Corse Net Infos - Pure player corse

​Tourisme en Corse : le collectif du 13 avril hausse le ton


Rédigé par Vincent Marcelli le Mardi 2 Juillet 2019 à 00:00

Le collectif qui réunit diverses associations, mouvements et syndicats s’est rassemblé ce lundi devant les locaux de l’ATC afin de dénoncer un tourisme qu’il n’estime pas au « service de l’intérêt des Corses. » Il interpelle l’Etat, les élus locaux et annonce que des actions de sensibilisation suivront…




(Photo Michel Luccioni)
(Photo Michel Luccioni)
Né en avril dernier dans le sillage d’une manifestation qui s’est déroulée à Bastia, le collectif qui réunit le STC, Core in Fronte, Ghjuventù Paulina, Aiutu patriotticu, l’associu « Patriotti » et la CGC a donné une conférence de presse devant les locaux de l’ATC à Ajaccio.
À la tribune, Serge Vandepoorte (A Manca), Laurent Torre (délégué STC La Poste), Anthony Bartoli (STC Capa), Marie-Hélène Versini (présidente du collectif « aiutu patriotticu »), Pierre Confaix, membre du collectif.
Derrière, Olivier Sauli (porte-parole du collectif « Patriotti ») et des personnalités de la société civiles bien connues, parmi lesquelles Jacques Fieschi…
Le moins que l’on puisse dire est qu’ils n’y ont pas été de main morte. Le ton est éloquent et met, d’entrée, en exergue, la position du collectif. « L’Etat a incontestablement une part importante de responsabilité sur la mono-activité touristique, lance Serge Vandepoorte (A Manca), nous souhaitons développer le tourisme de manière beaucoup plus intelligente et surtout le mettre au service du peuple corse. Avant d’être une destination touristique, la Corse est notre pays, celle d’un peuple et d’une nation qui veut renouer avec les fils de sa propre histoire. »

Apporter des réponses claires
Pour les membres du collectif du 13 avril, l’action devant les locaux de l’ATC, se veut avant tout symbolique. « Nous ne mettons personne en garde, il s’agit simplement de faire en sorte que le peuple corse soit un acteur principal en termes de tourisme, rappelle Olivier Sauli, et nous sommes pour une égale répartition des richesses. Nous sommes là pour rappeler aux élus que nous sommes, nous aussi des nationalistes qui ont fait de cette lutte une priorité. L’offre actuelle ne correspond pas à nos besoins. »
Serge Vandepoorte argumentera notamment en précisant que « la richesse produite est actuellement très inégalement répartie entre le monde du travail et les propriétaires des entreprises. Aujourd’hui, selon une étude récente, 8% des acteurs économiques captent 80% de la richesse produite. Face à ce constat et la précarité qu’il engendre, le mouvement national se doit d’apporter des réponses claires. La Corse ne sera pas une nouvelle Ibiza ! »
Pour l’heure, la coordination entame des actions de sensibilisation auprès des touristes. « Pour qu’ils soient informés sur la situation réelle du pays qu’ils viennent visiter. »
D’autres actions, toujours avec le même objectif, devraient suivre rapidement. 



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie















Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude