Corse Net Infos - Pure player corse

Sporting : Première sortie ratée à Nantes


Rédigé par le Samedi 10 Août 2013 à 22:15 | Modifié le Dimanche 11 Août 2013 - 01:31


Une première mi-temps pour rien une seconde à peine meilleure mais sans plus : c'est l'impression que l'on retiendra de la prestation du Sporting à Nantes devant les caméras de Bein Sport.


La main droite de Landreau n'a pas tremblé. (Ouest France)
La main droite de Landreau n'a pas tremblé. (Ouest France)
Mais où était passé le Sporting durant la première période ?
On s'attendait à voir le bleu du nouveau maillot du Sporting briller à La Beaujoire. En fait on n'aura vu que du jaune.
Celui des Canaris de Nantes.
Plus fringants, plus en jambes, plus mordants dans le ballon.
En fait le FC Nantes de samedi soir à La Beaujoire, croulant de bonheur pour son retour en Ligue 1, c'était un peu Le Sporting de la saison dernière. Qui ne doute de rien. Qui va de l'avant. Qui a soif de ballons. Qui est capable de soulever des montagnes.
Sur ce plan-là, c'est sûr, le Sporting a pris une belle claque.
Et,  il n'aura pas trop des 90 minutes à venir face à Valenciennes, la semaine prochaine, pour s'acheter une conduite.
Ceci pour le constat général.

Pas un seul tir cadré en 90 minutes
On ne va pas jouer ici les rôles de conseilleurs, Frédéric Hantz et son staff n'ont guère besoin de nous pour analyser le contenu et le match de leur équipe, il n'en demeure pas moins que devant notre écran de télévision nous avons été frappés par le peu d'entrain manifesté par les partenaires de Cahuzac durant la première période. La pauvreté de leur jeu. Leur incapacité à s'approcher du but adverse.
Dans ces conditions pas d'occasions. Et pas davantage de tirs cadrés en 45 minutes.
Il est vrai que le jeu plus explosif et en contres de leurs adversaires nantais qui, ainsi que le soulignait Mikaël Landreau après le match, les ont "bougé" dans l'impact physique, ne leur facilita guère la tâche..
Difficile dans ces conditions de faire mieux.
A la pause les bastiais avaient donc de bonnes raisons de rejoindre le vestiaire tête basse.

La main de Landreau
Mais si d'une façon générale le jeu du Sporting s'améliora après la pause il ne lui donna pas pour autant les moyens de renverser la vapeur. Ce SCB, certes plus présent et plus entreprenant contribua un tant soit peu à troubler le bel ordonnancement du promu, mais ce n'est pas pour autant qu'il parvint à renverser la vapeur. Pire même. Sans la main droite de Landreau (que l'on peut louer) qui ne trembla pas devant Gapké, le KO aurait pu être parfait pour Nantes dans les minutes qui suivirent la reprise.
Hantz changea alors son fusil d'épaule. Keserü remplaça Raspentino puis Bruno Maoulida. mais ce supplément d'attaquants ne changea rien à l'affaire même pas quand Veretout fut renvoyé aux vestiaires par M. Turpin.
En tout cas le compteur de tirs cadrés n'était toujours pas ouvert. Et le SCB ne gagna pas davantage en efficacité avec la rentrée de Romaric d'autant que chemin faisant, Ilan avait été lui aussi renvoyé prématurément aux vestiaires.
Il y eut, bien sûr, ce dernier sursaut avec ce centre de Yatabare et la reprise de Bruno qui passa au ras du poteau de Riou, mais force resta logiquement à Nantes et à La Beaujoire d'autant que Julian Palmieri, pressé par 
NKoudou Mbida trompa Landreau dans les toutes dernières secondes de la partie.
2 à 0 donc pour Nantes, mais plus que le score c'est l'incapacité manifestée par le Sporting à mettre à son actif le moindre tir cadré en 90 minutes qui interpelle.
Faudra corriger tout cela très rapidement !

La fiche technique

A La Beaujoire
Nantes : 1 SCB : 0 (1-0)
Spectateurs : 24 727
Buts : Djorjevic (23e), Palmieri (csc 90+1)
Arbitre : M. Turpin
Avertissements :  Veretout (7e) à Nantes; Cahuzac (11e), Yatabare (25e), Raspentino (45+1) au SCB
Exclusions : Veretout (65e), Ilan (70e)
Nantes : Riou, Fjilobodji, Vizcarrondo, Veigneau, Cissoko, Toure puis , Veretout, Bessat, Djordjevic puis Aristeguieta (81e), Gapke puis NKoudou Mbida (89e)
SCB : Landreau, Diakite, Squillaci, Harek, Palmieri, Cahuzac puis Romaric (74e), Yatabare, Ilan, Khazri, Maoulida puis Bruno (67e), Raspentino puis Keserü (46e)




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Décembre 2017 - 13:33 Bastia : Les agents des Finances publiques manifestent

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse




Derniers tweets
Corse Net Infos : L’apprentissage chez Orange Les jeunes, la fibre et l’avenir https://t.co/0qgaGFdz3b https://t.co/q9bzgY3zTa
Vendredi 15 Décembre - 23:25
Corse Net Infos : Capa : Arrêté approuvant le risque inondation https://t.co/efFO9tBP97 https://t.co/YtZz0apAVr
Vendredi 15 Décembre - 23:25
Corse Net Infos : L’ACA domine Auxerre et remonte sur le podium https://t.co/xTaiGh6GPK https://t.co/2YlsKLvJUY
Vendredi 15 Décembre - 22:30
Corse Net Infos : Alata : La Poste a proposé au maire de différer la réunion du18 décembre https://t.co/67IPdsax7V https://t.co/OlPQtIPRRJ
Vendredi 15 Décembre - 22:30


Newsletter







Galerie
Conseil départemental 2 B
Conseil départemental 2 B
ACA-Auxerre
ACA-Auxerre
Communauté de communes L'Ile-Rousse Balagne
Communauté de communes L'Ile-Rousse Balagne
CCAS de Calvi
CCAS de Calvi
Mini-Cut
Mini-Cut
Rencontre littéraire à Aix
Rencontre littéraire à Aix
MISSCORSE
Eva Colas
GFCA
GFCA