Corse Net Infos - Pure player corse

Situation du bureau de poste de Canari : Les explications de La Poste


Rédigé par le Mercredi 23 Novembre 2016 à 18:58 | Modifié le Mercredi 23 Novembre 2016 - 19:16


"La continuité du service est assurée à Canari, bureau tenu par du personnel de La Poste. Les fermetures, quand elles se produisent, restent exceptionnelles et sont dues le plus souvent à la mobilisation du personnel pour des obligations liées à la vie de l’entreprise" précise dans un communiqué la direction de La Poste de Corse.


"Des difficultés de gestion peuvent également résulter d’absences imprévues de nos collaborateurs.
 Après étude de l’activité du bureau, il apparaît qu’aucune opération postale n’a été supprimée à Canari.
Pour ce qui concerne les prestations qui relèvent du domaine bancaire, elles doivent être effectuées uniquement par des personnels agrées, comme dans tout organisme bancaire, depuis la création de La Banque Postale.
Chaque Conseiller Bancaire dispose d’un portefeuille de clients répartis sur un secteur géographique, de manière à atteindre le nombre nécessaire à l’exercice de son activité professionnelle.
Toutefois, pour répondre à des situations particulières, La Banque Postale met en place de nouvelles solutions pour cette catégorie de conseil.
 
Aujourd’hui en effet, à Canari, un client de La Banque Postale ayant besoin d’un Conseil pour des placements financiers et la gestion de ses actifs n’a pas l’obligation de se déplacer.
La Banque Postale propose le service «  La Banque Postale chez soi » qui offre au plus près de chaque client un conseil bancaire complet depuis son domicile.
Il suffit pour en bénéficier que les habitants clients de La Banque Postale en fassent la demande directement auprès du responsable du bureau de poste de Canari.
La Poste souhaite maintenir un dialogue transparent et serein avec la population et le maire de Canari dans le souci de rendre le meilleur service."

Après le préavis de grève de Folelli

La direction de La Poste a également réagi au mouvement de mercredi matin à Folelli.
Suite aux deux préavis de grève déposés à compter du mercredi 23 novembre par l’organisation syndicale CGT concernant Folelli, à la fois pour le courrier et le bureau de poste concernant les conditions de travail.
La direction du Courrier de Corse dès le dépôt du préavis a engagé des négociations et le 18 novembre après-midi des propositions ont été faites, à titre exceptionnel, pour tenir compte des difficultés rencontrées dues  au manque de place et de la bonne volonté de tous.
Suite à la nouvelle négociation du 23 novembre au matin, la direction du Courrier a ajouté 2  propositions :
le versement par avance d’une partie de la prime de déménagement prévue lors de  la délocalisation future
Un suivi de l’évolution de la situation avec une  nouvelle rencontre  fin janvier 2017
Le dialogue de qualité de ce jour a permis la reprise du travail en fin de matinée, chacun ayant fait un pas en avant et consenti des efforts dans le souci de ne pas pénaliser les clients.
 Tout est mis en œuvre pour garantir  des conditions de travail de qualité aux agents du Courrier de Folelli qui travaillent dans un espace trop étroit et cette difficulté s’accentue lors des périodes de fort trafic.
Un projet d’installation dans de nouveaux locaux est en cours, concerté avec le personnel, mais ceci comporte des délais incompressibles pour la réalisation des travaux. Dans cette attente, une solution provisoire est activement recherchée.
 
Concernant le bureau de poste de Folleli, une négociation s’est déroulée le 23 novembre. Les demandes d’amélioration des conditions de travail plus immédiates évoquées en CHSCT sont prises en compte.
Le personnel demandait de la visibilité sur la délocalisation du Courrier. Par ailleurs il faut savoir que la réfection du bureau de poste de Folelli est également prévue.
 
Le même esprit de dialogue et de responsabilité a permis la levée du préavis de grève au réseau également
 

 




Dans la même rubrique :
< >

Communiqués | L'université | L'estru piuvanu