Corse Net Infos - Pure player corse

Un « gilet jaune » et un gendarme légèrement blessés à Porto-Vecchio


Rédigé par Irène Ferrari le Samedi 17 Novembre 2018 à 16:56 | Modifié le Samedi 17 Novembre 2018 - 17:38


Un conducteur énervé, en provenance de la Rocade, a forcé le barrage et a heurté un jeune homme, qui faisait partie des "gilets jaunes", le blessant à la main, puis un gendarme. Un nouvel appel au rassemblement est lancé pour lundi matin devant la mairie de Porto-Vechio


Les gilets jaunes se sont regroupés tôt ce samedi matin - depuis 7 heures -  au rond-point du magasin Géant, afin de positionner les différentes équipes aux  4 points du carrefour.
Point d'agressivité lors de ce rassemblement,  juste le désir d’être en coordination avec les mouvements nationaux. Démontrer qu'en Corse, les gens sont également mécontents des hausses des tarifs  des carburants, mais pas seulement…
Tous ont répondu aux appels de rassemblement de Patricia Artero et de son staff qui n’a pas ménagé ses efforts pour motiver et divulguer  sur les réseaux sociaux les mots d’ordre de sécurité et a même publié une charte  de bonne conduite pour cette manifestation.
Une opération escargot avait également été organisée Samedi dernier par le mouvement .
Ambiance « bon enfant », donc : pas de blocage mais juste un ralentissement des véhicules généré par les barrages filtrants accompagne de  distribution de tracts.


La gendarmerie était présente, sans toutefois trop peser sur le déroulement de la manifestation. En revanche, un conducteur énervé a forcé le barrage et a heurté un jeune homme, qui faisait  partie des gilets jaunes le blessant à la main, et a ensuite a heurté également un gendarme.
Les esprits se sont rapidement calmés et un groupe de musiciens joueurs de percussions  et de rythmes brésiliens s’est  ensuite  joint aux déplacements des manifestants pour tourner lentement à pied autour du rond-point.
De leur côté, les motards qui s’étaient joints aux manifestants ont fait rugir leurs moteurs  avant de démarrer et défiler vers la ville accompagnés par des voitures, bandera au vent, diffusant des chants corses, des  taxis et des ambulances  .


De retour vers le rond point, on a pu constater que moins de monde était rassemblé.
Quant à l’après midi, la pluie et le  vent froid ont conduit les organisateurs à  annoncer par haut parleur la fin de la manifestation mais pas la fin des revendications :  un rendez-vous a été donné pour un rassemblement devant la mairie de Porto-Vecchio lundi matin à 10 heures.





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie