Corse Net Infos - Pure player corse

Violences faites aux femmes : De la place Saint-Nicolas au Marché…


le Dimanche 25 Novembre 2018 à 16:31 | Modifié le Dimanche 25 Novembre 2018 - 17:33


La journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes du 25 novembre est l’occasion pour l’ensemble des acteurs et actrices de réaffirmer l’importance d’une mobilisation collective contre les violences faites aux femmes. A Bastia, une opération conjointe sera menée par les associations "Femmes Solidaires", "le CIDFF" et le club "Soroptimist" en collaboration avec le services de l'Etat via la délégation aux droits des femmes et à l'égalité. Malgré la pluie un rassemblement a eu lieu vers 10 heures sur la place Saint Nicolas. Les représentantes des divers mouvements et les élus qui s'étaient joints à la manifestation se sont dirigés ensuite vers vers la place du Marché où un stand a été installé afin de sensibiliser le public à la problématique des violences faites aux femmes et écouter le témoignage d'Emilie, une jeune femme qui a partagé son expérience dans un récent ouvrage.


Violences faites aux femmes : De la place Saint-Nicolas au Marché…
La violence à l’égard des femmes est l’une des formes de violation les plus systématiques et les plus répandues des droits de l’Homme.; cette violence touche toutes les femmes, indépendamment de leur âge, statut socio-économique, niveau d’éducation et région du monde; elle se manifeste dans toutes les sociétés et constitue un obstacle majeur à l’élimination des inégalités entre les sexes et de la discrimination à l’égard des femmes dans le monde. (Assemblée générale de l’ONU 2006) Les violences faites aux femmes sont séculaires et planétaires. Protéiforme, l’ensemble de ces violences (violences au sein du couple, violences sexuelles, mutilations sexuelles féminines, mariages forcés et prostitution) se caractérisent par leur ampleur et leur gravité.
Les violences faites aux femmes sont mieux connues et davantage dénoncées.
Néanmoins elles demeurent massives. La persistance de ces violences est intolérable : elles bafouent les droits et la dignité des femmes.

C'est tout cela qu'ont voulu dénoncer dimanche "Femmes Solidaires", "le CIDFF (Centre d'Information sur les Droits des Femmes et des Famille) de Haute-Corse" et le club "Soroptimist".
Au terme de leur déplacement entre la place Saint-Nicolas et celle du Marché, tout le monde a apporté son soutien à Emilie Santini qui livre dans  Undefeated, un roman autobiographique, ce qu'a été son calvaire
"Il est 10h15, je suis devant le tribunal. [...] Cela fait maintenant pas loin d’un an que j’ai rompu avec Joris. 9 mois très exactement. 37 semaines. 259 jours que j’ai mis un terme à mon cauchemar, bien qu’il me hante encore aujourd’hui."

Dans ce livre  qui relate« une histoire poignante, qui parle d’un sujet encore aujourd’hui trop présent pour beaucoup de femmes, l’auteure dénonce les faits en s'ouvrant sur sa propre histoire" , on ne peut "qu’admirer la force et le courage de cette femme que nous apprenons à comprendre et à découvrir au fur et à mesure que les pages de son roman se tournent " souligne le CIDFF de Haute-Corse qui soutient l'auteure.
" Emilie souhaite partager sa douloureuse expérience pour prévenir, aider toutes celles, qui comme elle, se laisseront porter vers, ou bien sont déjà aux prises avec les violences dans leur couple."




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie