Corse Net Infos - Pure player corse

​Appel à projet Prossima pour les TPE de Haute-Corse : C’est maintenant !


Rédigé par Florian Cadu le Lundi 28 Mai 2018 à 13:04 | Modifié le Lundi 28 Mai 2018 - 14:12


Mis en place par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Corse qui organisait une conférence de presse sur le sujet dans la matinée du lundi 28 mai, l’appel à projet Prossima (Programme de restructuration organisée de soutien stratégique à l’immobilier et aux activités) doit permettre d’aider au financement des projets de TPE tout en participant à la revitalisation du commerce, de l’artisanat et la structuration des filières. Ce dispositif d’accompagnement économique destiné aux artisans et aux commerçants exerçant majoritairement en milieu rural concerne environ 4 500 entreprises de Haute-Corse. Qui doivent, si elles sont intéressées par la première session, déposer leur candidature avant le mois de juillet. Ça presse !


​Appel à projet Prossima pour les TPE de Haute-Corse : C’est maintenant !
« Les délais sont courts : même s’il y aura une deuxième session plus tard, la date limite de dépôt des candidatures pour la première est fixée au 30 juin 2018. Et si nous pouvons accompagner au montage des dossiers, que nous allons également trier, nous ne sommes pas les décideurs finaux. Ce sont l’état et la collectivité qui ont le pouvoir d’accepter ou non le projet. » Jean-Charles Martinelli, président du bureau exécutif de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat de Corse, préfère prévenir les commerçants et les artisans susceptibles d’être intéressés par l’appel à projet Prossima (Programme de restructuration organisée de soutien stratégique à l’immobilier et aux activités). Voilà pourquoi une conférence de presse portée sur ce dispositif d’accompagnement financier destiné aux TPE du milieu rural a été organisée en cette matinée du lundi 28 mai.

Les représentants de la Chambre de métiers et de la Chambre de Commerce et d’Industrie Territoriale de la Haute Corse en charge de l’appel à projet*, présents lors de cette conférence, ont ainsi pu revenir sur ce nouveau dispositif, qui « cible principalement les TPE, le commerce et l’artisanat de proximité » et qui pourrait concerner environ 4 500 boites.
Sont donc visées les entreprises de moins de onze salariés et dont le chiffre d’affaires est inférieur à un million d’euros. Sont au contraire exclus celles en difficulté et en auto-entreprenariat, ainsi que celles affiliées à une franchise ou enseigne et les entreprises de tourisme ayant une période d’ouverture inférieure à six mois. « Toutes les activités sont éligibles », a rappelé la Chambre de Métiers et de l’Artisanat. Les projets individuels en milieu rural peuvent prendre la forme de création, de modernisation, de diversification, d’accessibilité physique et numérique…

Objectifs du dispositif : préserver le savoir-faire des TPE en favorisant leur modernisation, et affirmer le commerce et l’artisanat comme un facteur d’attractivité. « Il s’agit enfin d’une mesure pour le monde rural et des entreprises de proximité qui ne sont pas les plus visibles, a souligné Jean-Charles Martinelli. Ce sont des aides financières directes, des primes en quelques sortes. C’est presque quelque chose d’extraordinaire. »
Pour rappel, Prossima est porté par une enveloppe de sept millions d’euros, dont cinq pour le commerce. Avis aux intéressés.
----
* La Chambre Régionale de  Métiers et de l’Artisanat de la Corse (CRMA) et la Chambre de Commerce et d’Industrie Territoriale de la Haute Corse (CCIT 2B) souhaitent promouvoir le dispositif  «PROSSIMA», élaboré au niveau régional par l’Agence de Développement de la Corse (ADEC), la DIRECCTE de Corse.  




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie