Corse Net Infos - Pure player corse


Tour de Corse en pédalo: une tentative de record du monde pour la bonne cause


Philippe Jammes le Vendredi 5 Août 2022 à 07:53

Depuis mercred 3 aouti Julien et Armand sont pieds au plancher de leur pédalo. Objectif, original et jamais réalisé, un tour de Corse qui pourrait être synonyme de record du monde de distance mais aussi envoyer un beau message d’espoir.



Julien et Armand, tôt ce jeudi matin.
Julien et Armand, tôt ce jeudi matin.
Julien Segretain, 27 ans est de Chambéry. Son coéquipier lyonnais Armand Thoinet est lui âgé de 29 ans. « Julien a commencé ses défis en 2015, tout comme moi, mais à l’époque on ne se connaissait pas» débute Armand. « Personnellement, amoureux de la Corse, j'ai commencé par un demi-tour de l’île en kayak. C'était splendide. Puis j’ai effectué la descente du haut Rhône en kayak, puis le tour du lac Léman,  le pôle nord en kayak, des défis en tandem et à pied comme la traversée du désert des Agriates en 2017, la grande traversée du Jura. Au total près de 6000 km en cumulé ».

Et Julien d’enchaîner : « Pour moi tout a commencé par un Chambéry-Marseille en courant, puis j’ai enchaîné un Vintimille-Port Barcarès en rescue board, Fixie, trottinette, etc… et toujours pour une bonne cause ».

Julien et Armand se sont finalement rencontrés en 2015 grâce à un ami commun lors d'une sortie raquettes/bivouac. «Ça a tout de suite collé entre-nous » souligne Julien. « L'an dernier on a traversé la France en tandem du Mont Saint Michel savoyard, pas connu du tout, au Mont Saint Michel normand, beaucoup plus connu. Pour nous ce fut l’occasion de parler du handicap invisible. Tout ce qui existe ne se voit pas forcément » poursuit Armand, atteint de sclérose en plaque, cette maladie auto-immune qui affecte le système nerveux central. « À travers cette aventure, on veut montrer qu'il est possible de dépasser ses limites » explique Julien. « La maladie d'Armand n'est pas visible au premier coup d'œil et ne l'empêche pas de se lancer des défis. Ce tour en pédalo ne vise pas à récolter des fonds. On souhaite juste relayer notre quotidien sur les réseaux sociaux afin de sensibiliser au handicap invisible ».

Le défi est donc à suivre à la fois sur le site Koa, l'agence d'aventuriers sportifs de Julien Segretain et sur Les défis d’Armand, le blog d’Armand. C’est durant ce défi des deux Monts, que, partie d’une boutade, l'idée du pédalo leur est venue. « Un défi qui nous fasse rêver et un message humain, les apparences sont trompeuses. En septembre 2021, on a commencé notre préparation » indique Julien.

Ce pédalo du défi est chargé d’histoire, vieux de 45 ans et réhabilité par leurs soins.
« On l’a baptisé La macagna car il reflète un peu l'esprit de notre défi. On ne se prend pas au sérieux même s'il y a énormément de travail pour en arriver là » précise Armand.

700 Km en 25 jours
Le pédalo remis en état, l’aventure pouvait commencer pour nos deux compères après plus d’un an de préparatifs. « On a prévu 25 jours pour 650 à 700 km sachant que le record en pédalo de plaisance est de 390km » annonce Julien. « En fait on va être très dépendants de la météo donc on n’a pas d'étapes établies à l'avance. On s’est fixés en moyenne 30 km par jour, en autonomie et autosuffisance alimentaire avec près de 80 kg de matériel à bord. On mise sur huit à neuf heures par jour. De très tôt le matin, une pause repas, puis de nouveau en milieu d'après-midi. Nous dormirons sur la plage, suivis par une assistance, une équipe de quatre personnes en zodiac».

Partis d’Ajaccio ce mercredi, Armand et Julien vont « tourner » autour de la Corse dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Une boucle qui nécessite on s’en doute une bonne condition physique. « Pour la préparation physique, on a mis l'accent sur le vélo. Mais comme on enchaîne les défis on affiche une bonne condition qu’elle soit physique ou mentale » souligne Armand.   « C’est vrai qu’on commence à avoir l'habitude d'organiser des défis aventures donc on a pu s'appuyer sur nos forces respectives pour être complémentaires. » enchaîne Julien, «moi notamment niveau communication et Armand, notamment aussi, niveau carto. Mais il y a tellement d'autres choses à prévoir et en fait c’est la météo qui nous fait le plus peur. Pour le reste on a préparé du mieux qu'on pouvait pour aller au bout et à moins d'une casse irrémédiable on ira au bout ».

Nos « pédaleurs » ont le moral d’autant que lors de leur 1ère étape de mercredi, une pale du pédalo s’est cassée. « Heureusement grâce à nos partenaires on a pu réparer à la pause de midi » explique Armand. « Au fil de l’eau, on a déjà rencontré pas mal de monde et les messages délivrés n’étaient qu’encouragements. Et ça, ça fait très plaisir ».

Si, vous prélassant sur la plage, vous voyez passer non loin de la côte cet objet flottant identifié marron et vert, n’hésitez pas à les encourager !















L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047