Corse Net Infos - Pure player corse

Situation alarmante pour les sourds de Corse : "Nous n'avons plus d'interprète !"


Rédigé par Florence Vandendriessche le Mardi 28 Août 2018 à 12:11 | Modifié le Mardi 28 Août 2018 - 18:18


La situation devient urgente : les sourds en Corse n'ont plus d'interprète en Langue des Signes Française/ Français, depuis plus de trois mois. On compte près de 300 personnes sourdes référencées sur l'île qui sont bloquées dans la plupart de leurs démarches. Angélique Antonini, jeune femme sourde et Isabelle Feliciaggi, déléguée au handicap et à l’accessibilité de la ville d’Ajaccio, tirent la sonnette d'alarme.


Photo : Stéphanie Catherine, photographe
Photo : Stéphanie Catherine, photographe
Pendant de longues années, les sourds en Corse, ont bénéficié d'une professionnelle maniant parfaitement la Langue des Signes Française (LSF), elle a œuvré en réelle interface de communication et a sillonné l'île sans relâche, perle rare,  accompagnant les Sourds tant dans leurs démarches que dans le conseil, les encourageant et les soutenant.
Souhaitant changer d'orientation, elle quitta sa fonction en tentant d'assurer une relève : un interprète alors envoyé  par ARIS (l'Association Régionale pour l'Intégration des personnes en Situation de handicap et en difficulté), ayant une antenne à Ajaccio à la Maison des Associations,  la succéda, jusqu'à ce que ce dernier quitte le bateau également il y a trois mois. La question est posée : qui prendra la relève ?

L'appel à l'aide des Sourds pour une meilleure accessibilité
Angélique Antonini jeune femme atteinte de surdité profonde, écrit aujourd'hui à ARIS  en lançant un appel : « Aidez-nous, nous sommes dans une impasse, près de 300 personnes sourdes sont parfois bloquées dans leurs démarches sans aucune aide à la communication ».
C'est aussi sur les réseaux sociaux que l'information tourne, relayée par Angélique et  la photographe malentendante Stéphanie Catherine ; et bien sûr par Isabelle Feliciaggi, Conseillère Municipale, déléguée au handicap et à l’accessibilité de la ville d’Ajaccio, qui est intervenue et ne peut laisser -dit-elle- la situation s'aggraver: « C’est une atteinte fondamentale aux droits des personnes en situation de handicap auditif, se retrouvant complètement isolées, bloquées dans leurs démarches administratives par un manque de moyen de communication,  et surtout dans une situation souvent précaire car il leur est impossible d’accéder à leurs droits » précise-t-elle dans un courrier à la Fédération Nationale des Sourds de France, expliquant le caractère plus que urgent de la situation.

Interprète ou interface de communication LSF  ?
L'interprète ou le traducteur se différencie d'une personne interface, par un diplôme universitaire. Afin d'exercer un rôle d'interprète, une interface de communication peut ainsi très bien prétendre à accompagner les personnes sourdes pratiquant la LSF si son niveau est équivalent à celui reconnu sur le plan européen et suffisant pour accompagner les Sourds dans leur quotidien selon la demande.
Une seule personne suffit-elle ou bien serait-il plus judicieux de faire intervenir plusieurs interfaces que la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) référencerait ? La question est posée par Isabelle Feliciaggi car il paraîtrait qu'il y ait de forts besoins partout en Corse du Nord au Sud et il semblerait aussi que bon nombre de personnes entendantes pratiquent la LSF par des chemins de vie personnels ou ont été formées en prenant des cours, notamment par l'antenne corse du centre de Formation Visuel. Ce dernier a pourtant récemment fermé ses portes et permettait aux personnes entendantes d'atteindre un bon niveau de langue. Peut-être pas au niveau de maîtrise mais cela reste un bon début pour se lancer ! On sait que c'est en pratiquant qu'on maîtrise les langues, c'est valable pour la LSF qui est culturellement une langue à part entière.

En attendant, l'urgence est là. Les réponses sont attendues car le temps presse, les demandes d'assistance affluent et l'attente est longue pour les Sourds.


Toutes personnes entendantes pratiquant la LSF de bon niveau souhaitant apporter leur aide, ou étant  en cours de formation ou bien désirant se former, peuvent écrire à : isabellefeliciaggi@gmail.com

Cours de Langues des Signes Française sur toute la Corse, contact et renseignements : annieflori.af@gmail.com (formatrice LSF jusqu'au niveau A2)




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie