Corse Net Infos - Pure player corse

Vaccination, dépistage, protocole sanitaire : la rectrice de l’académie de Corse présente les axes de la rentrée scolaire


La rédaction le Lundi 30 Août 2021 à 09:05

Si plusieurs contraintes sanitaires sont prévues pour cette rentrée scolaire, la rectrice de l'académie de Corse ne se dit pas inquiète pour ce retour en classe notamment en raison d'un protocole "qui reconduit les mesures qui ont fait tout au long de l’année dernière la preuve de leur efficacité" et du déploiement de la campagne vaccinale pour les 12-17 ans.
Dans une interview a CNI, Julie Benetti présente les grandes lignes de la rentrée 2021 et dévoile le plan vaccinal qui sera mis en place à partir du 13 septembre



La rectrice de l'Academie de Corse, Julie Benetti. Photo Michel Luccioni
La rectrice de l'Academie de Corse, Julie Benetti. Photo Michel Luccioni
Le protocole de niveau 2 a été retenu pour cette rentrée. Comment travaillez-vous avec les établissements pour le mettre en œuvre  ?
- Nos directeurs d’école et chefs d’établissement ont été destinataires dès la fin juillet du protocole sanitaire qui comporte quatre niveaux et dont le niveau 2 s’appliquera en effet à cette rentrée. Ce protocole reconduit les mesures qui ont fait tout au long de l’année dernière la preuve de leur efficacité et auxquelles nos équipes de direction comme nos enseignants sont aujourd’hui parfaitement rodés. Les gestes barrières, la stratégie du contact tracing, les campagnes de tests menées en milieu scolaire ont permis d’assurer la sécurité de nos élèves et de nos personnels et de maintenir ouverts nos écoles et établissements. Ce sont ces même principes qui s’appliqueront à cette rentrée. 

- Ce protocole est-il suffisant au regard de la situation sanitaire corse ?
- Oui d’autant que le protocole comporte des mesures d’adaptation locale. Ainsi le port du masque dans les espaces extérieurs de nos écoles et établissements suivra les mêmes règles qu'en population générale. Concrètement l’application du niveau 2 pour cette rentrée signifie que tous nos élèves, écoliers, collégiens et lycéens, seront accueillis en présentiel et pour l’intégralité du temps scolaire. Nous devons nous en réjouir pour tous nos élèves, nos lycéens en particulier dont la scolarité a été largement perturbée l’an passé et qui aspirent à retrouver des conditions normales d’enseignement. 

- Comment est-il susceptible d’évoluer et sur quels critères ?
- Une analyse régulière de la situation épidémique est assurée par le ministère de l’Education nationale sur la base des indicateurs fournis chaque semaine par Santé publique France pour chaque territoire. En fonction de la situation épidémique et notamment du taux d’incidence, de la tension en réanimation et du taux de couverture vaccinale, le passage d’un niveau à un autre pourra être déclenché tant à l'échelle nationale que territoriale, afin de garantir la réactivité et la proportionnalité des mesures.

- Les modélisations faites par l’institut Pasteur ont montré qu'à partir de l’automne la moitié des nouvelles contaminations aura lieu chez les enfants puisque c’est la population non vaccinée, êtes-vous prêts ?
- Face à cette crise, nous devons tous savoir faire preuve d’humilité. Toutes les dispositions sont prises pour éviter la circulation du virus dans nos écoles et le protocole sera appliqué strictement avec dans le premier degré la fermeture de la classe pour une durée de 7 jours dès le premier cas positif. Nous avons également prévu de reconduire des campagnes de tests massives dans les écoles pour freiner la circulation du virus. Suivant l’évolution de la situation épidémique, un renforcement des mesures pourra être décidé. Chaque école, chaque collège et lycée de notre académie se dote en cette rentrée d’un plan de continuité pédagogique si nous étions appelés à assurer un enseignement hybride voire un enseignement entièrement à distance. Nous serons d’autant plus sereins que nous aurons anticipé toutes les situations.

- La distinction entre "vaccinés" et "non vaccinés" s'agissant des cas contacts dans une classe fait débat. Y a t-il un risque de créer des inégalités ? Il y aura un enseignement en distanciel pour les élèves cas contact obligés de rester à la maison ?
- Cette mesure d’isolement pour une période de 7 jours des adolescents de plus de 12 ans non vaccinés est prise dans leur intérêt, pour les protéger d’un risque de contamination accru par la Covid. Il ne s’agit en aucune façon de les priver d’école puisqu'une continuité pédagogique sera assurée comme nous l’avons fait tout au long de l’an passé pour les élèves déclarés cas contact.

- Comment les campagnes de vaccination annoncées par le ministre, vont-elles se dérouler sur l'île et à partir de quand ?
- Ces campagnes de vaccination seront déployées dès la semaine du 13 septembre dans notre académie. Nous avons privilégié, suivant les capacités des centres de vaccination, des solutions pragmatiques et de proximité tenant compte de la situation de chaque établissement. Trois dispositifs ont été retenus : le déplacement encadré des élèves vers un centre de vaccination lorsque celui-ci est dans la proximité immédiate de l’établissement, le déplacement d’une équipe mobile dans une antenne dédiée d’un centre de vaccination à proximité de l’établissement et enfin, l’intervention d’une équipe mobile dans l’établissement. Cette programmation est sur le point d’être finalisée avec l’ARS et en partenariat avec les communes concernées et la Collectivité. Toutes les précisions nécessaires à l’information des parents leur seront transmises dès le jour de la rentrée, ainsi qu’une notice explicative et un formulaire de consentement. Un webinaire (séminaire par visioconférence) sera par ailleurs organisé par l’ARS le samedi 4 septembre de 10 heures à midi à l’attention des parents d’élèves en présence de pédiatres pour répondre à toutes leurs interrogations.  

- Ailleurs en France syndicats et parents d'élèves critiquent ce protocole "trop léger" face à une situation épidémique plus préoccupante de celle de 2020. Vous avez eu une réunion de pré-rentrée avec les représentants de parents d’élèves et les syndicats. Partagent-ils les mêmes préoccupations que sur le continent ? Quelles sont leurs craintes et comment vous y avez répondu ?
- J’ai réuni vendredi dernier (27 aout) les organisations syndicales puis les fédérations de parents d'élèves. Nous avons pris l’habitude depuis mars 2020 de ces temps d’information et d’échanges réguliers sur la gestion de la crise sanitaire. Ils se poursuivront cette année avec d’ores et déjà une prochaine réunion programmée avant la fin septembre pour tirer un premier bilan de la rentrée. Que des inquiétudes s’expriment en période de rentrée est naturel. Elles étaient sensiblement les mêmes à la rentrée 2020. Il est important de pouvoir les apaiser et ne pas ajouter au climat anxiogène. Nous avons appris depuis 18 mois à nous adapter pour protéger notre Ecole et assurer en milieu scolaire la sécurité de nos élèves et de nos personnels. Et nous disposons avec la vaccination d’un nouveau pilier essentiel dans la lutte contre la Covid. 















    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047