Corse Net Infos - Pure player corse

Territoriales : Michel Stefani et Anissa Flore Amziane conduiront la liste "Campà megliu in Corsica/Vivre mieux en Corse"


La rédaction le Lundi 19 Avril 2021 à 20:47

Michel Stefani et Anissa Flore Amziane, qui conduiront la liste "Campà megliu in Corsica/Vivre mieux en Corse" lors des élections territoriales de juin prochain, précisent dans une déclaration commune les objectifs qu'ils seront les leurs s'ils sont élus à l'assemblée de Corse



Anissa Flore Amziane et Michel Stefani (Archives CNI)
Anissa Flore Amziane et Michel Stefani (Archives CNI)
Cette liste sera celle des mondes du travail, de la vie culturelle, des luttes pour l’égalité et contre les précarités, des luttes pour la dignité, la libération de la parole... Elle sera constituée de citoyens, de salariés syndicalistes, de jeunes, de militant-e-s associatifs antiracistes et féministes, d’écologistes qui porteront "la parole de gauche à l’Assemblée de Corse/A parola di manca à l’Assemblea di Corsica" où elle manque terriblement depuis 2017.
Au moment où les choix libéraux de la majorité régionale se font sentir durement par la hausse généralisée de la fiscalité en Corse, les conditions de vie des plus modestes ne cessent de se dégrader alors qu’ils sont déjà, depuis des années, injustement frappés par la cherté de la vie. La Corse est la région de France métropolitaine où les inégalités entre les plus riches et les plus pauvres sont les plus marquantes, où le potentiel fiscal des ménages est le plus faible et les salaires les plus bas. La population paie ainsi très chèrement l'échec politique de la majorité nationaliste notamment de sa politique déchets qui ignore la dimension sociale en prétendant défendre l'environnement.
Ces choix libéraux sont encore plus rudes.


Il ne suffit pas de déplorer la pauvreté alors que, par ailleurs, les millions du plan Salvezza e Rilanciu vont encourager ceux qui, à la tête du Consortium des patrons corses et du groupe Rubis pour les carburants, sont à la fois responsables de la cherté de la vie mais également de la "captation" de la solidarité nationale au détriment de la justice sociale. Ce détournement de la solidarité nationale est encore souligné par l’Autorité de la concurrence.
Aucun élu sortant à l’Assemblée de Corse ne s’en est indigné. Tous ont connaissance de la situation : 200 millions d’euros de réfaction de TVA s’évaporent et près de 100 millions d’euros de CICE et de CICo sont versés aux entreprises chaque année sans contre partie sociale. Mais les gros patrons corses, principaux sinon uniques bénéficiaires de ces aides massives, fortement soutenus par une majorité d’élus territoriaux, continuent de réclamer des aides de l’Etat, sans jamais envisager d’augmenter les salaires !
Au plan national comme au niveau insulaire, ces inégalités et ces avantages indus doivent être combattus avec détermination. Le principal levier de cette rupture, c’est le partage des richesses. Il doit devenir l’arme du changement avec la mise en œuvre de mesures efficaces et justifiées : taxation des géants de l’informatique, du commerce et de l’industrie pharmaceutique, dont les actionnaires s’enrichissent scandaleusement avec la pandémie ; contrôle des prix pour faire cesser en Corse "l’enrichissement sans cause" de certains secteurs de l’économie ; transparence sur l’utilisation de l’argent public et, au besoin, débusquer les fraudeurs ; baisse de moitie de la fiscalité sur les ordures ménagères et augmentation de celle sur les gros patrimoines ; engager une politique ambitieuse de construction de logements sociaux 500 à 600 par an pour répondre à une demande croissante et soutenir le secteur du BTP.
Voilà, sans être exhaustifs quelques mesures qui répondent à un besoin de justice et de bon sens et sans lesquelles la vie des plus modestes ne peut être améliorée. Ce sont des mesures que les communistes et la gauche insulaire doivent défendre à l’Assemblée de Corse et porter au niveau national.
Tel est notre engagement, pour vivre mieux en Corse.
D’autant que la mono activité touristique, la spéculation encouragée par des mesures de défiscalisation toujours plus favorables au gros patronat local, l’affairisme et le développement d’activités mafieuses qui l’accompagnent très souvent… Ce "modèle" économique et social, s’il perdure, ne pourra qu’aggraver le sort des plus pauvres et des plus défavorisés, engendrer de nouvelles dérives sociétales et une emprise dangereuse de la pègre sur la vie économique de la Corse.
Sans luttes, sans rupture avec la "gestion loyale" du capitalisme, et, par conséquent, sans mesures fortes de justice, au plan régional comme au plan national, rien ne changera pour les salariés, les retraités, les jeunes et les plus démunis de Corse dont le pouvoir d’achat et les conditions de vie se dégradent dramatiquement.
L’enjeu central de cette élection territoriale est bien là : proposer des choix de rupture avec ce "modèle" imposé par le capitalisme mondialisé et ses projections nationales et régionales. Il s’agit de constituer et de conforter un pôle politique de résistance antilibérale et de lutte contre les politiques clientélistes et antisociales, qui aggravent les inégalités et livrent la Corse et sa jeunesse aux groupes maffieux.
Nous allons faire connaître rapidement les grandes options qui pourraient apporter du neuf dans la vie politique corse, répondre aux préoccupations sociales et environnementales (santé, hôpital, transports, services publics, logement, éducation, ouverture culturelle, environnement, protection de la nature, déchets…) et faire entendre cette nécessaire "parole de gauche".
"Per campà megliu in Corsica. Tutti insemi purtemu sta parola di manca a l’Assemblea di Corsica".
"Pour vivre mieux en Corse. Tous ensemble portons cette parole de gauche à l’Assemblée de Corse"














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047