Piquet d'honneur en armes du 2e REP de Calvi et au garde-à- vous, le lieutenant-Colonel Lancelot Dampierre, adjoint au chef de corps du 2e REP, procédait au nom de la ministre des armées à la remise de la Croix de la Valeur militaire avec étoile de bronze  à quatre militaires du Régiment qui se sont illustrés lors de missions loin de leur base et la Croix du Combattant à un caporal du 2e REP et à un civil, Alain Lorenzoni, ancien chef de gare de Calvi.
Un autre militaire, spécialiste en kick boxing a lui été décoré de la médaille de bronze de la Jeunesse et des sports.


A l'issue, c'est le jeune Tristan Thomas, accompagné de Claude Deceuninck, président des Anciens Combattants Calvi-Balagne qui donnait lecture du message de l'UFAC.
En ce jour de recueillement, nous ne pouvons pas oublier le courage et l'abnégation de tous ces aînés tombés au Champ d'Honneur, qui se sont battus pour un idéal de paix, de liberté et de fraternité. Ils ont versé leur sang pour la France, une France qui sortira terriblement meurtrie de cette guerre : . 1 400 000 morts . 740 000 invalides . 3 000 000 de blessés . des centaines de milliers de veuves et d'orphelins En ce jour de commémoration, l'Union Française des Associations de Combattants et de Victimes de Guerre (UFAC) en appelle à la conscience et à la mémoire de chacun, afin que l'acceptation du sacrifice suprême et l'espérance qui habitaient toutes ces victimes, inspirent nos actions en faveur de la Paix, de la Solidarité et de la Fraternité, Vive la République ! Vive la France!"


Puis, c'était au tour de Florent Farge, sous-préfet de Calvi de prendre la parole et donner lecture du message de Geneviève Darriueussecq, Secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées:
« C’était il y a un siècle. Un an après la fin des combats de la Grande Guerre, le 11 novembre 1919, le premier de la paix retrouvée. Désormais le silence domine là où l’orage d’acier a tonné avec fureur. Il règne sur d’innombrables champs de batailles qui ont charrié un si long cortège de morts, de mutilés, de blessés, de traumatisés.
Les traités sont signés, l’allégresse de la Victoire s’est déployée dans une ampleur incomparable le 14 juillet 1919, l’état de siège vient d’être levé, la vie sociale et politique reprend ses droits, la démobilisation poursuit sa lente progression. les poilus retrouvent leur foyer, leur famille et leur commune. Ils découvrent une vie bouleversée, une France transformée par une épreuve de quatre années et par de profondes séquelles. partout, le pays est traversé par la sourde évidence que rien ne sera plus jamais comme avant, que le retour à l’avant-guerre est impossible.  
C’était il y a cent ans. une nouvelle page s’ouvrait. Celle du souvenir, de la mémoire et de l’hommage. Depuis, inlassablement les Français sont fidèles à cet anniversaire. En ce jour dans les nécropoles, devant les monuments aux morts, sur les places de nos villes et de nos villages, toutes les générations unies et solidaires, se rassemblent et se recueillent.
La nation se souvient de ceux qui se sont battus pour elle entre 1914 et 1918. Elle n’oublie pas ses enfants tombés au champ d’honneur sur tous les fronts, d’Orient et d’Occident. Elle n’oublie pas le sang versé par des soldats venus d’Afrique, d’Aise, du pacifique et d’Amérique. Elle salue toutes les nations alliées qui ont partagé le même combat.

Les noms gravés sur nos monuments aux morts nous rappellent constamment les valeurs d’honneur, de courage, de dévouement et de bravoure. Depuis 2012, chaque 11 novembre est aussi l’occasion d’honorer toutes les filles et les fils de France qui, dans tous les conflits, hier comme aujourd’hui, ont accompli leur devoir jusqu’au don suprême.

En ce jour, la Nation rend un hommage particulier aux soldats morts pour la France en opérations extérieures. En inaugurant un monument national en leur mémoire, le président de la République inscrit dans la pierre comme dans les mémoires la reconnaissance pleine et entière de tout un peuple pour ses combattants. Haut Lieu de la Mémoire Nationale ce « monument aux morts pour la France en opérations extérieures », est aussi un rappel : la préservation de notre indépendance, de notre liberté et de nos valeurs repose sur ceux qui ont donné leur vie pour les défendre ».


Le représentant de l'État égrenait ensuite un à un les noms des derniers militaires morts pour la France, dans l'exercice de leurs missions sur les théâtre d'opérations extérieures.
L'abbé Ange-Michel Valery, accompagné d'enfants de choeur invitait à la prière avant de bénir le Monument aux Morts.
Trois dépôts de Gerbes précédaient la sonnerie aux Morts, la minute de silence et l'hymne national, l'une par le maire de Calvi, Ange Santini, entouré de son 1er adjoint Jean-Louis Delpoux et de l'adjointe en charge des affaires sociales Hélène Astolfi ainsi que de l'Abbé Valery, la seconde par le sous-préfet Florent Farge, accompagné du lieutenant-colonel Dampierre, du Commandant Marchandeau, adjoint au commandant de la Compagnie de Gendarmerie Calvi-Balagne et du Lieutenant Barthélémy Guerrini, adjoint au commandant le Centre d'intervention,  de Secours et d'Incendie de Calvi et la troisième par Claude Deceuninck, président de l'association des anciens combattants avec le jeune Tristan Thomas   et une ancienne combattante.
Les autorités se rendaient ensuite au port pour embarquer sur un bateau de la Colombo Line pour lancer une gerbe au milieu de la baie à la mémoire de ceux disparus en mer.
Outre les personnes déjà citées on a noté la présence de Pancrace Guglielmacci, Sylvie Bereni, Marie Luciani, Jean-Michel Nobili, adjoints au maire de Calvi, Laurent Guerini et François Albertini, conseillers municipaux, une délégation d'officiers et sous-officiers du 2e REP, de la Gendarmerie, des Anciens Combattants et porte-drapeaux..



















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047