Corse Net Infos - Pure player corse

Volley - Ligue A Le GFCA mal récompensé face à Tours (2-3)


Rédigé par Vincent Marcelli le Mardi 12 Décembre 2017 à 22:30 | Modifié le Mardi 12 Décembre 2017 - 23:38


Les Ajacciens ont livré une très belle prestation face au TVB et ses stars. Mais une mauvaise gestion du tie-break et quelques décisions arbitrales pour le moins litigieuses, les privent d’un nouveau succès. Un match néanmoins sur lequel Fred Ferrandez peut s’appuyer pour la suite de la compétition.


(Photo Marcu-Antone Costa)
(Photo Marcu-Antone Costa)






Volley Ligue A 10e journée
GFCA-TVB
Salle du Palatinu
Spectateurs : 800 environ
Evolution du score : 26-24 (29’), 23-25 (31’), 25-20 (28’), 16-25 (25’), 13-15 (18’)


GFCA
Dailey (cap.), Takaniko, Lacassie, Carle, Gonzalez,Bruckert-libero : Exiga- ent : F.Ferrandez.
Tours VB
Hernan (cap.), Gotsev, Egledskalns, Diefenbach, Reichert, Wounenbaina- libero: Henno- ent: C. Enard

Le GFCA, qui reste sur deux victoires consécutives face à Montpellier et à Sète, veut réaliser la passe de trois. Un challenge dans ses cordes malgré le statut du TVB, d’autant qu’il aligne pour la première fois son équipe type. La perspective de remonter dans le top cinq de Ligue A donne des ailes aux Ajacciens. Mais ce premier set sera, à l’image de la rencontre, très indécis. Les deux équipes vont se livrer à un mano à mano. Le Gaz va prendre les devants (3-1, 4-2, 5-3). Solides sur leurs bases arrières, les deux équipes parviennent à se neutraliser, l’une répondant à chaque fois à l’autre. De sorte que personne ne parvient à creuser l’écart. Le GFCA reste devant d’une courte tête et accroît même son avance au bon moment grâce à une attaque de Takaniko (15-13). Sous l’impulsion d’Hernan, son passeur et de Reichter, le TVB recolle et prend une avance que l’on croit décisive (18-21). Les Ajacciens restent dans la roue, aligne un 4-1 et s’offrent même deux balles de set (24-22). Wounenbaia sauve la première et Gonzalez frappe dehors sur la suivante (24-24). Ce n’est que partie remise. Lacassie place une attaque gagnante et sur un contre manqué d’Egleskalns, pas trop dans son assiette (il se refera en fin de match), le Gaz s’adjuge, aux forceps, la première manche (26-24).


Le niveau de jeu va s’élever au court d’un second acte encore plus palpitant. Dominé dans son ensemble, par des visiteurs qui commettent moins de fautes et sont intraitables en réception. Pourtant, le Gaz débute le second acte comme il avait terminé le premier, sur les chapeaux de roues (5-2). Solides dans tous les compartiments du jeu, surtout en réception, les Ajacciens, qui ont haussé leur niveau, virent logiquement en tête au premier temps mort technique à la faveur d’une superbe attaque de Gonzalez (8-5). Dans cette adversité, le TVB fait le dos avant de corriger le tir. Il enraye tout en réception, soigne son service et parvient à recoller, puis à prendre même les devants sur un contre de Reichtert et une attaque de Gotsev (8-10). L’écart se creuse dangereusement pour des Gaziers qui subissent trop (10-15). Le TVB vire en tête au second temps mort technique en ayant aligné un cinglant 11-2 dans cette période. Une avance qui, si elle se réduit sous les coups de boutoirs de Takaniko, auteur de deux points au bon moment, leur permet d’être devant au money-time (17-20). Le Gaz, qui a le mérite de ne rien lâcher, s’arrache pour rester dans la roue (18-20). On croit que la messe est dite pour les Ajacciens, menés 18-23. C’est mal connaître les « rouge et bleu » qui recollent (23-24) avant de céder sur une attaque de Wounembaia (23-25).


Au retour des vestiaires, le match n’a rien perdu de son intensité. On se rend coup pour coup et malgré des fautes directes, le GFCA, malmené dans l’entame du set (1-3), prend rapidement les devants (8-6) pour ne plus les lâcher. La manche sans doute la plus aboutie. L’hommage à Johnny avec un « Allumer le feu » de circonstance donne des ailes aux « rouge et bleu ». Gonzalez fait vaciller la forteresse adverse (10-6, 11-7). Dans un temps fort, les Ajacciens stoppent tout en réception et perforent un peu plus, la défense adverse (13-8). Si les décisions litigieuses ne basculent jamais en faveur du Gaz, le scénario se poursuit et surtout l’écart se maintient (15-11). Le deuxième temps mort technique arrive à point nommé pour des Tourangeaux à la peine (16-11). Et l’avance s’accentue pour des Gaziers décidés à enlever cette troisième manche (19-12). Le TVB  recolle (19-15) mais Lacassie permet aux Gaziers d’arriver au money-time nantis d’une avance importante (20-15). Encore une fois, les Tourangeaux grappillent leur retard (20-17). C’est le moment choisi par Tim Carle, l’un des grands bonhomme du match, pour sortir deux points décisifs (22-17). Une faute de service offre cinq balles de 2-1 aux Ajacciens. Egleskalns sauve la première. Lacassie conclut d’une superbe attaque (25-20).


Loin d’abdiquer, les Tourangeaux rentrent mieux dans cette quatrième  face à des Ajacciens dans le dur et très vite dominés (1-5). Une entame qui va leur coûter cher et après laquelle il vont courir. Au premier temps mort technique, l’écart est déjà conséquent (2-8). Fred Ferrandez utilise alors son joker de luxe, Ludo Castard pour enrayer la dynamique tourangelle. Mais les ballons sortent, à chaque fois, d’un rien (4-9, 5-10). Si le GFCA s’accroche, à l’image d’un superbe échange conclu magistralement par Lacassie, il ne parvient pas à réduire l’écart. Celui-ci se creuse (6-13). Avec une telle avance, il ne peut plus arriver grand-chose aux Tourangeaux qui filent vers l’égalisation à deux manches partout. D’autant que ce diable de Reichter trouve encore des diagonales qui font mal. Au second temps mort technique, les visiteurs s’envolent (9-16). Le GFCA fait de la résistance sans pour autant refaire son retard (15-22, 16-23). Un contre out de Morgado offre 8 balles de deux manches partout au TVB. Jouffroy conclut (16-25).
On a recours au tie-break pour départager les deux équipes. 

L’entame de ce set décisif est cruciale. Il va se jouer tout autant dans le jeu que dans les têtes. Le geste rageur sur un point gagnant, de Gonzalez en dit long sur les intentions ajacciennes. Encore une fois, deux points litigieux profitent aux Tourangeaux (2-3, 3-4). Gotsev enfonce le clou dans un Palatinu en colère (3-5, 4-6). Le GFCA réagit face à cette situation contraire. Il puise dans ses vertus, le mental et la motivation nécessaires pour combler son retard et prendre les devants grâce à un contre de Gonzalez (7-6). Au changement de camp, les « rouge et bleu » restent devant (8-7). Mais Egleskalns, le pointu letton du TVB sort le grand jeu et l’adversaire vire en tête (8-10, 9-11, 10-12). A chaque fois, le Gaz recolle et malgré des fautes directes au service, il parvient à refaire son retard (13-13). Pourtant, deux nouvelles fautes lui coûtent cher et c’est le TVB qui, au bout du suspense, enlève la décision.
Rageant !




Dans la même rubrique :
< >

Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports




Derniers tweets
Corse Net Infos : La photo du jour : Magnifique Monte Calva https://t.co/2ILr8UDiBn https://t.co/FYcLmLRrCD
Dimanche 23 Septembre - 07:49
Corse Net Infos : Le FC Bastelicaccia rejoint sur le fil par le Gallia (2-2) https://t.co/HInCRX9LPe https://t.co/ocq1Ngkmgr
Samedi 22 Septembre - 23:49
Corse Net Infos : "Sò quì" : Corsica Libera soutient les lycéens du Fium'Orbu https://t.co/DPkKFcYUPZ https://t.co/TSxxGGQp1h
Samedi 22 Septembre - 22:54
Corse Net Infos : La Squadra Corsa privée de Coupe du Monde... https://t.co/JEgylUUIVo https://t.co/1Ae2kaIyGv
Samedi 22 Septembre - 22:44



Newsletter






Galerie