Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


U cullettivu per a furesta corsa veut remettre "la forêt au centre du débat public"


Livia Santana le Mercredi 24 Mars 2021 à 14:13

Cinq mois après sa création le "Cullettivu per a furesta corsa" a présenté à la CdC un plan pour la sauvegarde de la forêt corse. Parmi les mesures souhaitées, un centre de formation pour la filière bois, une restructuration de cette dernière mais aussi un investissement massif pour celle-ci.



U cullettivu per a furesta corsa veut remettre "la forêt au centre du débat public"
Après de longues semaines de travail, le Cullettivu per a furesta corsa, constitué le 12 octobre dernier, a présenté à la Collectivité de Corse le plan "Per un Riacquistu di a furesta Corsa". Dans celui-ci, le collectif demande une politique d'orientation forestière et propose plusieurs mesures en ce sens. 

Le collectif demande notamment un investissement massif pour la forêt corse qui n'en bénéficierait plus depuis 2012. "Auparavant il y avait environ 2 millions d'euros investis pour les forêts. Mais depuis une dizaine d'années, les pistes ne sont pas entretenus, c'est un des points noirs de la filière bois", s'indigne Dume Santelli, porte parole du collectif. Cet investissement passerait notamment par la plantation massive d'arbres après les incendies, comme cela a déjà été fait en 2003 lors du feu qui a détruit plus de 1800 hectares. " En février 2020, l'incendie de Solaro a parcouru environ 5.000 hectares, mais aucunes réfection de piste, ou installation d'ouvrage DFCI n'ont été faites.", poursuit Dume Santelli. 

Afin d'exploiter le bois et éviter qu'une ressource au potentiel économique ne disparaisse, le collectif entend s'attarder sur la problématique des incendies grâce notamment à la mise en oeuvre du "plan de protection rapprochée des massifs forestiers". 

La forêt, un enjeu stratégique 

Afin d'encourager la production de bois, le collectif recommande à la CdC d'encourager l'utilisation du bois dans la commande publique, notamment dans la construction de ses bâtiments. 
 
Pour développer la filière bois encore assez inexploitée sur l'île, le Collectif propose également la création d'un centre de formation des métiers du bois. "De nombreux jeunes sont  intéressés par ces métiers mais il y a actuellement très peu de débouchées", déplore Dume Santelli. L'Ile de Beauté excelle dans l'ébénisterie artisanale. A ce titre, le collectif aimerait faire de la corse un pôle d’excellence dans ce domaine pour éviter la disparition de ce savoir-faire.
 
Rencontré le 9 février dernier, le président de l'Exécutif s'était engagé à les revoir sous un mois pour débattre des propositions. Plus d'un mois plus tard, le collectif n'a pas eu de retours. Dans son plan du budget primitif 2021, la CdC indique 640 000 euros pour la forêt, une somme qui est loin de convenir au collectif : "Sauf erreur, il s'agit d'un marché d'entretien mécanisé ponctuel des pistes en forêts territoriales. L'investissement pur tel qu'on doit le concevoir est absent de cette programmation."


















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047