Corse Net Infos - Pure player corse

"Trahisons", le trio infernal de Pinter à la Fabrique de Théâtre de Bastia


Rédigé par Michela Vanti le Jeudi 7 Avril 2016 à 23:21 | Modifié le Vendredi 8 Avril 2016 - 00:39


Lieu d’expérimentation culturelle, engagé depuis plus d'une décennie dans la promotion et la diffusion du théâtre et de l’art contemporains, la Fabrique de Théâtre de Bastia est désormais un carrefour d'échanges culturels entre la Corse et le reste d’Europe. En est un parfait exemple, Trahison de Pinter que le fameux collectif belge tg Stan fera revivre ce week-end à Bastia.


L’originalité du collectif flamand tg STAN va être en scène ce weekend à la Fabrique de Théâtre de Bastia. Avec deux spectacles, samedi à 21 heures et dimanche à 15 h,eures la troupe belge propose au public Trahisons d’Harold Pinter.
Du langage concis et direct, parfois brut, du dramaturge et prix Nobel de littérature anglaise, s’est emparé le tg STAN qui selon les critiques, unanimes, de la presse, a réussi une adaptation bouleversante de ce texte qui plonge le spectateur au cœur de la sensibilité et des méandres humains.


La présence de tg Stan en Corse est beaucoup plus d’une représentation théâtrale, c’est le résultat d’un long travail autour de la création artistique contemporaine européenne, que depuis une décennie la Fabrique de Théâtre met en œuvre pour offrir aux Corses une façon de voir le théâtre autrement.

« Notre choix artistique  - nous explique le directeur artistique François Bergoin - est complémentaire à celui du théâtre municipal  qui se doit d’avoir une programmation plus grand public. Nous avons cent places et le rapport des artistes avec les spectateurs est diffèrent, beaucoup plus proche. Ici l’artiste n’est pas mis sur un piédestal mais il rentre en relation avec le spectateur. La parole, la rencontre et le débat reprennent l’importance qui avaient dans l’antiquité. ».

La Fabrique, lieu d’expérimentation culturelle, engagé depuis plus d'une décennie dans la promotion et la diffusion du théâtre et de l’art contemporains, est désormais un carrefour d'échanges culturels entre la Corse et le reste d’Europe.  « Notre volonté – précise François Bergoin - c’est d’abord de nous installer en Europe et non de nous ouvrir à l’Europe car si on s’ouvrait, ça voudrait dire qu’on est fermés et aujourd’hui la Corse a marqué sa place dans d’autres Pays. Depuis 10 ans on accueille des compagnies innovantes et prestigieuses des 27 autres pays européens  qui jouent dans leur langue originale pour montrer aux Corses ce qui se passe sur les autres scènes européennes et offrir des spectacles de qualité qui viennent  de toute l'Europe.
Voir des spectacles dans la langue originale ça ne peut que renforcer la langue corse, pendant ces dix ans nous avons porté la preuve que l’importance sur un plateau ce n’est pas tant la langue mais la force des acteurs et du texte et la langue corse est une langue que pourrait elle aussi s’exporter comme les autres. ».

La Fabrique est aussi le Théâtre de l’Alibi, une compagnie de création et diffusion théâtrale née en 1991 qui a, aujourd’hui,  comme but principal la formation des jeunes : les acteurs de l’Europe de demain.

Pour plus d'infos: www.theatrealibi.fr
 




Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine